Organiser un séminaire de rentrée

Organiser un séminaire de rentrée

Préparer votre séminaire de rentrée !

 

Après une longue période sans pouvoir se rassembler au complet, préparez dès maintenant votre évènement de rentrée pour connecter vos équipes et partager les objectifs à venir !

Le but d’un séminaire ?

Un séminaire d’entreprise permet de faire un constat, un bilan, de fixer des nouveaux objectifs ou encore récompenser et féliciter ses équipes. Partager ensemble un moment fédérateur est essentiel pour améliorer la productivité, et optimiser l’esprit d’équipe et l’ambiance générale au sein des collaborateurs.

Le séminaire est un moment de pause pouvant durer d’une journée à une semaine. Suite à des nouveaux modes de travail après la crise sanitaire, rassembler tous les salariés ou seulement ceux d’un département précis est devenu bénéfique pour renforcer la motivation des salariés et renforcer la cohésion.

A l’occasion d’un séminaire,  il est nécessaire d’échanger, de faire le point sur les objectifs atteints et les nouveaux objectifs. Un dialogue doit être instauré entre les différents collaborateurs, le tout dans une ambiance sereine et dans un cadre sortant du quotidien.

Les objectifs possibles en organisant un séminaire : 

N°1 : transmettre des messages, des stratégies

N°2 : réunir l’ensemble des collaborateurs dans un univers de travail original

N°3 : renforcer la culture d’entreprise

N°4 : valoriser l’entraide et les compétences de chacun, valoriser l’esprit d’équipe

N°5 : améliorer la communication au sein de vos équipes

N°6 : remercier ses équipes

    Les différents types de séminaires d’entreprise

    Il est important que le séminaire réponde à vos attentes, il existe différents types de séminaire en fonction de vos besoins :

    Le plus connu et le plus fréquemment réalisé est le séminaire d’intégration.

    Par définition, ce séminaire est organisé lorsque l’entreprise emploie de nouveaux collaborateurs, fusionne avec une entreprise, modifie sa hiérarchie…

    C’est le moment où vos équipes se rassemblent et apprennent  se connaître dans un cadre extérieur. C’est également l’occasion de découvrir chaque service de l’entreprise, de rencontrer les futurs interlocuteurs et de d’imprégner de la culture et des valeurs de l’entreprise.

    Le séminaire de direction

    Il s’agit de réunion en comité restreint, rassemblant seulement les dirigeants de la société et les cadres supérieurs dans le but d’analyser les développement mis en place et d’échanger sur des objectifs futurs. C’est l’occasion d’évoquer les nouvelles perspectives pour le développement de l’entreprise.

    Le séminaire de formation

    Il s’agit de faire acquérir à ses employés des nouvelles compétences. Il peut également d’agir d’un séminaire de prévention au travail incluant la gestion des 3 batteries, les gestes et postures au travail, des conseils de diététicienne, de sophrologue, de management. Ces formations peuvent être animées, par des experts santés et des sportifs de haut niveau. En effet chez ATID consulting, nous transposons les méthodes du sport de haut niveau au monde de l’entreprise.

    Le Séminaire de cohésion

    L’objectif est de booster les équipes et de les rendre plus performantes. Ce type de séminaire a pour but de renforcer l’esprit d’équipe. Il répond à plusieurs objectifs : construire une nouvelle équipe, gérer des tension relationnelles, faire évoluer la maturité, encourager des nouvelles méthodes de fonctionnement etc…

    Comment initier la démarche d’organisation du séminaire ?

    Déterminer objectifs et cible

    Il faut avant tout, définir vos objectifs. En effet, comme vu précédemment, chaque séminaire possède un but pour un public visé. Vous devez alors vous poser certaines questions pour la bonne organisation du séminaire, et notamment “Pourquoi organiser cet événement ?” et “À qui il s’adresse ?”. Ainsi, une fois que ces questionnements ont été traités, vous pouvez vous orienter vers un type de séminaires adapté.

    Quels objectifs ? Vous pouvez organiser un séminaire pour renforcer la culture et les valeurs de votre entreprise et la communication, faire un bilan sur les objectifs, faire un point général avec les membres de la direction, intégrer une nouvelle personne, etc.

    Et pour la cible ? L’objectif peut concerner l’ensemble des salariés ou seulement un pôle précis : mangers, dirigeants, unité ciblée et même parfois les clients

    Déterminer le budget

    Une fois les objectifs et la cible choisis, déterminer le budget ! Comme tout événement, il faut budgétiser le séminaire afin de poser un cadre. Il dépend des objectifs, du nombre de personnes convié et va permettre de déterminer le nombre de jours, la destination et les activités sur place.

    Choisir la destination et la date de votre séminaire d’entreprise

    Vous devez choisir la destination et la date de votre séjour d’entreprise. Il faut faire en sorte que le maximum de personne conviée puisse être disponibles (vous devez donc éviter les week-ends, les jours fériés, les vacances, etc.).

    Pour le lieu, un large choix est possible, il doit être en adéquation avec vos objectifs et les valeurs de votre entreprise.

    Faire un bilan

    Enfin, une fois l’événement fini, il est important de faire un bilan avec les participants. En effet, le but du séminaire est d’atteindre certains objectifs fixés à l’avance. Il est donc nécessaire de recueillir les point des vues de chacun dans le but d’améliorer, s besoin, le prochain séminaire.

    Organisez votre séminaire de rentrée en toute sérénité !

    Pour conclure, vous l’avez très certainement compris, l’organisation d’un séminaire d’entreprise est importante et bénéfique pour le bien-être de votre équipe. Cependant, il peut être difficile d’organiser un programme, de réserver les lieux et de tout préparer à l’avance.

    Chez ATID Consulting, on s’occupe de tout !  Parler nous de votre projet et ensemble nous organiserons un événement fort pour vos équipes !

    Parlez-nous de votre projet !

    Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

    Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

    logo atid consulting blanc
    Certification Qualiopi

    6 boulevard Bineau,
    92300 Levallois-Perret
    01 47 85 83 54

    NOS SOLUTIONS

    Prévention santé

    Programme HEAD

    Management

    Événementiel

    RESSOURCES

    Blog

    Livre blanc

    Webinars

    Podcasts

    Suivez-nous

    RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

    La Semaine QVT (SQVT) 2022

    La Semaine QVT (SQVT) 2022

    Soyez-prêt pour la Semaine de la Qualité de Vie au Travail !

     

    Cette année, du 20 au 24 juin, aura lieu l’édition 2022 de la semaine de la qualité de vie au travail, qui portera sur la thématique “en quête de sens au travail ». Atid consulting vous accompagne au mieux pour mieux comprendre les enjeux de cette semaine et les bénéfices pour votre entreprise.

    SQVT, quésako ?

    La Semaine de la Qualité de Vie au Travail est le RDV annuel organisé par le réseau ANACT (l’agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail). Elle s’adresse aux entreprises et plus particulièrement aux salariés souhaitant s’informer et échanger sur l’amélioration des conditions de travail et des règles en matière de santé au travail. Mettre en place une semaine avec des ateliers dédiés à la qualité et au bien être au travail permet d’apporter des solutions concrètes pour booster le moral de ses employés, leur santé mais aussi les performances globales de l’entreprise.

    Aujourd’hui, le travail sur l’amélioration de la qualité de vie au travail, doit passer par une sensibilisation à la santé et la sécurité, mais également en abordant des thématiques plus récentes, concernant la pénibilité du travail, la charge de travail, la conciliation entre vie personnelle et vie professionnelle… en somme l’amélioration globale des conditions de travail des salariés.

    La SQVT est une occasion d’échanger autour des différentes initiatives pour la vie de l’entreprise, été de partager les ressentis et les besoins de chacun en matière de bien être.

    La SQVT est un moment pour privilégier les rencontres inter-entreprises. Mais vous pouvez aussi personnaliser des évènements en interne pour renforcer les liens entre collègues. Organiser des événements pour votre entreprise sera l’occasion de sensibiliser et de promouvoir l’importance des démarches QVT auprès de vos équipes. Proposer un moment de partage sur des sujets d’actualité, le sens du travail et les impacts sur la performance.

    La thématique centrale de l’édition 2022

    Pour sa 19ème édition, la SVT a décider d’aborder le thème “en quête de sens au travail”. Comme il est expliqué sur le site de l’ANACT, “Après plus de deux ans de crise liée au Covid-19, la relation au travail et les conditions de l’engagement des salariés sont questionnées. En effet, le besoin de sens, d’accomplissement, de se sentir utile et efficace se fait de plus en plus ressentir. “Comment trouver et (re)donner du sens à son travail ?”

    Entre confinements, télétravail, distanciation sociale, ces dernières années ont changé nos habitudes en matière de travail. De réelles questions se posent sur le développement personnel : la Qualité de Vie au Travail n’est plus un nice to have mais un must have.

    Les enjeux du sens au travail sont primordiaux pour les entreprises. Cela englobe l’évolution professionnelle et personnelle, la gestion des emplois et des compétences, la création d’une relation de confiance et sur le long terme. 

    L’objectif principal : redonner un sens à son travail et mettre en place les outils favorisant l’atteinte de ses objectifs.

      Quel format choisir ?

      Les activités en présentiel sont de nouveau possibles. Cela dit, si vous avez des collaborateurs éparpillés, en télétravail, si vos équipes ne sont pas toutes au même endroit, chez ATID Consulting, nous proposons depuis deux ans tous nos ateliers en digital.

      En fonction de l’évolution de la situation et de vos besoins, vous pourrez proposer du 100% présentiel ou un mix de digital et de présentiel.

      Cette semaine peut regrouper différents ateliers et différents formats d’interventions.

      Team building cohésion d’équipe, séminaire découverte, atelier de prévention santé… nomlbreuses sont les possibilités !

      N’hésitez pas à consulter notre catalogue d’ateliers. Il est nécessaire de fixer un rythme pour cette semaine QVT.

      Les points à préparer pour organiser sa SQVT

      La durée et le nombre d’activités. En fonction du besoin et du budget.

      Les thèmes : Vous pouvez suivre le thème de la SQVT de l’ANACT, choisir vos propres thèmes, voire mixer les deux. Le plus important est que cette semaine soit adapté à votre actualité dans l’entreprise.

      Le format : Des ateliers prévention santé, des webinars, des conférences, des séminaires…

      Les intervenants :  nous proposons des ateliers animés par des experts de santé et également des sportifs de haut niveau transposant leur expérience au monde de l’entreprise.

      Notre programme

      Pendant la semaine du 20 au 24 juin, nous vous proposons gratuitement des podcasts chaque jours sur différentes thématiques. Venez écouter les expérience et les conseils de nos professionnels de santé et nos sportifs de haut niveau pour booster la QVT au sein de votre entreprise !

        Parlez-nous de votre projet !

        Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

        Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

        logo atid consulting blanc
        Certification Qualiopi

        6 boulevard Bineau,
        92300 Levallois-Perret
        01 47 85 83 54

        NOS SOLUTIONS

        Prévention santé

        Programme HEAD

        Management

        Événementiel

        RESSOURCES

        Blog

        Livre blanc

        Webinars

        Podcasts

        Suivez-nous

        RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

        Les chiffres de l’obésité

        Les chiffres de l’obésité

        Le rapport de l’OMS

         

        D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.
        La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l’homme (10 à 15 % du poids du corps) que chez la femme (20 à 25 % du poids).

        Dans un nouveau rapport, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’alarme d’une épidémie de surpoids et d’obésité en Europe. Ils seraient responsables de plus de 1,2 millions de décès par an.

        Sur le continent européen, près d’un quart des adultes sont considérés comme obèses, soit une prévalence plus élevée que dans toutes les autres régions du monde, sauf les Amériques, selon l’OMS.

        « L’augmentation de l’indice de masse corporelle est un facteur de risque majeur de maladies non transmissibles, notamment les cancers et les maladies cardiovasculaires », a déclaré Hans Kluge, directeur de l’OMS Europe.

        L’obésité et le surpoids continuent de progresser en Europe, à tel point que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’alerte sur « l’épidémie » qui est en train de frapper le continent, dans un nouveau rapport publié ce 3 mai. « Les taux de surcharge pondérale ont atteint des proportions épidémiques dans toute la région et continuent de progression », déplore la branche européenne de l’organisation dans un communiqué.

        A l’origine de 13 types de cancers différents

        L’obésité est considérée comme étant à l’origine d’au moins 13 types de cancers différents et est susceptible d’être directement responsable d’au moins 200.000 nouveaux cas de cancers chaque année dans la zone étudié. Une chiffre qui ne cesse d’augmenter. L’obésité augmente le risque de nombreuses maladies non transmissibles, les cancers, les maladies cardiovasculaires, le diabète type 2, les maladies respiratoires chroniques…

        Aujourd’hui, le surpoids et l’obésité figurent parmi les principales causes de décès et d’invalidité dans l’Europe et causeraient plus de 1.2 million de décès par an.

        L’impact de la crise sanitaire

        La crise sanitaire n’a pas été sans conséquence pour les personnes en surpoids ou souffrant d’obésité, entrainant des changements défavorables en matière de consommation alimentaire et d’activités physiques. Cette pandémie aura même des répercussions sur la santé de la population durant plusieurs année et des efforts considérables sont nécessaires pour inverser la tendance d’après l’OMS.

        Face à la problématique, le rapport de l’OMS recommande une série d’interventions et d’options politiques que les Etats membres peuvent envisager pour prévenir et combattre l’obésité. 

        L’obésité est complexe

        Les causes de l’obésité sont beaucoup plus complexes que la simple combinaison d’une mauvaise alimentation et de l’inactivité physique. Les facteurs environnementaux et les habitudes des la petite enfance jouent aussi un rôle déterminant.

        Le rapport analyse par exemple comment la commercialisation numérique de produits alimentaires malsains auprès des enfants et le prolifération des activités sédentaires ( jeux en ligne) contribuent à la hausse croisante de surpoids.

        « L’obésité est complexe, avec des déterminants et des conséquences sur la santé aux multiples facettes, ce qui signifie qu’aucune intervention unique ne peut stopper la montée de l’épidémie croissante« , pointe encore l’OMS.

         

        Des mesures concrètes

        Plus concrètement, l’OMS se positionne en faveur de la mise en place d’interventions fiscales (taxer les boissons sucrées ou incitants aux aliments sains) ou des restrictions sur la commercialisation d’aliments malsains pour les enfants. L’organisation souhaite l’amélioration de l’accès aux services de prise en charge de l’obésité et du surpoids dans les soins de santé primaires, dans le cadre de la couverture sanitaire universelle.

        En parallèle, elle souhaite renforcer les actions en vue d’améliorer l’alimentation et l’activité physique tout au long de la vie : renforcement des soins avant la conception et pendant la grossesse, promotion de l’allaitement maternel, intervention en milieu scolaire, accessibilité d’aliments sains, renforcer l’accès à l’activité physique.

         

        Parlez-nous de votre projet !

        Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

        Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

        logo atid consulting blanc
        Certification Qualiopi

        6 boulevard Bineau,
        92300 Levallois-Perret
        01 47 85 83 54

        NOS SOLUTIONS

        Prévention santé

        Programme HEAD

        Management

        Événementiel

        RESSOURCES

        Blog

        Livre blanc

        Webinars

        Podcasts

        Suivez-nous

        RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

        logo atid consulting blanc
        Certification Qualiopi

        6 boulevard Bineau,
        92300 Levallois-Perret
        01 47 85 83 54

        NOS SOLUTIONS

        Prévention santé

        Programme HEAD

        Management

        Événementiel

        RESSOURCES

        Blog

        Livre blanc

        Webinars

        Podcasts

        Suivez-nous

        RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

        Sommeil et horaires décalés

        Sommeil et horaires décalés

        Travail en horaires décalés : attention à votre sommeil

         

        Les horaires décalés font parties des horaires dits « atypiques » tels que déplacés tôt le matin, l’après-midi ou le soir, mais également le travail posté ou alternant. Près de 2 travailleurs sur 3 vivent sur ces rythmes particuliers qui risquent de créer une dette de sommeil. Travailler en horaires décalés, c’est apprendre à adapter son rythme de vie : sommeil, alimentation, activités sociales… Votre organisme a besoin d’un coup de pouce pour éviter, à la longue, d’accumuler la fatigue ou le stress.

        Comment bien récupérer, comment gérer son organisme, comment alterner judicieusement périodes actives et phases de repos ? Autant de questions auxquelles le salarié en horaires décalés doit trouver des réponses adaptées pour bien régler son mode de vie.

        Travailler en horaires décalés : Un mode de vie différent

        Si vous êtes à votre poste après 20 heures ou pendant le week-end, vous êtes soumis à un horaire atypique. Certains métiers sont exercés au-delà des heures appliquées normalement, que ce soit à plein temps ou partiel.

         

        Vivre sur un autre rythme

        Travailler en décalé n’est pas évident ! Lorsque votre entourage s’active, vous devez aller vous coucher et inversement. Lorsque votre famille prend son dîner, vous n’avez pas faim. Et pourtant ! Si travailler selon un planning d’horaires décalés était aussi une opportunité ? Celle de profiter d’instants plaisirs que les autres n’ont pas, comme éviter les heures d’affluence en ville, avoir davantage de temps pour ses enfants, de pouvoir profiter de ses après-midi…

        Adapter son quotidien

        Que vous soyez affecté en travail posté de nuit, du matin ou de l’après-midi, ou encore qu’il effectue des longues veilles nocturnes alternées avec des périodes de repos, l’agent en horaires décalés doit porter une attention particulière à son rythme de vie. Et pas seulement celui de son travail. Sommeil, récupération, alimentation, loisirs et activités physiques sont aussi les clés de son bien-être.

        Apprendre à « garder la forme »

        Le travailleur en horaires décalés dort généralement moins que les autres. En moyenne, 1 à 2 heures de sommeil en moins par nuit. Cette accumulation de fatigue scientifiquement observée s’appelle « la dette de sommeil ». Si nous n’y prenons pas garde au quotidien, elle peut se révéler irréversible sur le long terme et engendrer troubles et complications pour notre santé.

        LE SOMMEIL REPRÉSENTE PLUS D’UN TIERS DE NOTRE VIE

        À l’âge adulte, nous avons en moyenne besoin de 7h30 de sommeil pour être en forme le lendemain. Notre vie quotidienne est rythmée par des états de veille et de sommeil.

        UNE BAISSE DE VIGILANCE

        Ne pas dormir pendant 24 heures diminue grandement la vigilance et les réflexes. Ils deviennent aussi faibles que si vous aviez l’équivalent d’1 g/l d’alcool dans le sang.

          60 % DES TRAVAILLEURS EN HORAIRES DÉCALÉS SOUFFRENT D’INSOMNIE

          En moyenne, le travailleur de nuit dort 1 heure de moins que la normale.

          En pratique, comment gérer sa journée ?

          Le travail posté, en 3×8, bouleverse l’horloge biologique. Une éducation au sommeil est alors indispensable, que vous soyez du matin, de l’après-midi, de nuit ou au repos. Cette période de répit est indispensable pour récupérer votre dette de sommeil. 

          Si vous travaillez la nuit, vous devez apprendre à gérer vos journées, en matière de sommeil. De manière générale, vous dormez en moyenne 6h15 par « nuit », au lieu des 9 heures habituelles quand vous êtes au repos. Pour combler cette dette de sommeil, vous devez faire une sieste dans l’après-midi, entre 15h et 16h30 par exemple.

          Si vous travaillez le matin entre 5h30 et 13h votre temps de sommeil ne dépassera pas 6 ou 7 heures de sommeil. Vous créez ainsi une dette de sommeil qu’il est primordial de compenser l’après-midi entre 16h et 18h30 par exemple en faisant une sieste. Une sieste est indispensable pour lutter contre la somnolence. Au lever, prenez une collation, mais celle-ci ne devra pas constituer votre petit-déjeuner. Vous prendrez celui-ci nettement plus tard, vers 8 heures, en y faisant figurer les aliments habituels de ce type de repas : boisson chaude, laitage et féculent mais aussi un œuf dur avec des légumes verts par exemple. Vous prendrez un deuxième repas léger, chez vous, avant la sieste. Enfin le diner du soir sera vers 20h. Respectez bien un délai d’au moins une heure avant de vous coucher

          Si vous travaillez l’après-midi entre 14h et 21h, pour éviter les périodes de somnolence, il est conseillé de dormir entre 23h et 8h30. Sachez qu’une courte sieste avant de vous rendre au travail (entre 10 et 30 minutes) vous apportera les plus grands bénéfices.

          Il est important de respecter quelques règles élémentaires :

          • pas d’excitants, comme le thé ou le café, après 17h;

          • pour favoriser l’endormissement, veillez à maintenir une température de 18-19 °C dans la chambre à coucher;

          • mangez léger en évitant l’alcool et les produits trop gras ;

          • évitez de pratiquer une activité physique ou de prendre un bain chaud quelques heures avant de vous coucher;

          • soyez patient avant de rejoindre Morphée et attendez les premiers signes d’endormissement, comme les bâillements, la nuque lourde, les yeux qui piquent;

          • éviter les écrans avant de dormir

          ATTENTION PETITE FAIM !

          La collation du travailleur décalé ne doit pas devenir un « quatrième » repas. Le meilleur moyen de réguler la faim n’est pas de céder à « l’impulsion immédiate » mais de créer équilibre alimentaire régulier tout au long de la journée.

           

          Une bonne pratique de nos experts ? La sieste flash !
          Profiter des pauses de 20 minutes toutes les quatre heures prévues par le Code du travail pour se reposer permet de prévenir cette somnolence.
          La technique de la sieste flash consiste à allonger son temps d’expiration par rapport à l’inspiration.
          Cette mécanique consiste à ralentir le rythme cardiaque et à abaisser le pouls, comme lorsqu’on dort. Elle permet à l’organisme de s’économiser et de récupérer dans un laps de temps réduit entre 5 et 20 minutes.

          Parlez-nous de votre projet !

          Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

          Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

          logo atid consulting blanc
          Certification Qualiopi

          6 boulevard Bineau,
          92300 Levallois-Perret
          01 47 85 83 54

          NOS SOLUTIONS

          Prévention santé

          Programme HEAD

          Management

          Événementiel

          RESSOURCES

          Blog

          Livre blanc

          Webinars

          Podcasts

          Suivez-nous

          RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

          Cyril Benzaquen renfile ses gants au pied de la Tour Eiffel !

          Cyril Benzaquen renfile ses gants au pied de la Tour Eiffel !

          Cyril Benzaquen renfile ses gants au pied de la Tour Eiffel

           

          Le 31 mai 2022, ATID Consulting et The Benzaquen Team reçoivent l’élite du kickboxing Français et Mondial pour une soirée d’anthologie. Au programme, 6 finales du Championnat de France pro ainsi que la finale du Championnat du Monde en Main Event. Dans l’enceinte très chic du Grand Palais Ephémère, la soirée s’annonce prestigieuse avec spectacle garanti pour tous les amateurs de sport.  

          Un évènement 5 étoiles

          Le 31 Mai 2022 sera marqué historiquement par le tout premier événement sportif international à se tenir au Grand Palais Éphémère. Ce lieu est transformé pour l’occasion en une scène géante avec, au centre des attentions, le ring qui verra s’affronter les meilleurs combattants de la planète kickboxing.

          Les 7 combats, dont l’ultime épreuve de la finale du Championnat du Monde entre Cyril Benzaquen et Florin Lambagiu, vous feront vibrer par leur côté spectaculaire : du grand sport, de la technique, du suspens et de l’émotion en perspective pour cette soirée.

          Des places standards, aux places VIP, jusqu’aux tables placées tout autour du ring où un dîner gastronomique sera servi, l’événement s’annonce XXL. Une pléiade de stars sera présente pour encourager les acteurs et partager un moment d’exception. Dès 19h, assistez aux affrontements et profitez d’un événement unique dans la capitale.

          Paris sera pour un soir la capitale du Kickboxing et plus largement des sports de combat.

          En savoir plus

          Un combat pour l’histoire

          A l’occasion de son 6ème Championnat du Monde, Cyril Benzaquen est sur le point de réaliser son rêve : marcher sur les pas de Marcel Cerdan.

          Icône de la Boxe Française des années 30 et 40, ce pied noir surnommé « le bombardier Marocain » a su marquer les esprits grâce à sa technique et son immense talent. Champion de France, d’Europe et du monde entre 1946 et 1948, Marcel Cerdan est élevé au rang de héro national.

          80 ans après son combat au Grand Palais à Paris, Cyril s’apprête à écrire une nouvelle page dans l’histoire des sports de combats en France. Il compte bien conserver sa ceinture de Champion du Monde et étoffer encore un peu plus son palmarès.

           Marcel Cerdan (à gauche) est opposé à Fernand Viez (de dos à droite) le 17 mai 1942 au Grand Palais de Paris.

          Une collaboration entre monde du sport et monde de l’entreprise

          ATID Consulting et The Benzaquen Team ont décidé de se réunir une nouvelle fois après le succès rencontré lors de leur dernière collaboration en Juillet 2021 au Country Club pour le dernier combat de Cyril Benzaquen.

          C’est l’histoire d’une rencontre entre Frederic Liwer, fondateur d’ATID et Cyril Benzaquen. Les deux hommes collaborent sur des problématiques de performance en entreprise basées sur le modèle du sportif de haut niveau. Ils ont tous les deux vocations à fédérer les acteurs des deux mondes et comme ligne directrice l’excellence & la performance.

          Entre le sport de haut niveau et le monde de l’entreprise, il n’y a qu’un pas ! Ou plutôt qu’un poing…

          De Gauche à droite : Cyril Benzaquen, Jean-Philippe Lustyk, Frédéric Liwer

          Bon à savoir

          Pour vous rendre au Grand Palais Ephémère afin d’assister à cette soirée d’anthologie, il faut se diriger vers la place Joffre face à l’Ecole militaire, 75007 PARIS 07. Attention, les places sont limitées !

          Pour réserver votre place, comptez entre 30€ et 120 €. Pour acheter une place ou la réserver, direction le site de la fnac.

          logo atid consulting blanc
          Certification Qualiopi

          6 boulevard Bineau,
          92300 Levallois-Perret
          01 47 85 83 54

          NOS SOLUTIONS

          Prévention santé

          Programme HEAD

          Management

          Événementiel

          RESSOURCES

          Blog

          Livre blanc

          Webinars

          Podcasts

          Suivez-nous

          RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

          Le travail hybride

          Le travail hybride

          Le travail Hybride : une nouvelle organisation

           

          Le travail hybride s’impose désormais comme la norme pour beaucoup d’entreprises. C’est ce que confirme le dernier baromètre Télétravail et Organisations hybrides 2022 de Malakoff. L’alliance du présentiel et du distanciel incarne aujourd’hui le quotidien de 38% des salariés. Dans cette révolution du travail, près de la moitié des salariés ont la volonté de travailler en mode hybride, avec la combinaison du travail au bureau et à distance.

          La crise sanitaire a modifié notre organisation dans les entreprises et a permis de développer des nouvelles méthodes de travail. Le télétravail rendu obligatoire sur un période difficile, a montré de nombreux avantages par la suite. Il est aujourd’hui normal de faire du travail hybride, en conservant un bon dosage entre distanciel et présentiel. Dans cet article, nous vous proposons d’explorer les avantages, les inconvénients et les leviers du travail hybride réussi.

          Une révolution du travail

          La crise sanitaire, Covid 19, a bouleversé l’organisation au sein des entreprises. Le travail à distance était l’une des seules manières de diminuer le risque de propagation du virus. La généralisation du travail à distance a fait évoluer nos méthodes de travail.

          De nombreuses études ont analysé ces nouvelles pratiques et ont identifié les facteurs qui entrainaient les entreprises à favoriser le travail hybride, même après la crise sanitaire :

          • L’étude de McKinsey, affirme qu’une majorité des cadres dans différents secteurs d’activité estime avoir connu des améliorations en termes d’inclusivité, productivité et satisfaction client
          • L’étude The Work Trend Index, constate que les salariés demandent plus de flexibilité au travail : 73% des salariés affirment qu’ils pourraient quitter l’entreprise si des options de travail à distance ne sont pas proposées
          • Certaines études se sont également penchées sur les impacts positifs du travail à distance sur la réduction de nos émissions de CO2. Selon l’Ademe, la généralisation du télétravail permettrait de réduire de 69% le volume de nos déplacements. Cela représenterait près 3,3 millions de déplacements en moins par jour, soit au minimum une réduction de nos émissions de CO2 d’environ 3 300 tonnes aux heures de pointe en semaine.

          Il est nécessaire pour beaucoup des télétravailleurs de retrouver un contact humain. En effet, la séparation entre collègue a eu des réels impacts sur la santé mentale de nombreux travailleurs. Le travail hybride est une solution pour renouer un lien avec les équipes en conservant les avantages du télétravail, et ainsi améliorer la qualité de vie et le bien-être au travail. Pour un travail hybride efficace, il faut comprendre que cela ne se limite pas a mixer le temps de travail au bureau et à distance. Il s’agit surtout de proposer un emploi du temps flexible entre vie pro et vie perso.

          Les avantages

          • Réduction des coûts

          Il est rare que tous les salariés de l’entreprise soient présents dans les locaux en même temps avec la mise en place du travail hybride. En accueillant moins de collaborateurs dans les locaux, cela permet de réduire les coûts d’exploitation liés : chauffage, électricité, entretien… Même si, il peut y avoir des contreparties quand un salarié travail de chez lui, prise en charge de frais (équipements…), le travail hybride reste une solution gagnante pour l’entreprise et permet de réelles économies.

          • Attirer er retenir des talents 

          Les horaires flexibles, permettent aux salariés d’équilibrer leur charge de travail et d’améliorer leur qualité de vie. Il est aujourd’hui reconnu qu’une entreprise proposant du télétravail est une entreprise attirant un plus grand nombre de candidats. Dans le contexte d’un marché de l’emploi sous pression, la flexibilité est devenue un avantage compétitif pour les entreprise, renforçant leur marque employeur. Le travail hybride est l’une des raisons qui peut permettre de fidéliser vos talents et d’en convaincre des nouveaux ! Le travail à distance permet d’élargir votre zone de recherche de potentiels candidats, même éloignés, ils pourront facilement travailler pour votre entreprise.

          • Améliorer la productivité

          Avant la pandémie, le travail à distance n’était pas normalisé, il était vu avec méfiance autour de la productivité des salariés. Avec l’obligation de le mettre en place, beaucoup d’entreprises ont pris conscience des impacts positifs. Le travail hybride permet aux salariés de mieux utiliser et gérer leur temps, de mieux se concentrer et d’être moins dérangés. Un travail à distance respectant les horaires de travail permet de mieux gérer son équilibre de vie, découvrez notre guide pour concilier les deux mondes. 

          Les inconvénients

          • La mise en place du travail en équipe

          La gestion d’un travail en équipe s’avère plus compliquée à distance. Il faut réussir à se coordonner pour être efficace ensemble. Il est essentiel de repartir les missions dans un retro planning. Des réflexions individuelles seront tout aussi efficace seul chez soit mais des brainstormings seront privilégiés en face à face.

          • Un manque d’équité entre les salariés

          Il faut s’adapter au travail hybride, et des salariés privilégieront le travail en présentiel dans les locaux. Ils seront donc plus présents au bureau que d’autres. Cette situation peut être à l’origine d’inégalités et donner à certains collaborateurs un sentiment de solitude et d’exclusion. Il faut, pour que le travail hybride soit bénéfique, être équitable entre chaque salarié du temps passé au bureau.

          • Des difficultés d’organisation

          Le travail hybride demande une organisation supplémentaire pour gérer la présence de chacun. Il faut s’organiser pour ne pas subir des difficultés de disponibilités de bureaux, de salles de réunions ou encore des problèmes de communication entre les équipes.

          • Des problèmes de sécurité

          Travailler à distance rend les cyberattaques de plus en plus importantes. Selon une étude de Tanium en 2020, 90% des entreprises ont subi des cyberattaques. Les attaques sont en hausses, et l’utilisation des clouds ou la connexion aux réseaux de l’entreprise avec des appareils non certifiés entraine une faiblesse pour les entreprises.

          Les leviers pour une mise en place du travail hybride efficace

          • L’organisation du travail

          Il faut s’organiser pour pouvoir s’adapter à cette nouvelle pratique. Le travail hybride implique la coexistence entre des salariés au bureau et des salariés à distance, une alternance entre le temps en présentiel et le temps en distanciel pour une partie des salarié, prendre en compte des jours de présence obligatoire, gérer l’emploi du temps entre les différences d’horaires etc… Il ne s’agit pas seulement de gérer des plannings. Il faut que l’organisation renforce la communication entre les salariés et impose de définiri les taches pouvant être effectuées en télétravail…

          • Les nouvelles formes de management

          Le management a évolué avec l’arrivée de nouvelles formes de travail. Le management est moins vertical et prend en compte les attentes des salariés. Les entreprises peuvent s’appuyer sur des solutions de communication pour mettre en place un management participatif. Pour transformer de façon durable et efficace le management, il faut accompagner cette transformation par la communication à tous les niveaux et la création d’une culture d’entreprise favorisant l’humain, et en renforçant le sentiment d’appartenance.

          • Les outils indispensables

          Pour rester en contact avec ses collègues, il faut investir dans  des plateformes et outils de collaboration. Des plateformes de visioconférences, des messageries instantanées, des calendriers partagés, des outils de suivi…

          Tous ces outils doivent permettre de rassembler les équipes en dehors de leur lieu de travail.

          Le travail hybride, le nouveau fonctionnement dans les entreprises

          ✔️De nombreux dirigeants semblent sensibles à l’évolution des méthodes de travail, et notament sur le travail hybride. Il est important, pour ce changement, de se former aux nouvelles formes d’organisation, de management et de communication. En effet, sans formation, les salariés se sentiront désemparés face au changement. Quatre sur dix estiment avoir mal vécu la mise en place du télétravail depuis le début de la pandémie. Alors formez-vous !

          Parlez-nous de votre projet !

          Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

          Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

          logo atid consulting blanc
          Certification Qualiopi

          6 boulevard Bineau,
          92300 Levallois-Perret
          01 47 85 83 54

          NOS SOLUTIONS

          Prévention santé

          Programme HEAD

          Management

          Événementiel

          RESSOURCES

          Blog

          Livre blanc

          Webinars

          Podcasts

          Suivez-nous

          RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

          Vous avez le droit à la déconnexion !

          Vous avez le droit à la déconnexion !

           Le droit à la déconnexion

          Notre implication dans notre travail, les contraintes de temps, le stress engendré nous poussent à nous rendre disponible en dehors de notre temps de travail. Selon une enquête de l’agence européenne Eurofound, 27% des télétravailleurs interrogés ont déclaré avoir travaillé pendant leur temps libre afin de satisfaire des exigences professionnelles. Les limites du travail en dehors des horaires de travail doivent être claires pour ne pas se retrouver submergé. En effet, 41% des français affirment que dans leur entreprise, la direction n’a mis aucune action en place pour améliorer et favoriser le droit à la déconnexion selon une enquête du cabinet Eléas. Les salariés, connectés en permanence, souffrent régulièrement de risques psychosociaux pouvant être à l’origine de burn-out. L’hyper connexion a des effets désastreux pour l’entreprise et sur la santé des salariés.  

          Qu’est-ce que le droit à la déconnexion ?

          Le droit a la déconnexion repose sur le fait de la pas être en permanence joignable par la personne qui vous emploie en dehors des heures de travail pour des missions étant liées à son travail et par conséquent protéger son temps de repos et assurer son équilibre vie pro / perso.

          Pourquoi accorder un droit à la déconnexion ?

          L’objectif est d’éviter que le salarié soit sollicité en dehors de son temps de travail. C’est-à-dire tard le soir, pendant ses jours de repos ou de congés, ou lorsqu’il est en arrêt maladie. 

          Le droit à  la déconnexion est essentiel pour :

          • faire respecter les horaires de travail ;
          • garantir le temps de repos minimum de 11h par jour ;
          • réguler la charge de travail ;
          • prévenir les risques psychosociaux ;
          • rétablir une séparation entre vie professionnelle et vie personnelle.

          L’hyper connexion peut entrainer des risques psychosociaux, notamment la fatigue, l’anxiété, des troubles du sommeil, des dépressions…

          Dans cette période ou le télétravail est favorisé, il faut rester vigilant sur les horaires de travail. Le télétravail, ne rend pas les collaborateurs disponibles 24/24h.

          De même, la qualité de vie dans une entreprise est incontournable pour fidéliser les talents. Pour 73% des français, la QVT est aussi importante que le salaire. Une entreprise engagée dans la QVT est une entreprise qui rassure ses salariés en les accompagnant et en étant attentive aux besoins. Une entreprise mettant en place des actions pour le droit à la déconnexion, est une entreprise qui prend en compte l’équilibre de vie entre le monde professionnel et privé de ses collaborateurs,

          Cependant le sujet de la QVT est encore trop peu abordé en entreprise. 6 salariés sur 10 estiment que leur entreprise ne prend pas d’initiatives pour garantir l’équilibre entre vie pro et perso.

          Ce que dit la loi

          En tant qu’employeur, vous êtes tenu de mettre en place des dispositifs visant à respecter ce droit pour assurer le bien-être de vos salariés.

          Le droit à la déconnexion est à l’origine français, il est apparu dans le Code du travail en 2016. D’autres pays européens ont également suivi ce nouveau concept : l’Espagne, l’Italie et la Belgique l’ont introduit dans leur législation, et cette avancée a été adoptée par le Parlement Européen le 21 janvier 2021.

          La loi Travail (aussi appelée loi El Khomri) oblige toutes les entreprises de plus de 50 salariés à négocier des règles de déconnexion lors des négociations annuelles obligatoires (NAO) sur l’égalité professionnelle et la qualité de vie au travail. 

          Si un accord collectif n’est pas obtenu, l’entreprise est tenue d’élaborer une charte de  droit  la déconnexion, avec le comité social et économique (CSE) ou des délégués du personnel. Un employeur qui ne respecte pas ce droit de négociation encourt un an d’emprisonnement et 3 750 € d’amende.

          Lorsque le salarié est joignable en permanence, l’employeur doit lui verser une compensation financière oui accorder des congés supplémentaire pour le temps passé en astreinte.

          Les limites de cette loi

          La loi El Khomri ne prévoit aucune sanction pour les entreprises qui ne l’appliquent pas, ou qui ne possèdent pas d’accord collectif ou de charte de droit à la déconnexion. Le cas, du télétravail, qui est très présent aujourd’hui, n’est pas mentionné par le code du travail. C’est donc à l’entreprise, d’avoir une bonne conscience et mettre en place ses propres règles de droit à la déconnexion en travail à distance. Cependant, encore beaucoup d’entreprises n’ont pas d’actions pour valoriser le droit à la déconnexion. Près de 80% des télétravailleurs ne disposent pas d’information sur le droit à la déconnexion (selon une enquête de l’Ugict CQT de 2020).

          Pour résumer,

          👉 Pour rappel, le droit à la déconnexion est nécessaire au bon fonctionnement d’une entreprise et pour la santé de ses collaborateurs.
          Si l’entreprise ne souhaite pas mettre en valeur ce droit, aucune sanction n’est prévue pour l’employeur. Cependant, l’employeur peut être sanctionné s’il n’a pas respecté son obligation de négociation sur la qualité de vie au travail ou la durée de repos légale minimale d’un collaborateur.

          Parlez-nous de votre projet !

          Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

          Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

          logo atid consulting blanc
          Certification Qualiopi

          6 boulevard Bineau,
          92300 Levallois-Perret
          01 47 85 83 54

          NOS SOLUTIONS

          Prévention santé

          Programme HEAD

          Management

          Événementiel

          RESSOURCES

          Blog

          Livre blanc

          Webinars

          Podcasts

          Suivez-nous

          RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

          L’organisation : un levier d’efficacité !

          L’organisation : un levier d’efficacité !

          Gagner en efficacité : soyez organisé !

           

          L’organisation du travail est un ensemble d’actions mises en place, dont l’objectif est d’améliorer l’efficacité et la performance. Il est important de trouver son mode de fonctionnement pour acquérir l’efficacité optimale. Chaque secteur, taille et culture d’entreprise influence sur la forme d’organisation individuelle de chaque salarié mais également sur la structure globale.

          La direction, les managers, les responsables des ressources humaines ont un rôle très important dans la coordination des tâches. En effet, les stratégies adoptées ont des répercussions sur la qualité du travail.

          Pour gagner en efficacité, il est conseillé d’organiser le travail de l’entreprise en 2 axes : les tâches et les équipes.

          La gestion des ressources humaines au cœur de l’organisation de travail

          Aujourd’hui, les nouveaux modèles d’organisation du travail reposent davantage sur l’humain. Le but étant d’améliorer les conditions de travail, il faut se baser sur ces 3 principes : 

          • flexibilité : flexibilité des horaires, prise en compte du feedback des collaborateurs dans l’avancement d’un projet
          • polyvalence : enrichissement et diversification des tâches pour les collaborateurs
          • autonomie : évolution vers une hiérarchie horizontale. Les collaborateurs sont responsabilisés, formés et prennent davantage d’initiatives. 

          Le management participatif est un nouveau fonctionnement qui repose sur l’implication de ses collaborateurs dans la prise de décision. C’est essentiel pour les faire adhérer aux valeurs de l’entreprise et à sa culture. De plus, favoriser le travail d’équipe et les relations humaines permet de renforcer la cohésion d’équipe et d’améliorer l’ambiance de travail. L’amélioration de la QVCT est une démarche de productivité mais également de bien-être des collaborateurs.

          Il est important dans une organisation de prendre conscience des demandes des salariés : télétravail, espaces de coworking, formation…

           

          Maîtriser la gestion des tâches et du temps de travail

          Une bonne organisation est le reflet d’une bonne répartition des tâches au travail, c’est-à-dire : découper, repartir et coordonner les tâches pour avancer ensemble avec la gestion du temps et des objectifs.

          Pour une répartition efficace, il faut connaître ses collaborateurs et ainsi prendre en compte les facteurs de motivation de chacun. Par exemple, certains seront plus animés par des projets ayant de forts retours sur investissement, d’autres sur des nouveaux projets entrainants des formations supplémentaires. Pour connaitre le ressenti des collaborateurs, il est primordial d’avoir une excellente communication entre les équipes/ membres. 

          Travailler dans un environnement agréable

          Pour s’organiser et être concentré, l’environnement de travail est important. Certaines personnes ont la capacité de travailler qu’importe l’endroit, et quelque soit l’amplitude du bruit autour, mais la grande majorité a besoin d’un espace adapté pour être productif et réussir à s’organiser. Pour rester motivé et organisé, il faut également se sentir bien à son poste, un ordinateur performant, une hauteur de chaise et un bureau adapté, un environnement calme, un double écran si nécessaire…

          Lister et planifier ses tâches dans son emploi du temps

          Mieux s’organiser ne signifie pas tout programmer à la minute près. Il s’agit simplement de connaitre le déroulé de votre journée pour travailler efficacement. Listez vos tâches et triez les ensuite avec un degrés d’importance. Vous saurez ainsi celles qui sont urgentes et à réaliser en priorité. Il vous restera à les planifier dans votre agenda. Mais attention à ne pas surcharger votre agenda ! Laissez vous des marges d’erreur pour ne pas vous démotiver.

          Vous aurez toujours des tâches urgentes qui se rajouteront à votre planning. C’est pour cela qu’il est important de planifier des espaces de temps vides pour ne pas vous retrouver avec un agenda surchargé.

          Nos 4 conseils pour améliorer sa productivité chaque jour :

          • Faites le point sur vos mails chaque matin ( et seulement le matin, sauf si une tâche urgente est en cours)
          • Ne vous laissez pas distraire par des notifications sur votre smartphone, vos mails, un collègue bavard
          • Classer vos documents à la bonne place pour être sur des les retrouver
          • Savoir prendre 10 minutes pour soi après avoir fini une tache
          • Faites en sorte que les réunions soient planifiées à l’avance

          Les bienfaits d’une bonne organisation :

          • une meilleure productivité
          • une hausse de la rentabilité
          • une baisse du taux d’absentéisme
          • un engagement des collaborateurs renforcé
          • la communication bienveillante
          • la pertinence des missions et leur répartitions équitables
          • un environnement de travail sain
          • l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle 
          • avoir un suivi sur le travail de vos collaborateurs

          Pour résumer,

          👉 En résumé, la clé du succès d’une organisation efficace est de placer l’humain au cœur du processus, tout en respectant les compétences de chacun et de booster sa motivation grâce aux leviers d’engagement. De plus, l’organisation est un travail d’équipe qui passe par une bonne communication. Pour une organisation du travail productive nous pouvons retenir les 2 facteurs suivants :

          • la gestion des équipes pour motiver l’ensemble des collaborateurs
          • la gestion des missions ainsi que la gestion du temps pour chaque tâche et son degré d’urgence.

          Une organisation du travail adaptée participe grandement à la pérennité de l’entreprise.

          Parlez-nous de votre projet !

          Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

          Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

          logo atid consulting blanc
          Certification Qualiopi

          6 boulevard Bineau,
          92300 Levallois-Perret
          01 47 85 83 54

          NOS SOLUTIONS

          Prévention santé

          Programme HEAD

          Management

          Événementiel

          RESSOURCES

          Blog

          Livre blanc

          Webinars

          Podcasts

          Suivez-nous

          RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

          L’épanouissement des salariés

          L’épanouissement des salariés

          Comment rendre vos employés épanouis au travail ?

           

          Ce dimanche 20 mars 2022 nous fêtons la 10e édition de la journée internationale du bonheur ! À cette occasion, nous invitons managers et employés à célébrer cette journée en favorisant le dialogue pour un environnement professionnel plus heureux. 

          Permettre à ses collaborateurs d’être épanoui au travail c’est aussi exploiter le potentiel qu’ils peuvent apporter. En créant une dynamique autour de l’épanouissement, l’humain se sent valorisé et se sent capable de donner son maximum pour atteindre ses objectifs globaux. Les facteurs  favorisant le bonheur au travail sont nombreux et semblables à tous les secteurs d’activités confondus. En France, nous retrouvons principalement  :

          • La manière dont nous sommes traités avec respect
          • Le sentiment d’accomplissement et du sens du travail
          • Le fait de se reconnaitre dans les valeur de son entreprise

          Les facteurs à développer pour renforcer l’épanouissement des salariés

           

          1. La confiance

          Dans une équipe, la confiance est primordiale !

          La confiance envers vos collaborateurs apportera une marque de reconnaissance envers leur travail et permet de leur montrer que l’entreprise à besoin d’eux pour avancer. Leur montrer qu’ils sont utiles, que leur idées sont pertinentes et qu’ils sont autonomes dans les taches à accomplir, sont des facteurs de motivation. La confiance passe également par la prise de liberté, d’innover et d’être force de proposition. Cela a un impact très positif sur la productivité. Le salarié aura envie de se dépasser, de proposer des nouvelles idées et atteindra ses objectifs plus facilement et plus rapidement.

          La bonheur des salariés passe donc par la confiance accordée. Mais la confiance et l’autonomie ne signifie pas de se détacher de l’avancée des missions. Pour rester motivé, il faut être soutenu et encouragé dans cette démarche.

          2. Le respect

          Le respect de chacun est indispensable pour assurer de bonnes conditions de travail et une bonne ambiance générale. Le respect du salarié lui permet de s’épanouir et de se sentir en sécurité. Cela renforce son sentiment d’appartenance et sa liberté à proposer et prendre des décisions. Le respect entraine la considération. Un facteur indispensable pour se sentir utile à l’entreprise.

          Le respect au quotidien passe par les règles de courtoisie. Chaque salarié doit saluer son équipe en arrivant et après sa journée de travail finie. De plus, il doit être compressif, bienveillant et souriant avec ses collègues. Les règles de courtoisie doivent être exercées par tous pour maintenir les respect au travail.

          Aucun poste ne doit être sous-estimé ou dévalorisé.

          3. Valoriser les compétences / le travail

          Pour rendre vos collaborateurs plus épanouis dans leur travail, vous devez exprimer votre reconnaissance. Il est simple et efficace de remercier un collaborateur :

          • Reconnaitre les compétences et qualités de chacun
          • Reconnaitre les contributions de chacun aux différents projets
          • Récompenser ses équipes lorsqu’un projet remporte un franc succès

          4. Favoriser la prise d’initiatives / La prise de responsabilités

          Il est essentiel de savoir le sens de son travail. Pour être engagé, il faut que chaque salarié ressente que son rôle est indispensable et permet l’atteinte des objectifs de l’entreprise.

          Lors d’une embauche, l’idéale est d’accompagner la personne les 2 premiers mois. Il aura l’occasion de découvrir les valeurs de l’entreprise et de faire connaissance avec l’équipe. Après cette période d’accompagnement intense, il faut maintenir ce soutien avec des entretiens régulier pour faire le point. Cette accompagnement permet de responsabiliser chaque salarié et de lui donner les clés en main pour être autonome dans l’entreprise.

          5. Créer du lien dans l’équipe 

          • Activités team-building et séminaires

          Une activité team-building a pour objectif de renforcer l’esprit d’équipe et de passer un moment agréable ensemble.
          Plusieurs activités team-building permettent de vivre un moment renforçant la cohésion d’équipe entre collègues. Voir les possibilités de team-building

          • La pause déjeuner pour se retrouver ensemble

          Il est agréable de se retrouver à une pause déjeuner. En prévoyant, une pause déjeuner collective, vous favorisez la discussion sur des sujets extra-professionnelles coupant de votre travail.

          6. L’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle

          Enfin, le bonheur au travail passe aussi par un équilibre au quotidien. Notamment la conciliation entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Surtout pour les nouvelles générations, les collaborateurs ne vivent pas pour travailler. Ils espèrent une flexibilité suffisante pour leur permettre de gérer leur temps.

          Le télétravail offre la possibilité pour les salariés de mieux gérer leur équilibre de vie. Une bonne gestion des horaires est donc un facteur impactant la qualité de vie au travail des salariés.

          Proposez des horaires de travail flexibles, autorisez le télétravail, organisez des réunions à des horaires décents, etc… Toutes ces actions favorisent la deconnexion et l’épanouissement personnel.

          Pour résumer,

          👉Les facteurs influant l’épanouissement des collaborateurs comme la qualité des relations, l’entre-aide, le sens du travail, ont un impact fort sur le bonheur des employés. Aider vos équipes à mieux travailler ensemble c’est favoriser une bonne ambiance de travail et renforcer les liens entre les équipes. Tous ces facteurs affectent véritablement la productivité globale de l’entreprise.

          Parlez-nous de votre projet !

          Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

          Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

          logo atid consulting blanc
          Certification Qualiopi

          6 boulevard Bineau,
          92300 Levallois-Perret
          01 47 85 83 54

          NOS SOLUTIONS

          Prévention santé

          Programme HEAD

          Management

          Événementiel

          RESSOURCES

          Blog

          Livre blanc

          Webinars

          Podcasts

          Suivez-nous

          RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

          L’intelligence émotionnelle

          L’intelligence émotionnelle

          Booster votre intelligence émotionnelle

           

          L’intelligence émotionnelle est un atout majeur pour tout leader. Elle permet une gestion d’équipe plus efficace et peut s’avérer très utile pour la gestion des conflits.

          L’intelligence émotionnelle, c’est quoi ?

          Pour comprendre ce qu’est l’intelligence émotionnelle, il faut redéfinir ce que sont les émotions. Ce sont avant tout des informations. Elles nous renseignent sur notre relation avec nous même, les autres et notre environnement. L’intelligence émotionnelle permet alors d’identifier ces émotions, et d’en extraire un message pour s’adapter au mieux à la situation.

          L’intelligence émotionnelle est un réel levier de performance et de bien-être pour l’entreprise et ses salariés.

          Pourquoi développer son intelligence émotionnelle ?

          Les bénéfices sont nombreux :

           

          1. Réduire votre niveau d’anxiété
          2. Pouvoir gérer les conflits avec efficacité
          3. Améliorer vos relations
          4. Augmenter vos compétences en leadership
          5. Booster la maîtrise de soi
          6. Développer la confiance en soi

          Les bénéfices pour un manager :

          Le manager intelligent émotionnellement sait activer les émotions pour en faire bon usage. Par exemple, il sait utiliser les émotions pour favoriser la créativité, la performance, la prise de décision ou encore la négociation au sein de son équipe. Dans les équipes avec un manager émotionnellement intelligent, on constate un équilibre émotions déplaisantes / plaisantes. Il favorise l’expression des émotions déplaisantes dans les équipes pour procéder à des ajustements, et ainsi améliorer les relations. Les équipes vivent beaucoup plus d’émotions plaisantes même en situation d’inconfort que les équipes avec un manager moins intelligent émotionnellement.

          Pour plus de productivité :

          Aujourd’hui l’intelligence émotionnelle contribue à la productivité d’une entreprise. Il faut noter que lorsque les employés font face à de nombreuses énergies négatives, ils ne s’investiront pas totalement dans leurs missions. Ce manque d’engagement est un cercle vicieux entrainant une démotivation générale et un manque de créativité.  Un manager ayant une sensibilité envers ses collaborateurs pourra reconnaitre rapidement l’état émotionnel de son équipe et arranger la situation. La qualité de vie au travail repose également sur l’épanouissement des salariés et de leur confiance envers le manager. Découvrez notre post Linkedin sur les leviers de l’engagement du salarié.

          Pour mieux gérer les conflits :

          L’intelligence émotionnelle est efficace pour la gestion des conflits. Un manager avec un QE (quotien émotionnel) élevé sera plus serein et sa confiance en soi l’aidera à faire face et prendre les meilleures décisions dès lors qu’un conflit éclate. Cet atout majeur lui permet aussi d’avoir des relations plus sincères et renforce la cohésion d’équipe entre collaborateurs.

          Quelles bonnes pratiques pour développer au quotidien son intelligence émotionnelle ?

          Les émotions impactent notre prise de décision et notre réflexion. Elles jouent un rôle important dans nos comportements.

          Mais pour contrôler ses émotions, il faut d’abord les comprendre. Le développement de l’intelligence émotionnelle passe donc par la gestion de ses émotions et de ses pulsions. Voici plusieurs conseils qui, à force d’être pratiqués, vont améliorer votre QE :

          • Essayer de ne pas réprimer ses émotions, en prenant conscience de celles-ci et en posant des mots dessus,« qu’est-ce que je ressens concrètement, de la colère, de la tristesse, de la culpabilité, de la frustration, de l’anxiété ?… »
          • Célébrer chaque victoire, savourer des accomplissements permet de renforcer le sentiment d’appartenance, la gratitude exprimée renforce les liens dans l’équipe concernée. Cela permet également à notre corps de recharger les batteries avant de rebondir.
          • Ne pas émettre de jugement rapide, sans fondement. Pour cela, il faut prendre en compte le contexte, tous les arguments (et pas seulement ceux qui vont dans notre sens). Remettre les choses dans son contexte, par exemple, en ne prenant pas la critique de manière isolée, mais dans une globalité.
          • Prendre du recul sur ses erreurs, sans les oublier pour autant, et en assumant ses responsabilités. La rancune entrave la prise de distance.
          • Travailler sur son intuition et être à l’écoute des autres. Faire régulièrement un check-up de son état émotionnel, de celui de ses collaborateurs et de son entourage. Interroger une personne sur son état émotionnel permet de faire preuve d’empathie « comment vas-tu ? », « comment te sens-tu dans ton poste et dans ton équipe ? ». Pour le manager, cette information donnera une vision globale de l’état émotionnel de son équipe et d’identifier les conflits, d’ajuster les manières de travailler, de se reconnaître.

          Pour résumer,

          L’intelligence émotionnelle en entreprise devrait être un axe stratégique. Travailler l’intelligence émotionnelle consiste à transformer les émotions en ressources. Elle permet de rassembler les collaborateurs / équipes autour de valeurs communes et de renforcer la cohésion d’équipe.

          L’intelligence émotionnelle devient un atout pour s’adapter, rester motivé et rebondir.

          Nous parlons de plus en plus de managers – coachs, empathiques et bienveillants : découvrez notre infographie. L’intelligence émotionnelle permet d’instaurer un climat favorable au bien-être et source de performance pour l’entreprise.

          👉 Chez ATID nous proposons des ateliers qui vous aideront à booster votre intelligence émotionnelle

          Parlez-nous de votre projet !

          Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

          Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

          logo atid consulting blanc
          Certification Qualiopi

          6 boulevard Bineau,
          92300 Levallois-Perret
          01 47 85 83 54

          NOS SOLUTIONS

          Prévention santé

          Programme HEAD

          Management

          Événementiel

          RESSOURCES

          Blog

          Livre blanc

          Webinars

          Podcasts

          Suivez-nous

          RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

          Alléger sa charge mentale

          Alléger sa charge mentale

          Comment se libérer de sa charge mentale ?

           

          Depuis ces dernières années, nous faisons face à de nombreux bouleversements et la frontière entre vie pro et vie perso s’efface ( le fameux blurring). Si une to do list défile en boucle, vous êtes sous tensions et anxiété vous guette et votre charge mentale est surchargée. La bonne nouvelle, c’est qu’ils existe des solutions pour y remédier ! Dans cet article, nous vous livrons des conseils à mettre en pratique pour alléger sa charge mentale de manière simple et efficace.

          La charge mentale, c’est quoi ?

          La charge mentale, c’est l’ensemble des sollicitations du cerveau pendant l’exécution d’un travail, peut être stimulante au même titre que le stress ou devenir problématique à plusieurs niveaux que ce soit dans la sphère privée ou la sphère professionnelle.

          La charge mentale fait partie des Risques Psycho-sociaux, et peut avoir un impact sur votre productivité. Le nombre de tâches à effectuer, la rapidité demandée, la culture du résultat sont des facteurs intensifiant la charge mentale de vos collaborateurs, quel que soit la fonction et les responsabilités.

          Nous devons calculer et prévoir toutes les tâches dans son emploi du temps. Les tâches inachevées restent en tête et exercent une pression supplémentaire.

          Les différentes phases du stress

          Et quand la charge mentale bascule dans la surcharge, elle s’accompagne alors de symptômes comme la fatigue, des maladies cardiovasculaires, irritabilité, troubles du sommeil…

          Penser à tout, tout le temps, pour assurer un bon fonctionnement n’est pas la solution.

          Comment identifier la surcharge mentale ?

          Une surcharge mentale apparaît quand des tâches à réaliser s’accumulent.

          Avant d’arriver à une surcharge mentale, des symptômes peuvent apparaître. les symptômes les plus communs sont :

          • Le sentiment de manquer de temps;
          • L’impression d’être toujours surpassé, avoir 1001 choses à faire;
          • Faire des “to do list” mais ne jamais tout réaliser;

          Comment alléger notre charge mentale ?

          Voici nos meilleurs conseils pour vous soulager et vous permettre d’attaquer vos journées de travail sereinement.

          1. Organiser ses journées et prioriser

          Ce conseil simple est fondamental. S’organiser permet de libérer la charge de travail et de connaitre les priorités. L’organisation au travail est souvent négligée, elle vous permettra pourtant d’etre plus productif et efficace. Pour s’organiser, la réalisation d’une ‘To Do List’ avec l’ordre des priorités et de mettre à jour son agenda vous sera indispensable. La méthode consiste à lister les tâches à accomplir.

          1. Délimiter la frontière entre le travail et la vie personnelle

          Depuis cette période compliquée, le télétravail a chamboulé le fonctionnement de nombreuses entreprises. Il est parfois compliqué de séparer vie pro et vie perso. Séparer ces deux mondes est une étape cruciale pour se sentir bien et garder sa productivité. Il est important de ne pas se laisser déborder. Pour ne pas se laisser déborder et délimiter travail et vie personnelle, il est nécessaire de respecter les horaires fixées. Il peut être exceptionnel de travailler plus longtemps mais cela doit rester une exception !  Et, une fois votre journée de travail terminée, vous êtes déconnecté de votre travail ! Évitez les emails ou les appels téléphoniques le soir, une fois rentré chez soi. Votre soirée n’appartient qu’à vous !

          1. Savoir prendre des pauses

          Pou être productif, il faut d’accorder des pauses entre chaque tâches importantes. Prendre le temps pour déconnecter permet de se détendre avant de commencer une nouvelle mission. Pendant l’année, n’oubliez pas d’étaler vos congés afin de vous ressourcer.

          1. Déléguer et apprendre à dire non

          Il est très important de savoir déléguer car vous ne pouvez pas tout faire. Il faut accepter de déléguer une partie des tâches afin d’alléger votre travail. Une surcharge de travail est l’une des causes de surcharge mentale.

          “Si vous voulez aller vite, allez-y seul. Si vous voulez aller loin, allez-y ensemble” découvrez notre article parallèle sport et entreprise pour comprendre l’importance du travail d’équipe.

          Pour libérer votre charge mentale, il faut savoir dire “non”. Être réaliste sur les attentes et ses compétences et le temps que l’on dispose est une bonne chose pour votre productivité.

          1. Prendre le temps pour soi

          Il faut avoir des moments de défoulement ou de détente pour libérer sa charge mentale. Il faut extérioriser et cela passe par exemple, par une activité physique. Le sport est la meilleure chose pour éviter la surcharge et souffler après une journée de travail.

          Pour résumer,

          👉 Chez Atid  nous proposons des ateliers qui vous aideront à libérer votre charge mentale

          Parlez-nous de votre projet !

          Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

          Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

          logo atid consulting blanc
          Certification Qualiopi

          6 boulevard Bineau,
          92300 Levallois-Perret
          01 47 85 83 54

          NOS SOLUTIONS

          Prévention santé

          Programme HEAD

          Management

          Événementiel

          RESSOURCES

          Blog

          Livre blanc

          Webinars

          Podcasts

          Suivez-nous

          RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

          L’audit QVT par l’évaluation du bien-être au travail

          L’audit QVT par l’évaluation du bien-être au travail

          L’importance de l’audit du bien être en entreprise !

           

          art de faire passer un message

          Savez-vous comment se sentent vos salariés au sein de votre structure ?

          De nos jours, il s’avère indispensable pour chaque entreprise, petite ou grande, de prendre en compte le bien être de vos employés pour maximiser l’entente professionnelle et les performances globales. Chef d’entreprise, DHR, happiness manager, le bien-être est de votre responsabilité ! 

          L’identification des performances de votre politique de qualité de vie au travail nécessite l’évaluation des besoins et des attentes de vos collaborateurs. Que souhaitent-ils vraiment ? Quel est cette petite étincelle qui permettrait de faire briller vos salariés ? Décortiquez votre politique bien-être et faîtes un audit de votre QVT !

          Pourquoi évaluer les besoins ?

          L’un des plus grands débats au sein de l’industrie du bien-être est de savoir si les programmes de QVT en entreprise fonctionnent réellement.

          Une évaluation des besoins en qualité de vie au travail permet :

          • D’identifier de nouvelles perspectives de travail, accompagnées de suggestions et d’amélioration pour un changement constructif.
          • D’enquêter sur les bénéfices d’un programme de bien-être
          • D’estimer le lien de causalité entre bien-être au travail et santé mentale, physique et émotionnelle des employés

          Une fois l’évaluation des besoins et des attentes faites, vous pourrez par la suite plus facilement définir les mesures concrètes à mettre en œuvre pour améliorer votre politique qvt.

          Comment faire l’audit du bien être et de la QVT ?

          Les programmes de bien-être au travail sont efficaces, mais seulement s’ils sont gérés efficacement. Pour en tirer le meilleur parti, les entreprises doivent mesurer, surveiller et améliorer les programmes pour maintenir l’engagement des employés.

          Pour évaluer le niveau de bonheur au travail de vos salariés, plusieurs méthodes peuvent être utilisées :

          • L’entretien individuel : s’entretenir avec chacun des salariés tour à tour pour faire le point. Cette méthode peut être riche d’enseignement, mais peut aussi vous prendre un temps considérable.
          • Vous pouvez également confier cette mission à un spécialiste de la qualité de vie au travail qui saura, de par son expertise, vous accompagner et vous conseiller de la meilleure des manières.
          • Enfin, vous pouvez faire remplir à vos collaborateurs un questionnaire sur le bien-être au travail dans le but de recueillir leur avis sur un maximum de critères, de façon clair et efficace, afin de pouvoir un avis global sur la question et de mener des actions en conséquence.

          Quels sont les critères d’évaluation ?

          Lorsque vous évaluez votre programme de bien être, vous devez suivre et évaluer différents indicateurs, faciles à mesurer, et qui vous permettront de faire de faire l’état des lieux et de pouvoir améliorer certains critères.

          Différents critères peuvent se retrouver dans l’évaluation du bien-être au travail :

          • Des critères reliés au travail intrinsèque : les missions, la charge de travail, le niveau de compétences, la pertinence du poste, le temps partagé
          • L’évaluation de la qualité de l’environnement de travail : le lieu, les équipes, la santé physique et morale des employés
          • L’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle : création la charte de la déconnexion
          • Les programmes de bien-être : offres de remise en forme, événements et activités collectives, sensibilisation à la santé
          • Le management : management à distance, la communication assertive 

          Votre modèle de grille d’évaluation du bien-être au travail de vos salariés

          Pour évaluer votre politique bien-être en entreprise, nous vous proposons notre modèle de grille d’évaluation téléchargeable au format Excel. Cette grille vous permettra de faire l’audit de votre politique QVT !

          N’hésitez pas à nous faire vos retours via notre site ou nos réseaux sociaux !

          Bon à savoir

          Garder et fidéliser ses collaborateurs est un enjeu de taille pour les chefs d’entreprise. Les critères d’évaluation du bien-être au travail vus précédemment sont à mettre en lien avec les indicateurs généraux de l’entreprise : absentéisme, turnover, taux d’AT/MP…

          Ce sont des enjeux primordiaux pour les entreprises qui doivent mettre en place les bonnes actions, au bon moment.

          La politique RH doit être menée avec rigueur : bien recruter, bien intégrer, bien former.

          Parlez-nous de votre projet !

          Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

          Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

          logo atid consulting blanc
          Certification Qualiopi

          6 boulevard Bineau,
          92300 Levallois-Perret
          01 47 85 83 54

          NOS SOLUTIONS

          Prévention santé

          Programme HEAD

          Management

          Événementiel

          RESSOURCES

          Blog

          Livre blanc

          Webinars

          Podcasts

          Suivez-nous

          RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

          Parallèle entre sport et entreprise

          Parallèle entre sport et entreprise

          Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !

           

          art de faire passer un message

          Il existe de nombreuses similitudes entre le sport et le monde de l’entreprise. En effet, des valeurs assimilées au milieu sportif, telles que la solidarité, la loyauté, le courage, sont essentielles pour vos équipes dans le milieu professionnel.

          Le sport, en particulier le sport de haut niveau fascine toujours le monde de l’entreprise. Chez ATID Consulting, nous cherchons à mettre en valeurs les parallèles possibles, et mettre en place des actions grâce aux méthodes du sport haut niveau pour ainsi mieux travailler, être plus performant en équipe et en individuel.

          Un esprit collectif dans toutes équipes

          L’esprit d’équipe c’est la solidarité entre les membres d’un groupe.

          La solidarité entre les membres d’une équipe est indispensable pour avancer dans des projets communs. Il est assez rare de voir une équipe de basket, de foot gagner un match si elle est déchirée à l’intérieur. Cela n’empêche pas des divergences mais elles sont surpassées.

          Dans une entreprise, la gestion des collaborateurs est primordiale. Ils doivent être capables de travailler ensemble.

          Prenons l’exemple de l’aviron : dans ce sport exigeant au niveau physique, au niveau mental, il faut ramer dans le même sens et à la même allure pour être performant ! Il y a un leader qui donne le rythme tout en étant au service de l’équipage.

          En tant que responsable d’une équipe, votre objectif est d’aider vos collaborateurs à développer leur compétences et les motiver pour garder un rythme de performance. En les accompagnant en liant performance et épanouissement, vous permettez a votre équipe d’être poussée vers le haut. 

          Accompagner ses collaborateurs

          Dans le sport, des acteurs « extérieurs » comme les sponsors, les fédérations, les présidents de clubs ou des fédérations attendent des résultats satisfaisants et cela engendre une pression pour l’équipe. L’entraîneur d’une équipe est là pour les soutenir et protéger mentalement la santé des joueurs. Le parallèle avec le monde de l’entreprise est frappant. Que se passe-t-il quand des actionnaires se montrent pressés de connaître des résultats ?

          Une équipe sous pression est une équipe malade. L’anxiété est l’un des facteurs premiers des erreurs et du manque de productivité. Un manque de confiance en soi entraine un manque d’initiative, de créativité et de motivation à réaliser ses missions.

          Construire un esprit d’équipe en entreprise durable

          Il est important de construire une stratégie d’entreprise durable avec son équipe. Avoir un objectif commun, fédérer, développer le sentiment d’appartenance : ces facteurs feront augmenter la cohésion.

          Créer ce climat bienveillant sera source d’épanouissement individuel.

          L’importance de la communication transparente

          Une communication fragile est un point présent dans de nombreuses entreprises. Dans une équipe sportive performante, l’entraîneur joue avant tout le rôle de garant d’une certaine harmonie. Dire cela et surtout le mettre en œuvre, ne veut pas dire vivre dans le monde des Bisounours ou de dire tout à tout le monde.

          Ainsi, les qualités de franchise et sincérité d’un manager sont la garantie du climat de confiance.

          Un équipe encouragée favorise les performances

          Si une équipe n’est pas stimulée, mise en valeur, encouragée, il sera difficile pour ses membres d’avoir l’envie de se battre pour sa société, de s’améliorer et de se dépasser. Ainsi, apprendre à faire des feed-back est un enjeu capital pour les managers.

          De même, le dépassement de soi est un élément important du sport. Il est favorisé par le coach à travers une attitude ferme, mais encourageante. Développer la cohésion de votre équipe passe par un travail minutieux, régulier d’analyse de situations, de corrections, de travail d’équipe. C’est un mix entre coaching individuel et coaching d’équipe.

          Vous devez permettre à vos équipes de se sentir bien pour qu’elles puissent donner le meilleur d’elles-mêmes pour l’entreprise et son développement. 

          La responsabilisation est une approche porteuse de sens et qui donne de très bon résultats.

          Pour résumer,

          Connaitre le potentiel de chacun permet de rendre votre équipe plus performante. Ce potentiel sera renforcé par un esprit collectif.

          Un esprit collectif permet aux collaborateurs de se sentir rassuré, protégé et permet de se sentir soutenu dans son travail. Si l’on gagne ensemble, on perd ensemble en milieu sportif comme dans le milieu de l’entreprise !

          Pour développer l’esprit d’équipe dans votre entreprise, découvrez nos services sur mesure !

          Parlez-nous de votre projet !

          Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

          Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

          logo atid consulting blanc
          Certification Qualiopi

          6 boulevard Bineau,
          92300 Levallois-Perret
          01 47 85 83 54

          NOS SOLUTIONS

          Prévention santé

          Programme HEAD

          Management

          Événementiel

          RESSOURCES

          Blog

          Livre blanc

          Webinars

          Podcasts

          Suivez-nous

          RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

          Qui dort bien…performe au travail !

          Qui dort bien…performe au travail !

          Qui dort bien…performe au travail !

           

          art de faire passer un message

          Le sommeil a un réel impact sur nos capacités physiques et mentales. Les troubles du sommeil comme l’insomnie ont donc un impact direct sur la productivité et l’efficacité au travail. Un individu passerait environ 25 ans de sa vie à dormir. Chaque salarié, exposé à des facteurs de risque de TMS, voit son niveau de fatigue accentué.

          Un état des lieux  

          Si vous vous sentez fatigué au travail, sachez que vous n’êtes pas seul :

          • 55% des actifs aimeraient dormir davantage,
          • 1 français sur 3 se plaint de troubles du sommeil

          Le manque de sommeil peut avoir de lourdes conséquences :

          Intégrer le sommeil dans votre démarche QVT

          Le travail et le sommeil sont un cercle vertueux qui fonctionne dans les deux sens. Si notre sommeil est récupérateur, on sera plus productif, et inversement, en passant la journée sereinement, notre sommeil sera meilleur.

          Découvrez nos solutions pour optimiser votre sommeil et celui de vos collaborateurs

          Sensibiliser à l’importance du sommeil

          Il est aujourd’hui dans le rôle de l’entreprise d’être actrices de l’épanouissement global des salariés. Les formations QVT sont bénéfiques pour l’employé et l’employeur. Elles optimisent la performance et la motivation et l’épanouissement.

          Il faut en comprendre l’importance pour notre santé physique et mentale pour ainsi prendre son sommeil en main. La prévention santé permet d’apporter les clés nécessaires à l’amélioration de l’hygiène de vie et des habitudes de sommeil.

          Vous pouvez améliorer la qualité de vie et le sommeil de vos équipes grâce à nos modules accompagnés de nos experts santé et de nos VIP :

          • des webinars et conférences de sensibilisation à l’importance du sommeil ;
          • des ateliers sur les bonnes pratiques et conseils concrets pour mieux dormir ;
          • un coaching avec l’une de nos sophrologue, en mini groupes pour accompagner les salariés

          Les conseils de nos experts (Céline Heintz, ostéopathe et intervenante ATID Consulting)

          Que faire en cas de fatigue ?

          « Dormir moins de 6 heures par nuit entraîne des déficits de performance équivalents à 48 heures sans sommeil. » (Source : Terra Nova)

          La première chose est de vérifier si votre sommeil est de bonne qualité.

          Calculez le nombre d’heures de sommeil par jour que vous avez besoin : celui-ci dépend des individus, la moyenne se situerait entre 7 et 9 heures.

          Respectez certains conseils :

          • Levez-vous et couchez-vous à la même heure tous les jours,
          • Pratiquez une activité physique régulière,
          • Une alimentation saine et diversifiée que vous mangez à heures fixes, évitez les aliments trop lourds le soir et couchez-vous au moins trois heures après votre dernier repas,
          • Evitez les boissons excitantes après 17h (thé, café, alcool, cola),
          • Votre lit ne sert qu’à dormir, trouvez une routine pour faciliter l’endormissement et limitez les écrans après 20h (télévision, portables, ordinateurs),
          • Tamisez votre chambre le plus possible pour éviter de laisser la lumière rentrer et abaissez la température de la pièce en dessous de 17°C.

          Limitez certains facteurs qui accroissent la fatigue :

          • Lumière trop sombre ou acuité visuelle réduite (pluie, etc.),
          • Température élevée,
          • Niveau de bruit élevé,
          • Niveau de confort élevé
          • Tâches répétitives ou sur de longues périodes.

          La fatigue physique pourra être limitée en organisant ses journées et en gérant les temps forts et les temps faibles. Savoir gérer les inattendus et positiver aidera votre fatigue mentale, ainsi que respectez vos limites tout en maîtrisant votre rythme pour prévenir toute fatigue émotionnelle.

          Et vous ? Quelle est votre approche en entreprise sur le sommeil ? Est-ce que vous le prenez en compte dans votre politique QVT ? Sentez-vous que c’est un sujet important pour vos collègues et salariés ?

          Parlez-nous de votre projet !

          Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

          Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

          logo atid consulting blanc
          Certification Qualiopi

          6 boulevard Bineau,
          92300 Levallois-Perret
          01 47 85 83 54

          NOS SOLUTIONS

          Prévention santé

          Programme HEAD

          Management

          Événementiel

          RESSOURCES

          Blog

          Livre blanc

          Webinars

          Podcasts

          Suivez-nous

          RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

          Récupérer de sa journée

          Récupérer de sa journée

          Récupérer de sa journée de travail

           

          art de faire passer un message

          La vie des salariés s’apparente actuellement à un véritable marathon. Il est important de conserver une allure élevée toute la journée. Après une journée de travail, il est normal de ressentir une fatigue physique et/ou intellectuelle.

          Si on ne veut pas que cette fatigue affecte notre temps libre, notre soirée, nos jours de repos, ou pire que l’accumulation de cette fatigue affecte notre productivité, nos performances ou notre santé, il est primordial d’effectuer une récupération optimale.

          Comment bien récupérer ?

           

          Pendant votre journée de travail, faites des pauses actives toutes les 2 heures environ. Que signifie une pause active ?

          • Changer de position,
          • Marcher pour relancer le retour veineux pour éliminer les toxines
          • Respirer pour apporter une meilleure oxygénation.
          • Faire une courte sieste.

           Après votre journée de travail :

          • Ne pensez et ne touchez plus à votre travail en dehors du bureau.
          • N’allez pas dormir le ventre vide, prenez un repas léger, mais équilibré.

          Pensez à prendre quelques minutes (5 à 10 minutes peuvent suffire) rien que pour vous.

            Pourquoi est-ce important ?

            Toutes les études montrent qu’un manque de récupération augmente les risques d’accident sur les lieux de travail. De plus, un manque de sommeil a des conséquences importantes sur votre vigilance au travail.

            Les astuces pour récupérer efficacement : 

            La respiration est un excellent outil de récupération : 

            La fatigue ressentie en fin de journée est souvent due à une mauvaise oxygénation. Prenez-vous le temps d’optimiser votre respiration au cours de la journée.

            Nous avons tendance à avoir une respiration seulement thoracique. Cette respiration peu efficiente, nous permet de remplir que 30% de nos poumons. Ce phénomène provoque une accumulation de toxines et limite l’oxygénation des cellules. Pour mieux récupérer, mieux vaut privilégier une respiration de type abdominale. Cette respiration procure une profonde relaxation et tonifie l’organisme. On détend, on relâche les muscles intercostaux et on libère la cage thoracique. On dénoue les attitudes négatives, les peurs, l’anxiété et les états de stress.

            Votre corps a besoin d’être hydraté.

            Notre corps a besoin d’eau pour lubrifier les articulations, les yeux, les disques vertébraux et permet l’activité neurologique du cerveau ainsi que l’élimination des toxines responsables des fatigues. Tout au long de la journée, nous perdons de l’eau sous différentes formes : la transpiration, l’urine, la sueur, la respiration ; et les pertes sont encore plus importantes lors d’une activité physique. Il est donc indispensable de boire suffisamment d’eau.  

            Les étirements :

            Que l’on ait un travail sédentaire ou un travail physique, le corps est mis à rude épreuve. Les étirements vont vous permettre de mobiliser les articulations et d’augmenter la circulation sanguine pour favoriser l’élimination des déchets. Les étirements permettent d’effacer les faux plis (postures ou mouvements non ergonomiques) que votre corps a accumulé lors de votre journée. Ils vont permettre un retour à l’équilibre.

            Le sommeil :

            Après une journée de concentration, le moment le plus attendu demeure celui où vous allez vous coucher. Il doit s’agir d’un réel moment de calme, durant lequel votre corps peut récupérer totalement. Ne vous couchez pas trop tard, pour passer une nuit réparatrice afin de reposer votre cerveau et votre corps.

            La pratique d’une activité physique :

            Avoir une activité physique et sportive alors que l’on est fatigué, que l’on a mal aux jambes ou ailleurs peut sembler contradictoire. Et pourtant, la pratique d’une activité physique après sa journée de travail peut être source de détente, de plaisir grâce aux hormones de bien être (endorphine et dopamine) qu’elle libère.

             

            Vous l’aurez compris, bien récupérer après une journée de travail est important.

            Sinon, c’est l’épuisement professionnel qui vous guette !

            Vous aimerez aussi

             

            Les chiffres de l’obésité

            Les chiffres de l’obésité

            Le rapport de l'OMS  D'après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l'homme (10 à...

            Parlez-nous de votre projet !

            Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

            Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

            logo atid consulting blanc
            Certification Qualiopi

            6 boulevard Bineau,
            92300 Levallois-Perret
            01 47 85 83 54

            NOS SOLUTIONS

            Prévention santé

            Programme HEAD

            Management

            Événementiel

            RESSOURCES

            Blog

            Livre blanc

            Webinars

            Podcasts

            Suivez-nous

            RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

            Maitrisez vos émotions négatives

            Maitrisez vos émotions négatives

            Le stress : un facteur pesant sur votre santé physique et mentale

             

            art de faire passer un message

            Le stress au travail est-il inévitable ?

            Sur le lieu de travail, les collaborateurs peuvent être soumis à des moments de stress. Le stress peut être une pression saine, bénéfique pour repousser vos limites et ainsi atteindre de nouveaux challenges. Mais prenez garde, un stress trop présent nuit à votre bien être, vos performances et votre santé !

            Les conséquences liées au stress sont problématiques pour l’entreprise, alors finalement lutter contre le stress au travail c’est veiller à la santé de vos collaborateurs.

            Quels sont les risques ? Quelles sont les solutions ?

            Tout d’abord : c’est quoi le stress au travail ?

            Ces deux définitions nous permettent de mieux comprendre l’origine.

            “ON PARLE DE STRESS AU TRAVAIL QUAND UNE PERSONNE RESSENT UN DÉSÉQUILIBRE ENTRE CE QU’ON LUI DEMANDE DE FAIRE DANS LE CADRE PROFESSIONNEL ET LES RESSOURCES DONT ELLE DISPOSE POUR Y RÉPONDRE.”- SELON L’INRS

            “LE STRESS LIÉ AU TRAVAIL EST L’ENSEMBLE DES RÉACTIONS QUE LES EMPLOYÉS PEUVENT AVOIR LORSQU’ILS SONT CONFRONTÉS À DES EXIGENCES ET À DES PRESSIONS PROFESSIONNELLES NE CORRESPONDANT PAS À LEURS CONNAISSANCES ET À LEURS CAPACITÉS ET QUI REMETTENT EN CAUSE LEUR APTITUDE À FAIRE FACE.”- SELON L’OMS

            Ressentir du stress est naturel. Ce phénome s’avère complexe, car tout le monde le ressent à un moment ou à un autre avec un impact différent sur chacun.  Il est donc important de savoir le contrôler.

              Stress et santé

              Il l’a été prouvé : stress et santé sont liés !

              Selon l’étude Workorce View 2020, 55% des salariés français ressentent du stress chaque semaine au travail. Un constat à l’origine de nombreux arrêts maladie pour cause de souffrance psychologique, dépression et notamment burn-out.

              Quelles en sont les causes ?

              • Une mauvaise organisation dans le fonctionnement de l’entreprise 
              • Des taches en inadéquation avec les compétences de l’employé 
              • Des pressions excessives
              • Une surcharge de travail
              • De mauvaises conditions de travail 
              • Un manque de reconnaissance 
              • Un harcèlement moral
              art de faire passer un message
              art de faire passer un message

              Des symptômes visibles sur les personnes stressées

              • Troubles psychiques : irritabilité, dépression, démotivation, anxiété, nervosité, difficultés de concentration ou à prendre des décisions, troubles du sommeil
              • Maladies cardio-vasculaires : hypertension, trouble du rythme cardiaque,
              • Problèmes digestifs : douleurs abdominales, ulcère, brûlures d’estomac
              • Problèmes de peau : psoriasis, eczéma
              • TMS

               

              Le stress agira de manière différente sur chaque individu, avec des symptômes différents mais ayant tous une grave incidence sur votre santé.

              Heureusement, il existe des solutions pour maitriser et gérer son stress :

              • Maitrisez votre journée

              Le stress est souvent dû a un décalage entre vos missions et vos propres capacités pour les accomplir. La principale cause de stress nait d’une mauvaise répartition de ses tâches. La seule solution : l’organisation. Pour une journée no stress : to do list notée, emploi du temps rodé et objectifs établis !

              • Chouchoutez votre espace de travail

              Vous passez 12% de votre vie sur votre lieu de travail, alors pourquoi ne pas s’y sentir bien ? un environnement sain pour un esprit sain ! personnalisez votre espace et il vous le rendra bien !

              • Faites quelques pauses !

              On prend le temps de se déconnecter pour mieux repartir. Une pause entre collègues autour d’une corbeille de fruits vitaminés sera bénéfique pour votre bien être et votre productivité.

              • La sieste flash

              Un plein d’Energie en 15 minutes chrono pour diminuer votre stress. Entre somnolence et respirations profondes votre corps se détend et votre stress disparait, magique ?

              Mais cette technique ne remplace pas une bonne nuit de sommeil. Le manque de sommeil augmente l’anxiété, c’est ensuite un cercle vicieux : plus vous êtes stressés ; moins vous dormez ; plus vous êtes stressés. Prendre soin de son sommeil permet d’être plus détendu !

              • Moins procrastiner

              Une règle de base pour être moins stressé : On ne remet pas à demain ce qui peut être fait aujourd’hui. Remettre une tâche à « plus tard » a un effet satisfaisant immédiat mais entraine un stress futur. Remettre à plus tard fait grossir la liste des missions à accomplir et la charge mentale qui l’accompagne…

              • Apprenez à vous détendre

              Il existe de nombreux moyens pour gérer son stress : méditation, sophrologie, relaxation, etc . Ces pratiques permettent en 10 minutes seulement de retrouver une cohérence cardiaque : à vous de trouver ce qui vous permet de souffler et d’évacuer votre stress.

              • Gardez la forme

              Yoga, running, marche à pied ou encore piscine peu importe tant que vous vous dépensez ! Là encore, vous n’êtes pas obligé d’y consacrer beaucoup de temps, 20 à 45 minutes suffisent pour un impact positif sur votre niveau de stress.  Petit tips : pratiquez vos activités en pleine nature permet d’évader votre esprit !

              • Préservez votre vie personnelle

              Développer votre vie personnelle vous permet de vous vider l’esprit et ainsi vous rendre plus disponible. Trouver un équilibre entre vie privée et vie professionnelle est important pour limiter les effets du stress. Activités sportives, culturelles, voyages… tout est bon pour diminuer votre stress : plus de temps à perdre, votre santé en dépend !

              Informer et sensibiliser vos collaborateurs avec des ateliers de prévention pour les aider à comprendre leur stress et ainsi mieux le gérer par la suite.

              Sensibiliser, s’informer sur les causes du stress peut aussi aider vos collaborateurs, alors pourquoi ne pas organiser des ateliers de prévention pour les aider à mieux appréhender la suite.

              De façon générale, communiquez régulièrement avec vos équipes, échangez pour comprendre leur état d’esprit et être attentif à leurs attentes.  En 2020, seuls 11% des travailleurs français évoquent leur mal-être aux ressources humaines de leur employeur.

               

              C’est en montrant à vos collaborateurs que leurs avis est important que vous installerez un climat de confiance et lutterez efficacement contre le stress au travail !

               

              Pour aller plus loin comptez sur nous pour la mise en place de formations dans votre entreprise grâce à nos intervenants experts en prévention santé.

              Vous aimerez aussi

               

              Les chiffres de l’obésité

              Les chiffres de l’obésité

              Le rapport de l'OMS  D'après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l'homme (10 à...

              Parlez-nous de votre projet !

              Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

              Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

              logo atid consulting blanc
              Certification Qualiopi

              6 boulevard Bineau,
              92300 Levallois-Perret
              01 47 85 83 54

              NOS SOLUTIONS

              Prévention santé

              Programme HEAD

              Management

              Événementiel

              RESSOURCES

              Blog

              Livre blanc

              Webinars

              Podcasts

              Suivez-nous

              RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

              Les bienfaits d’une activité sportive

              Les bienfaits d’une activité sportive

              Les bienfaits d’une activité physique au travail

              Métro, boulot…cardio ?

               

              astuces anti-deprime pour affronter la rentre

              Lorsque qu’un individu entre dans la vie professionnelle, son temps passé à pratiquer des activités physiques diminue. De plus, de nos jours, les salariés sont de plus en plus soumis au stress de la performance. Il est du rôle de l’employeur de trouver des moyens pour améliorer la Qualité de Vie et des Conditions de Travail de ses équipes.

              Les bénéfices du sport en entreprise  

              Les chiffres du sport, intégrés au monde de l’entreprise, soulignent les bienfaits de la pratique d’une activité physique à la fois pour les dirigeants et pour les salariés.  

              • 87 % des chefs d’entreprises sont convaincus des bienfaits de l’intégration du sport au travail
              • 18 % des entreprises proposent des activités sportives à leurs salariés
              • 80 % des salariés se disent prêt à pratiquer une activité sportive si elle est proposée en entreprise
              • 100 % des entreprises ayant intégré le sport à leur structure recommandent cette solution

              Quels enjeux pour l’entreprise ?

              Les nombreuses vertus d’une pratique sportive régulière pour les salariés sont prouvées et incontestables.

              Le sport en entreprise est lié à la qualité de vie au travail. En améliorant les performances physiques et psychologiques des salariés, leur bien-être décolle ! De plus, il existe une réelle attente de la part des collaborateurs. Rappelons que 80 % des salariés seraient prêt à pratiquer une activité physique sur leur lieu de travail.

               

              • AMÉLIORER LA SANTÉ ET LE BIEN-ÊTRE DES SALARIÉS

              La QVCT est aujourd’hui un sujet d’actualité central et la mise en place d’activités physiques en entreprise contribue à l’amélioration du bien-être des employés.
              Pour en savoir plus sur la QVT en entreprise

              Rappelons que seulement 13 % des salariés ont une activité physique régulière. La principale raison de ce faible taux est la complexité de la pratique du sport en dehors du travail ainsi qu’un manque de temps pour aménager leur planning.
              Offrir la possibilité d’exercer une activité physique sur le temps de travail est bénéfique pour leur santé et notamment pour les aider à rester plus longtemps actifs et à 100% de leurs capacités (en moyenne, c’est 3 ans d’espérance de vie en plus).

              • PRÉVENIR LES RISQUES D’ACCIDENTS DU TRAVAIL ET DE TMS

              Les troubles musculosquelettiques (TMS) représentent 76 % des maladies professionnelles. Aujourd’hui il semble donc plus que nécessaire de lutter contre ces troubles. L’objectif est d’accompagner les salariés à adopter les bonnes postures et à avoir une activité sportive régulière pour préparer leur corps et permettre de mieux s’adapter à leurs conditions de travail. Selon, l’Institut de socio-économie des entreprises et des organisations, les TMS coûtent aux entreprises l’équivalent d’un 13ème mois. Il est temps d’agir pour lier bien-être des salariés et économies.
              Pour aller plus loin : éviter les troubles TMS

              • AMÉLIORER LA GESTION DU STRESS DE VOS SALARIÉS

              C’est bien connu, la pratique du sport permet de produire de l’endorphine. En permettant aux salariés de pratiquer une activité physique sur leur lieu de travail, les employeurs offrent une solution efficace pour réduire leur stress et apprendre à le gérer.
              A lire également : prévenir les RPS

              • DIMINUER L’ABSENTÉISME

              Un salarié qui ne se sent pas bien dans son entreprise a tendance à s’absenter plus souvent. Au-delà de l’absentéisme volontaire, les arrêts maladie se multiplient dans les entreprises. L’activité sportive permet de limiter le nombre d’arrêts. D’une part, le sport permet de lutter contre les TMS, celles-ci représentant tout de même 30 % des arrêts de travail. D’autre part, en réduisant le stress, il permet de préserver sa charge mentale, le burn-out par exemple, à l’origine de nombreux arrêts

              • AMÉLIORER LA PRODUCTIVITÉ DES SALARIÉS

              Le bien-être au travail est un facteur qui impacte la productivité des salariés. Pour être plus productifs et s’épanouir professionnellement, les collaborateurs ont de plus en plus besoin de se sentir considérés et impliqués. Mettre en place des activités physiques au travail, c’est offrir un avantage supplémentaire à la fois humain et financier, c’est un véritable gage de considération des employés.
              Quand l’entreprise prend en compte la qualité de vie au travail, les collaborateurs se sentent plus impliqués et se reconnaissant dans leurs missions.. La mise en place d’activités physiques et sportives au sein de l’entreprise permet une augmentation de la productivité qui peut atteindre jusqu’à 14%.

              • AMÉLIORER SA MARQUE EMPLOYEUR

              Dans le monde professionnel, la marque employeur doit être positive : cela passe, entre autres, par des services que les autres sociétés ne proposent pas. La qualité de vie au travail étant aujourd’hui l’un des éléments qui impacte la vision du salarié par rapport à son organisation, proposer du sport sur le lieu de travail est sans conteste un plus pour convaincre des candidats.

              Aujourd’hui, seuls 18 % des entreprises proposent à leurs salariés de pratiquer une activité physique sur leur lieu de travail, c’est une manière de se démarquer.

              CE QU’IL FAUT RETENIR 
              Pratiquer une APS de façon régulière au travail contribue au développement du sentiment d’appartenance du le salarié. Une activité sportive permet à vos collaborateurs d’avoir un moment à soi pendant son temps de travail et ainsi réduire les risques psychosociaux et les troubles musculosquelettiques. Offrir cette possibilité à ses salariés est un cercle vertueux pour l’employeur : ainsi vos équipes seront davantage motivés, productives et fidélisées. Mener une telle politique de reconnaissance et de QVCT offre à l’entreprise une image extérieure positive et attractive pour de potentiels nouveaux talents. L’ensemble de ces facteurs va permettre une meilleure rentabilité et un retour sur investissement gagnant pour l’entreprise. 

              Alors qu’attendez-vous pour mettre en place des ateliers d’activités physiques et bien être au travail 

              ATID Consulting accompagne les entreprises dans l’amélioration de la QVT des collaborateurs grâce des solutions inspirées du modèle du sport de haut niveau pour vous aider à atteindre la performance par l’équilibre. 

              Vous aimerez aussi

               

              Les chiffres de l’obésité

              Les chiffres de l’obésité

              Le rapport de l'OMS  D'après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l'homme (10 à...

              Parlez-nous de votre projet !

              Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

              Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

              logo atid consulting blanc
              Certification Qualiopi

              6 boulevard Bineau,
              92300 Levallois-Perret
              01 47 85 83 54

              NOS SOLUTIONS

              Prévention santé

              Programme HEAD

              Management

              Événementiel

              RESSOURCES

              Blog

              Livre blanc

              Webinars

              Podcasts

              Suivez-nous

              RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

              De la QVT à la QVCT

              De la QVT à la QVCT

              De la QVT à la QVCT

              qvt rebooster collaborateurs

              La QVT que nous connaissons et que nous avons déjà défini et cadré dans notre article Comment la QVT va rebooster vos collaborateurs est aujourd’hui devenue la QVCT par l’accord national interprofessionnel (ANI) du 9 décembre 2020. Ce changement annonce une bonne nouvelle pour la santé de vos collaborateurs et de votre entreprise !

              Il n’est plus seulement question de la Qualité de Vie au Travail qui est énoncée par l’ANI mais également des Conditions de Vie au Travail, une réflexion plus large et moins anxiogène du travail prenant en compte l’écosystème global de l’entreprise.

              La QVCT (Qualité de Vie et des Conditions de Travail) se fait par des actions qui permettent aux personnes travaillant dans l’entreprise de se sentir mieux au sein de celle-ci, et ainsi d’obtenir des résultats plus qualitatifs dans leur travail et d’améliorer le climat social.

              Il s’agit d’une évolution importante pour la gestion des ressources humaines et de la prévention des risques professionnels. Ce texte redonne de la cohérence entre le Document Unique de Prévention des Risques (DUERP), que nous évoquons dans cet article, la santé au travail et les conditions de travail. La démarche de Qualité de Vie et des Conditions au Travail peut prendre de multiples formes. Son approche doit être adaptée en fonction des besoins et des spécificités de chacune des entreprises (taille, domaine d’activité, localisation, etc.).

              • La prévention primaire est au cœur des démarches de prévention et c’est une bonne nouvelle ! Intervenir en amont pour diminuer le risque d’exposition ou l’exposition des salariés à des risques identifiés est la clé d’une QVCT réussie. Une pratique adaptée notamment aux risques psychosociaux : Supprimer la source de stress, plutôt qu’en gérer les conséquences. En d’autres termes, prévenir plutôt que guérir.

               

              • Le lien entre QVT et santé au travail est affirmé. Le risque de désinsertion professionnelle est clairement noté noir sur blanc. La désinsertion professionnelle, c’est la perte d’une activité professionnelle pour des raisons de santé ou situation de handicap.

               

              • La QVT se transforme en QVCT. Qualité de vie et conditions de travail, les bonnes pratiques professionnelles sont désormais à l’ordre du jour. En effet, la QVCT réoriente la réflexion sur les sujets centraux d’une organisation : les pratiques managériales, le maintien dans l’emploi, les trajectoires professionnelles, la conduite des transformations. Elle cible également les conditions d’exercice du travail, les rythmes, l’équilibre pro/perso, le sens donné à son activité professionnelle…

               

              • Une belle évolution : l’intégration de la QVCT. Base essentielle, pilier stratégique du management et de l’organisation, au même titre que d’autres leviers aujourd’hui banalisés : la tenue du DUERP ou que les démarches qualité ( ISO, Qualiopi..). Le babyfoot, les coins salons, la machine à café ne sont pas, loin s’il en faut, les seuls leviers d’une QVCT aboutie ; Bénéfique pour l’ambiance générale de l’équipe , ces actions ne satisfont néanmoins pas les attentes de la QVCT. Aujourd’hui le périmètre d’actions est plus exigeant pour le bien-être des salariés. La démarche vise à améliorer les relations au sein de l’entreprise, le climat social et l’organisation du travail afin d’améliorer la performance et la compétitivité de l’entreprise.

               

              • Placer le salarié au centre des préoccupations ; intégrez vos collaborateurs dans un système de prévention continue : la performance d’une organisation s’améliore en accompagnant individuellement les salariés et en prenant en compte les différents risques du métier, des pratiques, des postures….

              Cette démarche s’inscrit dans une politique moderne d’accompagnement des collaborateurs.

              La QVCT doit, pour être efficace, se maintenir sur une démarche continue et globale. Elle devient un moteur des changements et adaptations en entreprise.

              Pour résumer :

              L’objectif du passage de la QVT à la QVCT est de permettre un développement général pour l’organisation. Pour cela, il vous est possible de mettre en place des EDD (espaces de discussions) qui permettent d’échanger en équipe et de mettre en place des solutions adaptées à votre entreprise. Cette démarche peut également être complétée par des ateliers sur mesure. Chez ATID Consulting, nous proposons des ateliers sur la gestion du stress, la gestion du sommeil et bien d’autres formations en Prévention Santé et en Management pour agir en amont des RPS (Risques Psychosociaux).

              Vous souhaitez améliorer la QVCT de votre entreprise ? Contactez-nous  pour échanger ensemble sur les différentes possibilités !

              Vous aimerez aussi

               

              Les chiffres de l’obésité

              Les chiffres de l’obésité

              Le rapport de l'OMS  D'après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l'homme (10 à...

              Parlez-nous de votre projet !

              Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

              Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

              logo atid consulting blanc
              Certification Qualiopi

              6 boulevard Bineau,
              92300 Levallois-Perret
              01 47 85 83 54

              NOS SOLUTIONS

              Prévention santé

              Programme HEAD

              Management

              Événementiel

              RESSOURCES

              Blog

              Livre blanc

              Webinars

              Podcasts

              Suivez-nous

              RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

              Nos astuces anti-déprime pour affronter la rentrée

              Nos astuces anti-déprime pour affronter la rentrée

              Nos astuces anti-déprime pour affronter la rentrée

               

              Fin de l’été, rangement des valises, retour au bureau, il y a de quoi avoir le moral dans les chaussettes. Mais ne paniquez pas, nous vous donnons nos conseils anti-déprime pour affronter la rentrée !

              astuces anti-deprime pour affronter la rentre

              La rentrée, redoutée et souvent source d’appréhension

              Comme chaque année, la rentrée est synonyme de blues pour beaucoup d’entre nous. Cette baisse de moral est surement due à notre départ des îles, au retour à la maison ou encore à nos retrouvailles avec tous ces emails non lus qui nous attendent de pied ferme… Cet état de déprime s’explique par plusieurs facteurs : le changement saisonnier joue sur notre moral, les journées sont plus courtes et nous sommes en manque de lumière ; La reprise du travail, des horaires, des transports ou encore le retour à la routine accentuent ce blues de la rentrée. Pour certains, le travail peut être instable et stressant. Ce « retour à la normale » devient rapidement une source d’anxiété !

              Nos astuces anti-déprime pour affronter la rentrée 

               

              Mettez-vous au sport ! Pendant les vacances d’été, fini la salle de sport et place à la détente, aux apéros et aux grasses matinées. Alors à la rentrée, optez pour de bonnes résolutions. En salle ou en plein air, motivez votre entourage et mettez-vous au sport. L’activité physique joue un rôle important dans la prévention de la dépression. Cela passe par la sécrétion de substances bénéfiques pour les neurones qui donnent de l’énergie et restaurent la motivation.

              astuces anti-deprime pour affronter la rentre

               Planifiez-vous un week-end. Exit le paradis et retour à la grisaille du quotidien… Mais ce n’est pas parce que vous revenez de vacances que vous ne pouvez pas prévoir les prochaines ! Si la rentrée vous angoisse, prévoyez des week-ends. Explorez internet pour trouver les bonnes adresses, les lieux qui vous font rêver et imaginez-vous histoire de vous évader un moment. Les nouveaux projets sont une source de motivation et ces moments vous donneront l’occasion de déconnecter. D’autant plus que les tarifs sont plus intéressants, les disponibilités plus nombreuses et les lieux touristiques déserts !

               

              Faites le point. L’une des principales causes de la déprime de la rentrée est d’avoir l’impression de ne pas avoir avancé depuis la rentrée dernière. Retourner au bureau et voir les mêmes personnes, aller dans les mêmes endroits, faire les mêmes activités… Bref, reprendre les mêmes habitudes. Pour pallier à cela, faites le point ! Établissez une liste de ce qui a changé, ce que vous avez accompli ainsi que les objectifs que vous avez atteints. Et pour anticiper un nouveau blues, on se projette ! Quelles sont vos attentes pour cette année ? Quels sont vos objectifs ? Cela vous aidera à avancer et à vous motiver pour la suite. 

               

              Prenez du temps pour vous. Prendre du temps pour soi, c’est indispensable ! Pour une rentrée sans stress, ne vous mettez pas la pression. Vous remettre au travail et reprendre votre quotidien vous demandera du temps. Alors, n’attaquez pas tout d’un coup, prenez votre temps et ménagez votre énergie. Et surtout chassez vos pensées négatives ! Elles ne feront que générer un stress supplémentaire. Pour prévenir ce stress, décompressez en solo. Entre le temps consacré au travail et celui accordé à nos proches, il est important de se réserver quelques heures pour soi. Profitez-en pour faire du shopping, une activité qui vous plaît, un massage… Grâce à ces moments, vous faites le plein d’énergie et de motivation !

              Organisez-vous. Pour ne pas vous rajouter de pression supplémentaire qui pourrait être évitée à la rentrée, organisez-vous ! Dans votre vie personnelle comme dans votre vie professionnelle, ne vous laissez pas dépasser. On ne planifie pas les courses le jour de la rentrée, de même pour l’inscription à la salle de sport. Pour ce qui est du travail, on ne se laisse pas submerger, on se laisse du temps pour trier nos tâches par ordre de priorité. Une mauvaise organisation est forcément une source de stress. En négligeant votre planning, vous risquez d’oublier des tâches importantes. N’hésitez pas çà faire le point sur vos méthodes d’organisation. Si vous étiez stressé avant votre départ en vacances, il est peut-être temps de les améliorer !

               

              Adoptez une bonne alimentation. Si cet été vous avez opté pour des fruits et légumes, ne perdez pas cette habitude. Continuez à prendre soin de vous et préparez-vous des plats maison équilibrés. Cependant, si vous avez opté pour des plats à emporter et des glaces à toute heure, il est temps d’adopter de bonnes habitudes alimentaires. C’est prouvé ! Une alimentation équilibrée participe au bon fonctionnement cérébral, à l’équilibre émotionnel et joue sur l’humeur. Il est primordial d’avoir une alimentation la plus saine et la plus variée possibles. En effet, un excès de calories, de gras ou de sucre favorise les inflammations et impacte le métabolisme cérébral. De plus, une alimentation non équilibrée expose à des carences essentielles pour le corps et le cerveau. Alors, évitez les plats préparés et profitez de la rentrée pour adopter de nouvelles recettes. Au passage, bien que cela nécessite de se ravitailler fréquemment en produit frais, il s’agit d’une occupation plutôt agréable et créative !

               

              Optez pour de nouvelles habitudes. Profitez de la rentrée et de votre regard frais pour envisager de nouvelles habitudes. Quels réflexes des vacances pouvez-vous adopter au quotidien ? Quelles vieilles habitudes pouvez-vous bannir ? Si vous avez pris l’habitude de sortir et de faire la fête, la rentrée n’est pas une raison pour tout arrêter. Planifier dès maintenant des soirées ou des sorties entre amis où vous replongerez sans problème. De même si vous avez pris le temps de découvrir de nouvelles activités sportives, une alimentation équilibrée ou encore un sommeil réparateur, gardez ces habitudes.  Faites le point aussi bien sur vos habitudes professionnelles que personnelles et profitez-en pour repartir sur de bonnes bases !

               

              Savourez la rentrée culturelle. Rentrée professionnelle rime avec rentrée culturelle ! Profitez-en pour voir les derniers films primés du festival de Cannes, découvrez la nouvelle exposition Paris-Athènes au musée du Louvre ou encore un des 521 romans disponibles pour cette rentrée littéraire. La rentrée est la période où la culture est très présente. Profitez-en pour déconnecter !  

               

               

              Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive et est à adapter selon vos envies et vos préférences. L’essentiel, c’est d’attaquer la rentrée dans la joie et la bonne humeur ! En bref, ne vous laissez pas aller, prenez du temps pour vous, organisez-vous et adopter de nouvelles résolutions.

              Qu’il s’agisse de la rentrée, de la fin d’une période festive ou encore d’un moment de vie plus quelconque, nous ne sommes jamais à l’abri d’un coup de blues. Alors, appliquez nos conseils et dites adieu à la déprime !

              Retrouvez-nous également sur LinkedIn 

              Vous aimerez aussi

               

              Les chiffres de l’obésité

              Les chiffres de l’obésité

              Le rapport de l'OMS  D'après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l'homme (10 à...

              Parlez-nous de votre projet !

              Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

              Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

              logo atid consulting blanc
              Certification Qualiopi

              6 boulevard Bineau,
              92300 Levallois-Perret
              01 47 85 83 54

              NOS SOLUTIONS

              Prévention santé

              Programme HEAD

              Management

              Événementiel

              RESSOURCES

              Blog

              Livre blanc

              Webinars

              Podcasts

              Suivez-nous

              RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

              8 idées pour rassembler vos collaborateurs

              8 idées pour rassembler vos collaborateurs

              8 idées pour rassembler vos collaborateurs

               

              Pour réunir vos collaborateurs, créez des moments de vie au sein de votre entreprise. 90% des collaborateurs sont toujours enthousiastes de participer à un événement d’entreprise.

              article rassembler collaborateurs

              La qualité de vie au travail est primordiale pour vos collaborateurs et celle-ci passe par l’ambiance générale au sein de l’entreprise et la relation entre les équipes. Si le travail peut être une source de cohésion, il peut également être un point de désaccord. 

              Beaucoup d’entreprises l’ont compris et 63% des entreprises françaises organisent plus de 3 événements par an.

              Alors pour amener cohésion et convivialité au sein de votre entreprise, voici 8 idées à mettre en place :

              1. Les séminaires

              90% des événements d’entreprise organisés en France sont des séminaires.

              Le séminaire est un outil de management à part entière. Il peut être organisé pour favoriser l’échange au sein de l’équipe, faire un bilan ou encore discuter du futur et définir de nouveaux objectifs.

              Il existe plusieurs types de séminaires. Le but est de trouver le séminaire qui correspondra aux objectifs fixés par votre entreprise. Il peut s’agir de l’intégration d’un salarié, d’une formation, d’un voyage… Quoiqu’il en soit, le séminaire permet de renforcer les liens entre les collaborateurs. C’est une occasion de se réunir dans un lieu neutre et d’améliorer la communication pour une meilleure collaboration et de meilleurs résultats. A travers les séminaires, vous offrez la possibilité à vos collaborateurs d’améliorer leur bien-être et vous contribuez, ainsi, à la bonne croissance de l’entreprise ! A vous de choisir quel sera le thème ! Insolite, créatif, culturel, dépaysant…

              2. Les team buildings

              Le team building est l’événement phare pour souder et motiver les équipes. Il représente de multiples avantages à la fois pour les salariés mais également pour les dirigeants. Il consiste à rassembler les équipes lors d’un moment convivial et ludique.

              Tout d’abord, les team buildings permettent de mettre en avant les valeurs de l’entreprise. En effet, en fonction du thème, vous pouvez mettre en avant certains aspects que vous défendez : une politique RSE, une cause comme l’égalité homme-femme, une valeur forte de l’entreprise…

              C’est également un moyen de fédérer et de récompenser vos équipes. Grâce aux team buildings, à l’instar des séminaires dans un format plus ludique, vous augmentez le bien-être de vos salariés ainsi que celui de l’entreprise. Cependant, la base d’un team building reste la cohésion d’équipe ! C’est d’ailleurs la première raison pour laquelle les entreprises organisent ce type d’évènement et la traduction française du terme n’aurait pas pu mieux traduire ce but. Ils permettent de créer des liens et d’apprendre à communiquer dans un contexte hors du travail où chacun est libre de s’exprimer. Enfin, en plus de fédérer vos collaborateurs, vous augmentez leur productivité en les stimulant autrement que par un enjeux business.

              3. Les incentives

              Le mot incentive veut dire : motivation. L’incentive consiste à organiser et animer des challenges entre équipes avec une récompense à la clé. Il peut s’agir de jeux d’entreprise, d’ateliers sportifs ou créatifs…

              Ce type d’événement est souvent mis en place dans le but d’atteindre des objectifs précis, différents selon le contexte et la cible. En effet, l’incentive ne sera pas le même s’il s’adresse au RH, aux commerciaux ou à l’ensemble des équipes. Cependant, ils représentent toujours les mêmes avantages : Féliciter le travail de vos collaborateurs et les encourager à faire toujours mieux.

              C’est aussi un excellent moyen de dynamiser l’image de votre entreprise en favorisant la motivation et l’engagement de vos équipes. Enfin, et surtout, les incentives sont un excellent moyen de rassembler vos collaborateurs puisqu’ils permettent de créer et d’encourager la cohésion d’équipe.

              4. Des conférences

              Les conférences internes à l’entreprise sont des événements organisés dans le but de répondre aux problématiques des salariés, de leur présenter des solutions mais également de les convaincre et de les impliquer. Les conférences sont aussi un bon moyen pour sensibiliser les collaborateurs à un sujet comme la Qualité de Vie au Travail. Elles sont perçues comme une source de motivation et représentent un véritable outil de management.

              L’organisation d’une conférence nécessite de connaitre le besoin de vos salariés. Il faut donc préparer un contenu précis ainsi que des intervenants qualifiés dans leur domaine, qui seront en mesure de répondre au mieux aux attentes et aux interrogations des collaborateurs.

              conférence

              5. Des soirées d’entreprise

              La soirée d’entreprise met en avant l’entreprise et ses valeurs. L’objectif est de faire vivre un moment convivial à l’ensemble des collaborateurs. Ce type d’événement mobilise les équipes et les motive.

              La soirée d’entreprise est souvent mise en place pour une occasion périodique comme les fêtes de fin d’année ou le début de l’été, un événement marquant de l’entreprise : rachat, victoire, etc., ou encore un anniversaire. Elles peuvent également être l’occasion de convier des clients ou des fournisseurs, afin qu’ils intègrent les valeurs et la philosophie de l’entreprise. C’est un bon moyen de mettre tout le monde au même niveau, de resserrer les liens professionnels et aussi, d’élargir son réseau de contacts.

              Ces événements permettent de fidéliser les employés puisqu’elles renforcent un véritable sentiment d’appartenance et les font se sentir privilégiés.

              6. Des ateliers ludiques

              46% des entreprises incluent des activités périphériques ludiques, culturelles ou sportives à leurs événements.

              Proposez des activités ludiques à vos collaborateurs pour créer des liens et instaurer une ambiance de travail détendue : cours de sport, visite de musée, atelier sur une thématique liée à votre entreprise (par exemple une initiation à l’upcycling dans une entreprise de mode, un tour d’horizon des nouvelles technologies dans une entreprise de tech…).

              Vous pouvez également organiser ce type d’ateliers dans le cadre de journées spéciales comme la journée mondiale sans tabac ou la journée mondiale du bien-être avec des ateliers de yoga, de sophrologie, de massage…

               

              7. Une phase d’onboarding

              L’organisation d’un pot d’accueil ou d’un petit déjeuner est une bonne initiative pour réunir vos collaborateurs et accueillir un nouveau salarié au sein de votre entreprise. Il est important de prévenir les équipes lors d’une nouvelle arrivée !

              Un événement tel que celui-ci est l’occasion mettre à l’aise les nouveaux arrivés afin qu’ils fassent connaissance avec le reste de l’entreprise et d’accélérer leur intégration.

              Il en est de même pour le départ d’un collaborateur. Il est important de prévenir l’ensemble de l’équipe et d’organiser un pot de départ pour terminer un parcours sur une note positive, autant pour l’entreprise que pour le collaborateur.

              activite sportive

               8. Des événements sportifs

              Le sport est une thématique très commune a beaucoup de travailleurs. Nous connaissons bien les vertus du sport sur la performance, c’est pourquoi, beaucoup d’événements de ce type s’organisent dans les entreprises.

              Bien qu’il existe autant de pratiques sportives que d’entreprises, ces événements représentent de nombreux avantages, aussi bien pour l’entreprise que pour les collaborateurs. Ils visent plusieurs objectifs : améliorer la cohésion de groupe, la concentration et aussi, le bien-être des salariés.

              Olympiades, tournoi de foot, mud day… A vous de jouer !

              Vous l’aurez compris, rassembler vos collaborateurs passe par la cohésion d’équipe et la motivation qui s’acquiert à travers des événements d’entreprises. Il en existe une multitude, il suffit de choisir le format qui répondra le mieux à vos attentes et à vos objectifs.

              Il est donc important d’offrir des moments collectifs et conviviaux afin que chacun puisse se retrouver dans l’objectif commun et avancer ensemble, et de ne pas risquer de motiver les collaborateurs individuellement.

              Prochaine date à garder en tête : la rentrée de septembre ! Vos collaborateurs vont se retrouver après des vacances d’été, pensez à les fédérer !

              Retrouvez-nous également sur LinkedIn 

              Vous aimerez aussi

               

              Les chiffres de l’obésité

              Les chiffres de l’obésité

              Le rapport de l'OMS  D'après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l'homme (10 à...

              Parlez-nous de votre projet !

              Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

              Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

              logo atid consulting blanc
              Certification Qualiopi

              6 boulevard Bineau,
              92300 Levallois-Perret
              01 47 85 83 54

              NOS SOLUTIONS

              Prévention santé

              Programme HEAD

              Management

              Événementiel

              RESSOURCES

              Blog

              Livre blanc

              Webinars

              Podcasts

              Suivez-nous

              RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

              Les conseils de Jean-Claude Perrin

              Les conseils de Jean-Claude Perrin

              Les conseils de Jean-Claude Perrin pour une séance de sport

              Jean-Claude Perrin, ancien entraineur d’athlétisme, vous livre ses conseils et astuces pour des séances de sport en espace réduit. 

              Séance de sport en espace réduit

              Avec le confinement, nous sommes privés de nos séances, nos clubs, nos stades et nos espaces en plein air. Notre pratique sportive à la maison ou en extérieur à changer.

              D’après une enquête réalisée en octobre 2020, pour 60% des étudiants confinés l’activité physique agit comme une soupape de sécurité.

              Il n’y a rien de mieux que le sport, en salle ou en extérieur, pour :

              • Préserver sa santé
              • Développer sa force physique
              • Renforcer les défenses de l’organisme pour lutter contre la COVID 19

              Voici quelques exercices simples pour faire une séance en intérieur et sans matériel. Avec peu « on fait beaucoup ». A Colombes, avec les perchistes, c’est dans un hangard que l’on a eu des champions olympiques et des record man du monde. Il faut rester simple ou être efficace.

              Échauffement sur place

              Echauffement Jean-Claude Perrin
              1. Quelques minutes de marche sur place ou corde à sauter 
              2. Marche avec élévation des genoux
              3. Marche en flexion
              4. Marche avec grandes fentes
              5. Échauffement des épaules avec un bâton ou un manche à balai 

              Les abdominaux

              Abdominaux Jean-claude Perrin
              1. Élévation des jambes en alterné
              2. Genoux poitrine en alterné
              3. Abdominaux
              4. Dorsaux
              5. Pompes

              Les jambes

              Jambes Jean-claude Perrin

              Jambes 

              1. Sauts sur place (1×1 pieds)
              2. Sauts sur place (pieds joints)
              3. Sauts au-dessus du bâton

              Escaliers

              1. Sauts marche par marche
              2. En course rapide

              Les conseils de Jean-Claude Perrin

              • Ne pas rester assis de nombreuses heures d’affiler devant son bureau
              • Faire des pauses de 3-4min toutes les heures
              • Quelques mouvement de souplesse : de la tête et du cou, assouplissement du tronc et du bassin
              • Assouplissement des membres inferieurs
              • Changer de position après les pauses
              • Se lever régulièrement – Se tenir droit
              • Régler vos yeux à la hauteur de votre écran
              • Insister sur l’organisation de la journée
              • Hydratation : boire de l’eau et non de l’alcool
              • Hygiène de vie : repas régulier et sommeil

              Vous aimerez aussi

               

              Les chiffres de l’obésité

              Les chiffres de l’obésité

              Le rapport de l'OMS  D'après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l'homme (10 à...

              Parlez-nous de votre projet !

              Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

              Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

              logo atid consulting blanc
              Certification Qualiopi

              6 boulevard Bineau,
              92300 Levallois-Perret
              01 47 85 83 54

              NOS SOLUTIONS

              Prévention santé

              Programme HEAD

              Management

              Événementiel

              RESSOURCES

              Blog

              Livre blanc

              Webinars

              Podcasts

              Suivez-nous

              RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

              Comment la QVT va rebooster vos collaborateurs

              Comment la QVT va rebooster vos collaborateurs

              Comment la QVT va rebooster vos collaborateurs

               

              qvt rebooster collaborateurs

              Les Ressources Humaines et la direction de manière générale en parlent de plus en plus, et pour cause. La QVT (Qualité de Vie au Travail) est aujourd’hui un véritable levier stratégique dans les entreprises, aussi bien pour garantir le bien-être au travail et la performance des collaborateurs que pour améliorer sa marque employeur et ainsi, fidéliser et attirer les talents.

              Qu’est-ce-que la QVT ?

               

              L’ANI (Accord National Interprofessionnel) ne donne pas une mais plusieurs définitions de la QVT. Il convient à chaque entreprise de proposer sa propre politique en s’appuyant sur trois champs d’action : les conditions de travail, la capacité d’expression et la mission professionnelle.

               La QVT désigne alors toutes les actions qui permettent d’améliorer les conditions de travail globales, des salariés et ainsi, les performances d’une entreprise. Aujourd’hui, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à la mettre en place. En effet, le bien-être au travail devient un atout majeur pour les salariés et un enjeu de compétitivité pour les entreprises !

               La qualité de vie au travail donne à chacun la possibilité de s’exprimer et d’agir afin d’améliorer le travail collectif. Elle prend également en compte les attentes de tous les acteurs de l’entreprise et se concentre sur les conditions de travail en regroupant trois piliers :

              • Les conditions de travail des salariés: l’environnement de travail, les conditions d’accès à l’emploi ainsi que les conditions de vie des salariés en dehors de leur activité professionnelle.
              • La capacité d’expression et de communication : l’expression des salariés, la communication entre collaborateurs, l’implication et la valorisation des salariés, ainsi que la transparence envers les équipes.
              • La mission professionnelle des salariés: le cadre de travail, de la perception de leurs missions, l’autonomie, la mobilisation des compétences ainsi que leurs responsabilités.

              La QVT, un remède anti-crise

              Pour 81% des salariés, le bien-être au travail représente un enjeu prioritaire au sein des entreprises.

              Les changements dans le monde du travail, chômage partiel, télétravail, ont mis la QVT en lumière. En effet, dans un contexte d’incertitude et d’instabilité, la QVT joue un rôle primordial au sein des entreprises. Selon Pascal Airey, chargé de mission spécialisé au sein de l’Anact « la crise peut même être un point d’entrée dans la démarche QVT ».

              qvt rebooster collaborateurs

              Bien que la QVT soit une solution pour augmenter les performances d’une entreprise, elle présente de nombreux autres avantages :

              • L’augmentation de la motivation des collaborateurs. Ils deviennent de véritables parties prenantes de l’entreprise. Cet enjeu est essentiel en période de crise aux vues des chiffres sur le turn over, le stress au travail…
              • Le renforcement de la cohésion d’équipe et du sentiment d’appartenance. Les relations entre collègues sont primordiales pour s’épanouir au travail. Elles installent un climat de confiance entre collaborateurs mais également avec les managers.
              • Le développement de compétences des équipes. Il est important que les salariés se sentent valorisés et compétent. La formation professionnelle peut être une réponse au développement des compétences.
              • La fidélisation des salariés. Une entreprise œuvrant pour la qualité de vie au travail est une entreprise attractive aux yeux des salariés. Aujourd’hui, beaucoup sont attentif à la prise en compte de leur bien-être dans la stratégie de leur entreprise.
              • La facilité de recrutement. Les nouveaux entrants sur le marché du travail ont beaucoup d’attentes en termes de qualité de vie au travail et privilégie les entreprises ayant mis en place une politique de bien-être au travail.

              Cette liste est encore longue et les avantages sont nombreux. Mais ce n’est pas tout. La QVT représente également un atout compétitif pour les entreprises. En effet, il s’agit d’un réel investissement qui permettra à l’entreprise d’être plus compétitive et attractive.

               Aujourd’hui, les nouveaux talents sont très attentifs au classements du type Great Place to Work. Il s’agit d’un classement d’entreprises où il fait bon travailler. C’est-à-dire le palmarès des organisations soucieuses du bien-être au travail de leurs salariés. Afin de figurer sur ces listes et d’attirer les nouveaux collaborateurs de réelles actions sont à mettre en place. 

              Quelles actions de QVT mettre en place ?

              Dans le cadre d’une politique de bien-être au travail, de nombreuses actions peuvent être mise en place. Voici une liste qui vous aguillera dans votre démarche :

              Des team building : ils sont un moyen idéal de motiver vos collaborateurs, de renforcer leur cohésion d’équipe ainsi que le sentiment d’appartenance. Qu’ils soient en présentiel ou à distance ces team building sont l’occasion de partager des moments conviviaux en dehors du cadre de travail habituel. Chez ATID consulting, nous vous proposons des team building accompagnés de personnalités comme Frédéric Zeitoun, Alexia Duchêne, Pascal Papé… Découvrez nos team building

              Des formations en management : une politique de qualité de vie au travail efficace passe par un management adapté. Le management est un sujet vaste qui nécessite un apprentissage perpétuel. En effet, il s’adapte aux collaborateurs, à la culture d’entreprise mais également aux conditions de travail dans lesquels il est exercé. Qu’il s’agisse des fondamentaux, de la prise de parole en public ou encore de la gestion du stress, ces formations vous permettent d’améliorer le bien-être au travail de vos collaborateurs. Découvrez nos formations management

              Des séminaires : ils vous permettent de réunir vos collaborateurs dans un cadre de travail original et convivial. C’est également un moyen de renforcer votre culture d’entreprise et de consolider votre cohésion d’équipe. Chez ATID Consulting, nous vous proposons plusieurs types de séminaires autour de la cohésion d’équipe. Parmi eux, vous retrouverez du sport, de l’aventure et de la découverte. Découvrez nos séminaires

              Des ateliers de prévention santé : le bien-être au travail passe également par la santé de vos collaborateurs. Les ateliers de prévention santé permettent de mieux comprendre les facteurs qui influent sur leur bien-être physique, mental et émotionnel. Elle passe notamment par des échauffements avant la prise de poste, l’adaptation au poste de travail, la prévention des risques psychosociaux, etc. Découvrez nos ateliers

              Des conférences : les conférences permettent d’inspirer vos collaborateurs grâce à des professionnels sur des sujets de performance, de management, des méthodes inspirées du sport de haut niveau….  C’est un moyen de fédérer vos équipes et d’échanger sur des thèmes autour de valeurs communes. Chez ATID Consulting nous vous proposons des conférences VIP menées par nos personnalités et nos sportif de hauts niveau. L’occasion de comprendre comment s’inspirer des méthodes du sport de haut niveau pour les transposer au monde de l’entreprise. Découvrez nos conférences

              Cette liste n’est pas exhaustive. Elle s’établie en fonction des problématiques et des besoins de chaque entreprise.

              Aujourd’hui, les entreprises révolutionnent le quotidien des salariés en apportant une réflexion sur la QVT. L’objectif est d’établir une politique de bien-être au travail durable et efficace. Il est essentiel pour les entreprises de s’emparer de ce sujet. Beaucoup l’ont compris et n’hésite pas à faire appel à des professionnels de ce domaine pour mettre en place leur politique.

              Vous souhaitez vous aussi mettre en place des actions QVT dans votre entreprise ? Contactez-nous !

              Vous aimerez aussi

               

              Les chiffres de l’obésité

              Les chiffres de l’obésité

              Le rapport de l'OMS  D'après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l'homme (10 à...

              Parlez-nous de votre projet !

              Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

              Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

              logo atid consulting blanc
              Certification Qualiopi

              6 boulevard Bineau,
              92300 Levallois-Perret
              01 47 85 83 54

              NOS SOLUTIONS

              Prévention santé

              Programme HEAD

              Management

              Événementiel

              RESSOURCES

              Blog

              Livre blanc

              Webinars

              Podcasts

              Suivez-nous

              RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

              Comment maintenir un équilibre entre vie privée et vie professionnelle ?

              Comment maintenir un équilibre entre vie privée et vie professionnelle ?

              Comment maintenir un équilibre entre vie privée et vie professionnelle ? 

               

              Entre la vie personnelle et la vie professionnelle, il n’est pas toujours simple de garder l’équilibre. D’autant plus que la crise n’a pas simplifié les choses. Nouvelles conditions de travail, restrictions sanitaires, confinement et déconfinement ont contraint les salariés à s’adapter en permanence à de nouveaux modes de vie.

              equilibre vie personnelle vie professionnelle

              Aujourd’hui, à l’heure de la reprise de nouveaux changements nous attendent. Alors, comment maintenir un équilibre vie personnelle/vie professionnelle ? 

              En effet, la crise sanitaire a plongé les salariés dans une situation de doute permanent. Depuis plus d’un an des restrictions sanitaires apparaissent et disparaissent et nous jonglons entre les confinements et les déconfinements. De ce fait, difficile de suivre et de trouver le bon équilibre ! De plus, de nombreuses activités supplémentaires vont entrer dans notre quotidien. Le retour en présentiel, la réouverture des commerces, des restaurants, le retour à l’école… En résumé, un retour à la vie normale, qui risque de chambouler l’équilibre de vie des salariés.

              L’employeur a un rôle à jouer dans la recherche de l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle. Bien qu’il ait à trouver son propre équilibre, il doit également aider ses salariés à trouver le leur. Pour cela, plusieurs leviers sont à activer :

              Une organisation du travail flexible : tout d’abord, des horaires de travail libres laissent place à l’autonomie des salariés et diminue le stress au quotidien. Les entreprises mettent de plus en plus au point un système de « plages horaires » moins rigide que les horaires fixes. Une source de stress en moins pour les salariés contraints par les embouteillages ou par les transports en commun. Le télétravail est également un élément phare pour un équilibre vie professionnelle/ vie personnelle. Il permet aux salariés d’organiser leur temps et leur journée comme ils le souhaitent.

              Encourager la collaboration : proposer des espaces collaboratifs pour favoriser les échanges entre collègues. Se sentir bien au travail passe par de bonnes relations et surtout une excellente cohésion d’équipe.

              Être à l’écoute de ses salariés : l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est très différent d’une personne à l’autre. En effet, chaque salarié n’a pas les mêmes contraintes et ces dernières peuvent évoluer en fonction du contexte. Pour répondre aux besoins de l’ensemble des salariés, l’employeur peut réaliser un sondage mais aussi laisser place à l’expression sur les difficultés rencontrer et les changements attendus. 

              Encourager à avoir des activités externes : l’entreprise peut mettre en place des actions visant à favoriser les activités en dehors des temps de travail. Elle peut également elle-même organiser des séances de sport par exemple, à destination de ses salariés, grâce à des organismes œuvrant pour la qualité de vie au travail.

              organisation entreprise

              Dressez votre équilibre parfait

              Il existe autant d’équilibres vie professionnelle / vie personnelle qu’il existe de travailleurs. Il revient donc à chacun d’établir son propre équilibre. La première étape est de s’évaluer. Sur une échelle de 1 à 10, notez votre niveau de satisfaction actuelle par rapport à divers aspects :

              Vie professionnelle :  1.  2.  3.  4.  5.  6.  7.  8.  9.  10
              Vie personnelle :  1.  2.  3.  4.  5.  6.  7.  8.  9.  10
              Famille :  1.  2.  3.  4.  5.  6.  7.  8.  9.  10
              Amis :  1.  2.  3.  4.  5.  6.  7.  8.  9.  10
              Santé :  1.  2.  3.  4.  5.  6.  7.  8.  9.  10
              Loisirs :  1.  2.  3.  4.  5.  6.  7.  8.  9.  10

              Cette liste n’est pas exhaustive, vous pouvez y ajouter tous les aspects importants qui vous tiennent à cœur (ex : la religion, l’argent, l’humanitaire…)

               Une fois vos notes attribuées, classez vos points en deux parties :
              – Les points ayant atteint la note maximale de 10
              – Les points ayant une note en dessous de 10

               Pour les points où la note n’est pas égale à 10, décrivez à quoi ressemblerait un 10. Que faudrait-il faire pour atteindre la note maximale ? Que vous manque-t-il ? Ou bien que faut-il éliminer ?

               Vous venez de rédiger votre vision de l’équilibre parfait ! Cette vision devient alors votre feuille de route et vous servira d’objectif. Il est intéressant de recommencer cet exercice, 6 mois plus tard par exemple, pour analyser l’évolution et l’atteinte de vos objectifs.

              Nos astuces pour maintenir un équilibre entre vie privée et vie professionnelle

               

              Alors que la frontière du travail et de la vie privée n’est plus aussi flagrante qu’avant, voici quelques astuces qui vous aiderons à atteindre l’équilibre parfait.

              Hiérarchisez vos tâches : il est important d’avoir une vision claire et précise de vos tâches à accomplir. Dans le cas contraire, une vision floue ralentit la productivité. Toutes vos tâches n’ont pas la même importance, la même facilité ou encore la même durée. C’est pourquoi, il est nécessaire de hiérarchisez vos tâches selon leur degré d’importance.

              Pour cela, rien de mieux que la fameuse to do list. Il est propre à chacun de construire sa to do list : à la semaine, à la journée, classé par ordre de priorité ou encore par ordre d’exécution.

              Vous pouvez également utiliser le même emploi du temps pour vos activités professionnelles et privées. Cela vous offrira une visibilité optimale et vous permettra de ne plus superposer deux activités.

              Fixez-vous des limites : Avec le téléphone, il est toujours tentant de jeter un œil à ses mails lors du déjeuner ou dans les transports. D’autre part, le télétravail rend la frontière entre vie privée et vie publique encore plus mince.

              Afin de respecter cette frontière, vous pouvez vous imposer de ne plus consulter ou répondre à vos mails en dehors des heures de travail. Cela ne veut pas dire travailler moins ou travailler moins bien. Cela veut simplement dire travailler autrement ou même au contraire : travailler mieux.

              Il s’agit du principe de déconnexion. Même si une tâche est rapide, interdisez-vous de la réaliser à la maison. Notamment car cette tâche sera parfois moins bien exécuter mais aussi car elle empiétera sur votre vie personnelle. Alors, après votre journée de travail, déconnectez-vous de la sphère professionnelle et laissez place à votre sphère personnelle.

              Réapprenez à vous concentrer : Comme la vie professionnelle peut empiéter sur la vie personnelle, la vie personnelle peut elle aussi s’inviter en entreprise.

              La sphère privée peut parfois venir déconcentrer et augmenter le temps de présence au travail. Ce qui est loin d’être un gage d’efficacité. De ce fait, la réservation du restaurant ou la confirmation du rendez-vous chez le coiffeur se feront dans la sphère personnelle. 

               Voici quelques astuces pour rester concentré au travail :

              • Videz-vous la tête
              • Exécutez les tâches les unes après les autres
              • Fixez-vous des objectifs dans la journée
              • Prenez des pauses

              Apprenez à déléguer : à l’image de la déconcentration, le débordement professionnel est un facteur de baisse de productivité et de disparition entre la sphère privée et la sphère professionnelle.

              Être responsable signifie partager ses tâches. D’autant plus que la délégation est perçue comme un levier de motivation auprès des collaborateurs. En effet, le collaborateur se voit attribuer plus de responsabilité et gagne en motivation.

              Cependant, la délégation n’est pas à prendre à légère, elle s’organise ! Tout d’abord, pour déléguer il est important de faire confiance à ses collaborateurs. Vous devez déléguez ce qui peut l’être, adaptez vos demandes en fonction des collaborateurs choisis, définissez les rôles de chacun et faites des points réguliers.

              Enfin, prenez soin de vous ! La performance au travail nécessite un réel équilibre. Il est alors nécessaire de prendre soin de vous aussi bien dans votre personnelle que dans votre vie professionnelle. Accordez-vous des pauses, prenez du recul, alignez vos projets personnels et professionnels, pratiquez une activité physique, ayez confiance en vous !

              Et surtout, gardez en tête qu’un bon équilibre améliore la qualité de vie et la santé au travail.

              Alors, si vous sentez que votre vie professionnelle prend trop de place dans votre vie personnelle ou inversement, n’attendez pas. Imposez-vous une discipline et définissez des objectifs pour rééquilibrer votre vie sur le long terme !

              Retrouvez-nous également sur LinkedIn 

              Vous aimerez aussi

               

              Les chiffres de l’obésité

              Les chiffres de l’obésité

              Le rapport de l'OMS  D'après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l'homme (10 à...

              Parlez-nous de votre projet !

              Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

              Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

              logo atid consulting blanc
              Certification Qualiopi

              6 boulevard Bineau,
              92300 Levallois-Perret
              01 47 85 83 54

              NOS SOLUTIONS

              Prévention santé

              Programme HEAD

              Management

              Événementiel

              RESSOURCES

              Blog

              Livre blanc

              Webinars

              Podcasts

              Suivez-nous

              RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

              Sortie de crise, comment bien se préparer ?

              Sortie de crise, comment bien se préparer ?

              Sortie de crise, comment bien se préparer ? 

               

              Après plusieurs mois de télétravail et de confinement, beaucoup auront du mal à retourner au bureau. D’une part par peur du virus mais aussi par peur de perdre en autonomie. En effet, les salariés sont plus souvent stressés (43%) que soulagés (37%) à l’idée de retourner sur leur site de travail.

              preparation apres crise

              L’état d’esprit des salariés en chiffres :

              • 43% craignent les conditions d’hygiène dans leur entreprise
              • 74% pensent qu’il y aura un avant et un après Covid-19 dans leur entreprise
              • 58% déclarent que le confinement a changé leur rapport au travail
              • Pour 81% le bien-être au travail constitue un enjeu prioritaire au sein de leur entreprise
              • 27% attendent une meilleure conciliation entre vie personnelle et vie professionnelle
              • 19% attendent un changement de rythme de vie
              • 19% attendent davantage de télétravail

              Les nouveaux salariés post-covid

              Le salarié traditionnel (35%) qui souhaite retrouver un rythme normal. Il n’aime pas changer ses habitudes et ne souhaite plus avoir recours au télétravail. Il aime travailler uniquement au bureau et sa priorité est de recréer du lien avec ses collègues. Pour lui, le présentiel doit se renforcer car la socialisation passe par son lieu de travail.

              L’adepte du bureau (37%) demande 1 ou 2 jours de télétravail par semaine. Le reste de la semaine, il souhaite être présent au bureau pour partager du temps avec ses collègues. Pour lui, le travail à distance est certes un confort, mais le lieu principal reste le bureau car il permet de faire grandir, d’apprendre et d’évoluer. Cependant, il souhaite que ses locaux soient apaisants et rassurants avec par exemple des plantes, des formations pour optimiser ses conditions de travail, etc.

              L’addict du bien-être (22%) à la recherche d’un parfait équilibre vie personnelle/vie professionnelle. Il souhaite télétravailler 3 ou 4 jours par semaine. Il n’est pas très attaché à son entreprise et se rend sur site uniquement pour avoir accès à des services dont il n’a pas accès à son domicile. Il est très axé sur la qualité de vie et aimerait avoir accès à des cours de sport, des ateliers bien-être, etc.

              Le télétravailleur libéré (6%) est indépendant mais garde le confort du salariat. Il profite de la crise pour exposer son amour pour le 100% distanciel. Pour lui, le télétravail c’est la liberté. Il est parfaitement capable de déménager et de ne retourner sur site que très rarement. Parfois cette réticence à revenir au bureau peut être due à la peur du virus ou à la recherche d’un meilleur équilibre.

              Ces différents salariés permettent de mettre en avant le besoin de changement pour les faire revenir au bureau. Les entreprises vont alors devoir revoir leurs postures en étant plus flexibles et à l’écoute.

              Les changements attendus

               

              Entre les adeptes du bureau et les télétravailleurs libérés, de nouvelles attentes se font sentir en matière d’organisation du travail. Dans le cadre d’un retour au bureau, les entreprises ont tout intérêt à en prendre conscience.

              Dans un premier temps, il faut écouter et rassurer vos équipes. Essayez de comprendre ce qui les motive, laissez-les s’exprimer sur la crise, leurs ressentis et leurs attentes. Afin de les rassurer il est important de délivrer des messages clairs.

              Dans un second temps, les salariés attendent un changement de l’organisation. Les entreprises doivent s’adapter à chacun en mettant en place une organisation du travail souple qui convient à tous. Les collaborateurs souhaitent également plus d’autonomie et pourraient s’organiser et déterminer eux-mêmes leur façon de travailler. Cette approche managériale permettra de créer une certaine adhésion à l’entreprise et favorisera la cohésion.

              Enfin, les salariés attendent plus de confiance et de bienveillance. Autrement dit un management par la confiance. Il s’agit d’un management par objectif dans lequel on ne se sent pas surveillé et où le manager et le collaborateur déterminent ensemble des objectifs et des moyens pour les réaliser. Il est également important de laisser les salariés s’exprimer en proposant de nouvelles idées, de leur donner de l’autonomie et de les aider à trouver du sens dans leur travail.

              Comment motiver vos salariés pour un retour au bureau ?

              Communiquez avant la reprise : la communication c’est la clé ! Il est important d’informer vos collaborateurs de la reprise ainsi que des modalités. Peu importe la méthode que vous choisissez, visioconférence, mail, etc. restez à l’écoute de vos salariés et anticipez leurs demandes.

              Mettez en place des règles sanitaires : Certains auront sans doute peur de retourner au bureau pour des raisons sanitaires. D’autant plus que chaque entreprise est responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés. Vous devez donc être irréprochable dans le respect des règles sanitaires.

              Accompagnez les managers : vos manager s’apprête à accueillir leurs équipes. Il est important de les accompagner dans les pratiques à repenser ainsi que dans les nouvelles pratiques managériales. Vos manager pourront ensuite échanger avec leurs équipes afin de connaitre leurs ressentis.

              Soyez à l’écoute de vos salariés : Laissez la parole à vos salariés, demandez leurs ressentis face au télétravail, au confinement et à la crise. Quelles difficultés ont-ils rencontré ? Que souhaitent-ils pour l’avenir ?

              Repensez l’organisation du travail : En effet, la crise sanitaire a développé de nouvelles formes de travail. L’organisation est désormais plus souple en terme d’horaires et de lieu. Afin que chacun trouve son propre équilibre, a vous de vous inspirer de ces expériences.

              Mettez en place une politique de qualité de vie au travail : La crise a fragilisé la santé mentale de vos collaborateurs, la cohésion de vos équipes, l’organisation du travail, etc. Pour faire face à cela, mettez en place des ateliers/formations pour lutter contre les risques psychosociaux et maintenir le bien-être au travail.     

              Aménagez des temps forts : Organisez des moments de convivialité pour conserver une cohésion d’équipe. Cela vous permettra de motiver et fédérer vos collaborateurs.

              Réengagez vos collaborateurs : Pour certains, le télétravail à engendrer une baisse de la motivation ou encore une perte de sens dans le travail. C’est pourquoi, il est important de réengagez et de remotiver ses collaborateurs. Pour cela, 

              Renforcer la reconnaissance des salariés : L’adaptation aux nouvelles mesures due à la crise sanitaire à été compliqué pour certains. C’est pourquoi, il est important de récompenser vos salariés, de leur montrer votre reconnaissance, afin de les rassurer et de les valoriser.

              Renforcer la cohésion d’équipe : La distanciation sociale à forcement eu un impact sur la cohésion d’équipe et le sentiment d’appartenance. Incitez vos équipes à collaborer et à partager des moments à travers des team building, des conférences…

              preparation apres crise

              Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive. Il convient à chaque entreprise se s’adapter à ses salariés afin de les motiver et de répondre à leurs attentes. En effet, chaque entreprise et chaque collaborateur est différent, à eux de trouver, ensemble, le bon fonctionnement grâce auquel tout le monde s’épanouira.

              Pour être accompagné sur cette sortie de crise, il existe des cabinets de conseil et/ou organismes de formation qui vous permettront de vous simplifier la tâche dans votre démarche.

              Découvrez nos solutions :

              Vous aimerez aussi

               

              Les chiffres de l’obésité

              Les chiffres de l’obésité

              Le rapport de l'OMS  D'après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l'homme (10 à...

              Parlez-nous de votre projet !

              Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

              Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

              logo atid consulting blanc
              Certification Qualiopi

              6 boulevard Bineau,
              92300 Levallois-Perret
              01 47 85 83 54

              NOS SOLUTIONS

              Prévention santé

              Programme HEAD

              Management

              Événementiel

              RESSOURCES

              Blog

              Livre blanc

              Webinars

              Podcasts

              Suivez-nous

              RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

              L’art de faire passer un message à distance

              L’art de faire passer un message à distance

              L’art de faire passer un message à distance

               

              art de faire passer un message

              La crise sanitaire a rappelé à tous l’importance de maîtriser sa communication à distance. Laissant de côté les discussions autour de la machine à café et les échanges quotidien, le manager ainsi que ses collaborateurs doivent trouver des solutions pour communiquer efficacement. Ces derniers doivent pallier au manque grâce à de nouveaux modes de communication ainsi que de nouveaux outils.

              Cependant, le stress et l’angoisse provoqués par la crise sanitaire peuvent avoir un impact sur nos communications. Il est donc primordial d’adopter un comportement dit « assertif » !

              Qu’est-ce-que l’assertivité ?

               

              L’assertivité est l’art de pouvoir dire n’importe quoi à n’importe qui tout en se respectant et en respectant l’autre. Elle permet d’anticiper, de faire face et d’éviter de provoquer des situations de tension au travail en limitant l’agressivité, la manipulation ou la passivité.

              Les techniques pour rester assertif sont nombreuses. Parmi elles, on retrouve :

              • Être transparent et clair sur les messages : pour obtenir la confiance et des relations saines, il est important d’être clair et transparent.
              • Être à l’écoute de son interlocuteur : vous pouvez instaurer un dialogue entre vos idées et celles de votre interlocuteur. Le but est de montrer à votre interlocuteur votre envie de comprendre ses idées et de partager son point de vue.
              • Savoir rassurer son interlocuteur : montrer à votre interlocuteur votre souhait de trouver une décision commune.
              • Savoir se remettre en question et changer d’avis : Être assertif ne veut pas dire être parfait. Il faut savoir reconnaitre ses tord et accepter les idées des autres pour construire de nouvelles solutions.
              • Être attentif à ses propres émotions et à celles des autres : La connaissance de soi et de ses émotions est primordiale pour être assertif. Cependant il ne faut pas oublier de se pencher sur les ressentis de l’autre, d’autant plus si vous sentez votre interlocuteur mal à l’aise.
              • Remplacer le « tu » par le « je » : il faut privilégier le « je ». En effet, le « tu » donne souvent tort. Il faut plutôt dire : « Voici ce que je pense, et toi que penses-tu ? ».

              Communiquer en tant de crise

              En temps de crise, la communication est nécessaire et malgré les restrictions et les tensions qui existent, elle demeure le nerf de la guerre. Il est primordial d’impliquer les collaborateurs ainsi que les managers. Tous doivent être informés de la démarche et de l’organisation afin qu’ils se sentent impliqué dans la stratégie de l’entreprise.

              Une communication efficace est également essentielle pour maintenir la motivation et la cohésion de vos collaborateurs. Sur site comme en télétravail, vos équipes ont besoin d’une communication sur-mesure, claire et adaptée au contexte. Les managers doivent donc trouver les bons outils et les bonnes méthodes adaptés à leurs équipes.

              art de faire passer un message

              Les nouvelles méthodes de communication

              • Les outils de communication

              Les outils de messagerie instantanée : Slack, Google Talk, WhatsApp… Ils sont indispensables pour la communication à distance mais aussi pour maintenir un lien avec vos équipes.

              Les outils de visioconférence : Teams, Zoom… Eux aussi, sont indispensables pour assurer vos réunions d’équipe ou tout autre événement d’entreprise comme par exemple un webinar.

              Les réseaux sociaux d’entreprise : Google +, Facebook, LinkedIn… Ces outils vous permettent de créer des pages « Équipe » afin de partager des moments, des informations extraprofessionnelles, des photos, des anecdotes…

              La newsletter interne : La newsletter permet d’informer vos collaborateurs. Il est important de les envoyer de façon régulière afin de maintenir un niveau d’information identiques à tous.

              • Les outils collaboratifs

              Ils représentent les logiciels permettent de travailler ensemble distance. Ils facilitent le partage de données, d’informations et sont accessible depuis un ordinateur, une tablette, un smartphone…

              Un agenda partagé : L’agenda partagé permet de consulter les plannings de vos collaborateurs afin de vérifier les possibilités de chacun dans le cadre des réunions. Bien entendu, vos collaborateurs ne sont pas contraints d’afficher les motifs de leurs rendez-vous et peuvent garder une certaine intimité.

              Un cloud : Le cloud permet de regrouper tous les fichiers volumineux afin de ne pas submerger les boîtes mail. Ils sont accessibles de partout et par tous les collaborateurs. Ils permettent également d’accéder aux dernières versions des fichiers puisqu’ils sont soumis à des synchronisation.

              Gardez en tête qu’il est primordial de bien choisir ses outils de communication. Ils favorisent un lien humain qui motive vos collaborateurs et facilitent l’ensemble de vos communications à tous les niveaux hiérarchiques.

              Les astuces pour communiquer efficacement à distance

              Utiliser le même moyen de communication : Zoom, WhatsApp, Teams… Quel que soit la plateforme de communication, tous vos collaborateurs doivent être la même longueur d’ondes. D’autant plus si vous n’avez pas l’habitude de travailler à distance.

              Maîtriser parfaitement l’outil : Pour cela, vous pouvez organiser des sessions de prise en main pour présenter l’ensemble des fonctionnalités. Vous pouvez également mettre en place des tutoriels. Il est important de s’assurer que tous les membres de votre équipe s’approprient et maîtrise l’outil choisi.

              Mettez en place des habitudes : L’objectif est de rassurer vos collaborateurs. Mettez en place des visioconférences au moins une fois par semaine durant lesquelles vos collaborateurs pourront s’exprimer, donner des feedbacks. Ces rituels permettront à chacun de se sentir impliqué, écouté et renforcerons la cohésion d’équipe.

              Échangez de manière informelle : Prenez quelques instants, en début de réunion pour échanger avec vos collaborateurs. En effet, la crise sanitaire empêche les discussions informelles à la machine à café ce qui peut avoir un impact sur la cohésion au sein de vos équipes.

              Adopter un comportement assertif : Soyez transparent et cohérent dans vos messages, soyez à l’écoute de vos collaborateurs et apprenez à analysez vos émotions et celles des autres. N’oubliez pas, une posture assertive est un point primordial pour réussir et entretenir de bons rapports avec ses collaborateurs.

              En résumer, il existe une multitude de solution pour communiquer efficacement à distance. Le plus important est de choisir les bons outils et d’adopter la bonne posture afin d’entretenir des relations saines et de maintenir une certaine cohésion d’équipe.

              Si selon vous, votre communication à distance n’est pas efficace, découvrez nos solutions !

              Une communication efficace nécessite un réel accompagnement. Chez ATID consulting, nous développons des solutions sur-mesure afin de vous accompagner et vous permettre d’avoir une meilleure qualité de vie au travail. Découvrez notre formation sur l’art de faire passer un message.

              Vous aimerez aussi

               

              Les chiffres de l’obésité

              Les chiffres de l’obésité

              Le rapport de l'OMS  D'après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l'homme (10 à...

              Parlez-nous de votre projet !

              Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

              Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

              logo atid consulting blanc
              Certification Qualiopi

              6 boulevard Bineau,
              92300 Levallois-Perret
              01 47 85 83 54

              NOS SOLUTIONS

              Prévention santé

              Programme HEAD

              Management

              Événementiel

              RESSOURCES

              Blog

              Livre blanc

              Webinars

              Podcasts

              Suivez-nous

              RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER