L’absentéisme au Travail

L’absentéisme au Travail

L’absentéisme au travail : pourquoi les salariés s’absentent ?

 

L’une des problématique actuelle pour les DRH et les managers est le taux d’absentéisme dans les entreprises qui est en constante évolution. DE 4.8% en 2019, il est passé à 5.5% en 2021.

ATID propose de décrypter ce phénomène en s’intéressant aux causes de l’absentéisme au travail.

L’absentéisme au travail, un phénomène en expansion

Le réseau Anact-Aract, première agence publique sur les questions de santé au travail, décrit l’absentéisme comme « toutes absence qui aurait pu être évitée par une prévention suffisamment précoce des facteurs de dégradations des conditions de travail entendus au sens large : les ambiances physiques mais aussi l’organisation du travail, la qualité de la relation d’emploi, la conciliation des temps professionnel et privé, etc ».

Cette définition lie directement ce phénomène à la qualité de vie au travail.

Les principaux chiffres de l’absentéisme au travail : 

  • Un salarié est absent 38 jours par an en moyenne.
  • Depuis 2017, l’absentéisme a augmenté de 37%.
  • 83% des absences sont liées à une maladie et 17% sont causées par un accident du travail.
  • En 2021, la part des arrêts de longue durée représentait 60% des jours d’absence.
  • Un salarié absent coûte en moyenne 85€ à l’entreprise pour son maintien de salaire. À l’année, le coût de l’absentéisme est de 3 293 € par an et par salarié absent.
  • Les secteurs les plus touchés par l’absentéisme en 2021 sont la santé (7,7%), l’agroalimentaire (7,1%) et le commerce (5,8%).
  • Le taux d’absentéisme des ouvriers et employés est en moyenne plus élevé au niveau national que celui des cadres et agents de maîtrise (7,1% vs. 3,1%).

Les causes de l’absentéisme

L’absentéisme au travail à des causes principales : les troubles musculosquelettiques, les facteurs de risques psycho-sociaux, les conditions de travail et les motifs personnels.

N°1 : Les troubles musculosquelettiques (TMS)

Les principales causes d’absentéisme sont associées à des TMS. Un poste de travail inapproprié entraîne des troubles musculo-squelettiques. Une mauvaise posture, des gestes répétitifs et des contraintes biomécaniques causées par la force et la durée de l’activité entraînent des douleurs musculaires, tendineuses et articulaires.

N°2 : Les risques psycho-sociaux

Si certaines situations de travail peuvent être inconfortables pour les employés. Ils peuvent souffrir de symptômes physiques et psychologiques qui conduisent à l’absentéisme.

N°3 : Les conditions de travail

L’environnement, la charge de travail, l’ambiance de travail peuvent être des facteurs d’absentéisme pour les salariés.

N°4 : Les causes personnelles

Les facteurs personnels sont souvent en lien avec l’âge, l’état de santé, la situation familiale, le mode de vie du salarié.

Les solutions à mettre en œuvre 

Nous vous proposons ici quelques attitudes à adopter en cas d’absentéisme de la part d’un salarié. 

Rester à l’écoute

Rester à l’écoute des salariés, des représentants du personnel, et notamment du CHST peut, dans la mesure du possible, contribuer a l’amélioration les conditions de travail. Il faut être à l’écoute des salariés. Un taux d’absentéisme élevé relève des problèmes important dans l’entreprise, qui aboutiront fatalement à une baisse de la productivité et donc de la rentabilité.

Motiver son personnel

Motiver son personnel, c’est limiter l’absentéisme de confort. La mise en place d’un plan de carrière attractif peut aller dans ce sens.
La prime d’assiduité ne se révèle pas toujours intéressante et juste. En effet, d’une part elle s’avère couteuse pour l’entreprise, et d’autre part elle pénalise également les salariés qui ont une absence justifiée.

Conclusion

Les motifs d’absentéisme au travail sont nombreux (parfois cumulatifs) : troubles musculo-squelettiques, risques psychosociaux et motifs personnels. Les entreprises doivent jouer leur rôle. La prévention interne du phénomène est la première étape permettant de limiter l’absentéisme répété. Il est nécessaire d’améliorer les conditions de travail pour limiter l’absentéisme et ainsi privilégier l’accompagnement au retour au travail pour éviter de nouvelles interruptions de travail.

 

Parlez-nous de votre projet !

Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

logo atid consulting blanc
Certification Qualiopi

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formations

6 boulevard Bineau,
92300 Levallois-Perret
01 47 85 83 54

NOS SOLUTIONS

Prévention santé

Programme HEAD

Management

Événementiel

RESSOURCES

Blog

Livre blanc

Webinars

Podcasts

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Suivez-nous

Margot Chevrier – La récupération du sportif

Margot Chevrier – La récupération du sportif

Margot Chevrier – La récupération du sportif de haut niveau

Après une année 2022 riche en performance et en nouvelles expériences sportives, Margot Chevrier entame une période de pause afin de se recentrer sur soi, ses projets et sa récupération physique. 

Icon Sport

Margot Chevrier : « besoin de faire un break »

Au cours de cette année sportive, la jeune Niçoise a enchaîné les compétitions nationales et internationales en raison d’une restructuration du planning des tournois dûe à la pandémie mondiale. Pas de place pour le repos donc, pour la Championne de France qui s’est retrouvée contrainte de participer aux Mondiaux de Eugene (Etats-Unis) blessée aux pieds.

Or, nous le savons bien, dans la pratique du sport amateur comme professionnel, la récupération est un élément clé dans la recherche de performance. 

Ce processus s’avère d’une importance capitale pour les sportifs ayant des objectifs divers comme par exemple le repos musculaire, la guérison des blessures, la perte de poids, la tonification du corps, la prise de masse….

La sur-sollicitation du corps comme l’a vécu Margot en enchaînant pas moins de 18 concours sur 5 mois tout autour du globe, nécessite un période de repos, plus ou moins longue. Une récupération sera d’autant plus nécessaire que l’organisme a souffert pendant l’effort.

« Faire une grosse coupure dans la tête et dans les pieds »

Depuis le 18 septembre, Margot bénéficie d’une période de transition durant laquelle la jeune athlète peut faire un break à la fois dans les compétitions, ainsi que dans les cours de médecine. Mais le repos du guerrier est de courte durée. Dès le début du mois d’octobre, la double championne de France entamera sa préparation de l’hiver, avec la reprise des entraînements, poncutés par le début de son stage au sein d’un Service ORL.

L’idée de ce congé est de « Couper psychologiquement de l’athlétisme. Faire une grosse coupure dans la tête et dans les pieds » nous confiait Margot. Elle profite de ce temps de repos pour profiter un maximum de ses amis, faire du surf lorsque le temps le permet car, même en repos, « le sport faire partie de ma vie ».

Un seul objectif : faire une pause dans son calendrier pour revenir à la rentrée dans les meilleures conditions, avant d’entamer sa préparation avec en ligne de mire la reprise des compétitions estimée à janvier 2023.

Les conseils de champion pour une récupération optimale

 

Margot Chevrier partage son expérience du haut-niveau et ses conseils de champion aux collaborateurs pour une récupération optimale au travail :

  • Faire attention à l’alimentation

Pendant une dure journée au travail, le cerveau tourne à plein régime. Il a donc besoin de pas mal d’énergie. C’est là que la protéine rentre en compte : élément star des sportifs de haut niveau, la protéine est à retrouver dans chaque repas (céréales, viandes, œufs, poissons, fruits et légumes). Les glucides tendent à nous fatiguer alors que les protéines assurent de rester alerte. Les pois chiches, lentilles ou les flocons d’avoine par exemple en sont une bonne source.

  • Boire beaucoup d’eau

L’eau c’est un peu comme notre élixir de vie. Donc si le corps n’a pas assez d’eau à disposition, il ne pourra pas effectuer un certain nombre de processus métaboliques essentiels. Il s’avère donc important de boire entre 1,5 à 2 litres d’eau par jour. Le corps ne réclame pas systématiquement de l’eau mais forcez-vous, votre corps vous en sera reconnaissant !

  • Prendre le temps pour des soins

Pour Margot, il s’agit de séances de kinésithérapie, de pistolet de massage et autres accessoires pour détendre les muscles. Pour les collaborateurs, il s’agit d’optimiser sa posture au travail ! Il est fréquent que des douleurs apparaissent à cause d’une mauvaise posture tenue très longtemps. Changez régulièrement de position afin de soulager le dos. N’hésitez pas à vous lever, à faire de l’activité physique après le boulot.

  • Dormir suffisamment

Dormir quelques minutes peut être salutaire pour le salarié. Mais la pratique de la sieste flash n’est pas toujours évidente, ni bien vu. Cependant, 10 à 20 minutes de sieste augmenteraient la productivité au travail de 35%. Après une sieste, nos réflexes sont meilleurs, notre vivacité d’esprit aussi. On se concentre mieux et donc on est souvent plus efficace. Ce que l’on peut prendre pour une perte de temps serait en fait un gain de performance !

À propos d’ATID Consulting

ATID Consulting est un cabinet de conseil et organisme de formation spécialisé dans la prévention santé et la qualité de vie au travail.

Depuis plus de 15 ans, nous intervenons auprès des entreprises pour leur apporter des solutions sur-mesure en réponse à des enjeux de performance, d’engagement, d’organisation et de fidélisation pour l’ensemble des collaborateurs.

Notre particularité ? Transposer les méthodes du sport de haut niveau à celui de l’entreprise ! 
logo atid consulting blanc
Certification Qualiopi

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formations

6 boulevard Bineau,
92300 Levallois-Perret
01 47 85 83 54

NOS SOLUTIONS

Prévention santé

Programme HEAD

Management

Événementiel

RESSOURCES

Blog

Livre blanc

Webinars

Podcasts

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Suivez-nous

Margot Chevrier soutenue par ATID Consulting et Toyota France

Margot Chevrier soutenue par ATID Consulting et Toyota France

Margot Chevrier soutenu par ATID Consulting et Toyota France

ATID Consulting x Toyota France et Margot Chevrier ont décidé d’avancer ensemble jusqu’aux JO 2024. Les trois parties ont conclu un accord de principe, afin d’accompagner la jeune athlète dans sa quête de médaille olympique, et de porter l’image d’ATID Consulting et de Toyota sur la scène sportive internationale.

A travers ce partenariat, ATID Consulting présente ses nouveaux engagements sportifs et s’inscrit encore un peu plus dans le monde du sport de haut niveau.

De gauche à droite : Stéphane Morin (DG Atid Consulting), Margot Chevrier, David Schotkosky (CEO Toyota Financial Services)

Accompagner Margot Chevrier dans sa quête de l’excellence

Margot Chevrier continue d’affoler les compteurs. Après avoir franchis une barre à 4,70m, réussissant les minima mondiaux et européens, la Niçoise a décroché en juin dernier pour la deuxième fois consécutive le titre de Championne de France de saut à la perche en extérieur. Malgré une finale aux Mondiaux d’Eugene (Oregon) avortée, la perchiste de 22 ans affiche de grandes ambitions. Diminuée physiquement après une dure saison, sa 10e place atteinte aux Championnat d’Europe de Munich lui permet d’engranger un maximum d’expérience afin de revenir titiller le podium lors des prochaines compétitions. 

Pour maximiser ses performances, ATID Consulting a décidé d’accompagner Margot pour une durée de deux ans. L’objectif du cabinet de conseil et de formation est ainsi d’apporter un soutien financier et matériel pour l’aider au mieux à se préparer pour les plus grandes compétitions mondiales avec en ligne de mire, les JO 2024 à Paris.

Cet engagement a pour but de valoriser le saut à la perche et permet d’offrir plus de moyens à une jeune athlète, qui fait preuve de sacrifices au quotidien pour poursuivre ses rêves de victoires.

Margot Chevrier – Crédit : Icon Sport

Des bonnes notes à la perche comme à l’école

Du haut de ses 22 ans, Margot jongle entre sa carrière d’athlète de haut niveau et ses études de médecine. Ses connaissances du secteur médical lui permettent de se préparer au mieux et d’arriver sur les pistes dans les meilleurs conditions physiques et mentales.

Avec un parcours académique royal et un passion pour le saut devenue métier, Margot a toutes les cartes en mains pour briller sur la scène internationale et professionnelle.

Entre entrainements, compétitions, révisions et examens, pas facile d’organiser son emploi du temps. Ses différentes expériences et son parcours académique coïncident parfaitement avec l’ADN d’ATID Consulting qui compte bien l’accompagner au bout de ses objectifs.

A travers ce partenariat, Margot à décider de s’investir à 100% dans son aventure avec ATID Consulting et mettra son expérience du haut niveau au service du monde de l’entreprise.

Nous avons rencontré Margot en toute intimité le 22 juillet dernier dans les locaux de Toyota France pour la signature du contrat de sponsoring.

À propos d’ATID Consulting

ATID Consulting est un cabinet de conseil et organisme de formation spécialisé dans la prévention santé et la qualité de vie au travail.

Depuis plus de 15 ans, nous intervenons auprès des entreprises pour leur apporter des solutions sur-mesure en réponse à des enjeux de performance, d’engagement, d’organisation et de fidélisation pour l’ensemble des collaborateurs.

Notre particularité ? Transposer les méthodes du sport de haut niveau à celui de l’entreprise ! 
logo atid consulting blanc
Certification Qualiopi

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formations

6 boulevard Bineau,
92300 Levallois-Perret
01 47 85 83 54

NOS SOLUTIONS

Prévention santé

Programme HEAD

Management

Événementiel

RESSOURCES

Blog

Livre blanc

Webinars

Podcasts

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Suivez-nous

Développer le sentiment d’appartenance

Développer le sentiment d’appartenance

Renforcer le sentiment d’appartenance 

 

Être membre d’une équipe permet de se sentir bien dans son travail. Ce sentiment d’appartenance est important pour différentes raisons : il nous permet d’aimer travailler pour une entreprise, et pas pour une autre même si l’activité et les missions sont similaires, de plus il contribue aussi à l’épanouissement des collaborateurs. Alors comment renforcer ce sentiment d’appartenance au quotidien ? Nous vous donnons des conseils à tester, en présentiel ou à distance !

Une qualité de vie agréable au travail renforce le sentiment d’appartenance. Un salarié épanoui dans son travail, dans ses mission, et au sein de l’équipe, aura en effet envie de s’investir dans l’entreprise, de développer ses compétences et de les utiliser pour faire avancer les sujets.

Agir sur la QVT est indispensable, et cela implique de prendre des initiatives pour renforcer le sentiment d’appartenance.

Le sentiment d’appartenance levier de motivation

C’est un ensemble : un collaborateur est beaucoup plus impliqué dans son travail s’il est fier d’appartenir à son entreprise. 

On parle de « Sense of Belonging ». Il s’agit d’une notion qui relève de la psychosociologie en entreprise et qui décrit le lien d’affection qui lie l’entreprise et ses collaborateurs. Et sans sentiment d’appartenance, l’épanouissement au travail est moins évident.

Les piliers de la fierté d’appartenance en entreprise

Le sentiment d’appartenance à une entreprise se créer dans l’adhésion aux valeurs, et l’implication du collaborateur dans l’entreprise.

La confiance, la reconnaissance, le respect sont également essentiels. Chaque collaborateur a besoin, humainement, de se sentir vraiment à l’aise au sein d’un groupe social comme celui de l’entreprise.

La notion de quête de sens a aussi un rôle capital : comment se sentir fier d’appartenir à une entité si nous n’y trouvons aucun sens ?

L’équipe dirigeante

Beaucoup de dirigeants et de managers ont conscience qu’il est dans l’interet de l’entreprise que leurs collaborateurs soient fiers  de travailler dans leur entreprise. Le problème se pose au moment de passer à la pratique : quels leviers d’action pour cultiver un sentiment d’appartenance ?

Pour revenir sur les piliers du sentiment d’appartenance, ils dépendent majoritairement du leadership de l’équipe dirigeante et de la communication interne.

Travailler ensemble

Pour améliorer le sentiment d’appartenance des collaborateurs, il est necessaire de travailler ensemble vers un but.

C’est pourtant souvent la direction qui pense à la place des équipes. La confiance, est essentielle pour développer le sentiment d’appartenance en entreprise. Alors faites confiance à vos collaborateurs.

Un sentiment qui se créé avec le temps

En entreprise, une fois tous les éléments réunis pour créer un sentiment d’appartenance fort, seul le temps renforcera les liens. Tenter de forcer les choses est contre-productif : les résultats seront une impression de fierté contrainte et un sentiment de superficialité.

Ensemble on va plus loin 

C’est par les échanges et le partage que se développe l’adhésion et le sentiment d’appartenance. Plus cette distance entre les collaborateurs est faible, plus la relation est saine et la communication est efficace.

C’est quoi une culture d’entreprise fédératrice ?

Travailler chez nous, c’est vivre une expérience que vous ne trouverez nulle part ailleurs”. Facile à dire pour une entreprise, mais cette promesse est plus compliqué dans la réalité. 

Une bonne culture d’entreprise véhicule des valeurs communes, des codes, des méthodes de travail propres à une organisation et qui peuvent marquer une différence.

Selon le cabinet RH Robert Half, la culture d’entreprise se base justement sur 4 éléments :

  • son histoire
  • sa vision
  • ses valeurs
  • ses rites

Intégrer avec l’Onboarding

L’Onboarding est une étape indispensable. Être bien intégrer dès le départ, c’est une nécessité pour développer le sentiment d’appartenance. 

La première impression du premier jour en entreprise permettra de construire un sentiment d’appartenance au fil du temps. 

C’est un moment à ne pas oublier pour choyer les nouveaux arrivants de votre équipe, les accompagner pendant leurs premiers jours et leur offrir une réelle expérience.

Pour résumer,

Le sentiment d’appartenance est un cercle vertueux pour le fonctionnement de votre entreprise : baisse du turn-over, meilleure productivité, fidélisation des talents, marque employeur améliorée…

Et si on développait ensemble la fierté des vos équipes de travailler dans votre entreprise ? 

Parlez-nous de votre projet !

Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

logo atid consulting blanc
Certification Qualiopi

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formations

6 boulevard Bineau,
92300 Levallois-Perret
01 47 85 83 54

NOS SOLUTIONS

Prévention santé

Programme HEAD

Management

Événementiel

RESSOURCES

Blog

Livre blanc

Webinars

Podcasts

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Suivez-nous

La Semaine QVT (SQVT) 2022

La Semaine QVT (SQVT) 2022

Soyez-prêt pour la Semaine de la Qualité de Vie au Travail !

 

Cette année, du 20 au 24 juin, aura lieu l’édition 2022 de la semaine de la qualité de vie au travail, qui portera sur la thématique “en quête de sens au travail ». Atid consulting vous accompagne au mieux pour mieux comprendre les enjeux de cette semaine et les bénéfices pour votre entreprise.

SQVT, quésako ?

La Semaine de la Qualité de Vie au Travail est le RDV annuel organisé par le réseau ANACT (l’agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail). Elle s’adresse aux entreprises et plus particulièrement aux salariés souhaitant s’informer et échanger sur l’amélioration des conditions de travail et des règles en matière de santé au travail. Mettre en place une semaine avec des ateliers dédiés à la qualité et au bien être au travail permet d’apporter des solutions concrètes pour booster le moral de ses employés, leur santé mais aussi les performances globales de l’entreprise.

Aujourd’hui, le travail sur l’amélioration de la qualité de vie au travail, doit passer par une sensibilisation à la santé et la sécurité, mais également en abordant des thématiques plus récentes, concernant la pénibilité du travail, la charge de travail, la conciliation entre vie personnelle et vie professionnelle… en somme l’amélioration globale des conditions de travail des salariés.

La SQVT est une occasion d’échanger autour des différentes initiatives pour la vie de l’entreprise, été de partager les ressentis et les besoins de chacun en matière de bien être.

La SQVT est un moment pour privilégier les rencontres inter-entreprises. Mais vous pouvez aussi personnaliser des évènements en interne pour renforcer les liens entre collègues. Organiser des événements pour votre entreprise sera l’occasion de sensibiliser et de promouvoir l’importance des démarches QVT auprès de vos équipes. Proposer un moment de partage sur des sujets d’actualité, le sens du travail et les impacts sur la performance.

La thématique centrale de l’édition 2022

Pour sa 19ème édition, la SVT a décider d’aborder le thème “en quête de sens au travail”. Comme il est expliqué sur le site de l’ANACT, “Après plus de deux ans de crise liée au Covid-19, la relation au travail et les conditions de l’engagement des salariés sont questionnées. En effet, le besoin de sens, d’accomplissement, de se sentir utile et efficace se fait de plus en plus ressentir. “Comment trouver et (re)donner du sens à son travail ?”

Entre confinements, télétravail, distanciation sociale, ces dernières années ont changé nos habitudes en matière de travail. De réelles questions se posent sur le développement personnel : la Qualité de Vie au Travail n’est plus un nice to have mais un must have.

Les enjeux du sens au travail sont primordiaux pour les entreprises. Cela englobe l’évolution professionnelle et personnelle, la gestion des emplois et des compétences, la création d’une relation de confiance et sur le long terme. 

L’objectif principal : redonner un sens à son travail et mettre en place les outils favorisant l’atteinte de ses objectifs.

    Quel format choisir ?

    Les activités en présentiel sont de nouveau possibles. Cela dit, si vous avez des collaborateurs éparpillés, en télétravail, si vos équipes ne sont pas toutes au même endroit, chez ATID Consulting, nous proposons depuis deux ans tous nos ateliers en digital.

    En fonction de l’évolution de la situation et de vos besoins, vous pourrez proposer du 100% présentiel ou un mix de digital et de présentiel.

    Cette semaine peut regrouper différents ateliers et différents formats d’interventions.

    Team building cohésion d’équipe, séminaire découverte, atelier de prévention santé… nomlbreuses sont les possibilités !

    N’hésitez pas à consulter notre catalogue d’ateliers. Il est nécessaire de fixer un rythme pour cette semaine QVT.

    Les points à préparer pour organiser sa SQVT

    La durée et le nombre d’activités. En fonction du besoin et du budget.

    Les thèmes : Vous pouvez suivre le thème de la SQVT de l’ANACT, choisir vos propres thèmes, voire mixer les deux. Le plus important est que cette semaine soit adapté à votre actualité dans l’entreprise.

    Le format : Des ateliers prévention santé, des webinars, des conférences, des séminaires…

    Les intervenants :  nous proposons des ateliers animés par des experts de santé et également des sportifs de haut niveau transposant leur expérience au monde de l’entreprise.

    Notre programme

    Pendant la semaine du 20 au 24 juin, nous vous proposons gratuitement des podcasts chaque jours sur différentes thématiques. Venez écouter les expérience et les conseils de nos professionnels de santé et nos sportifs de haut niveau pour booster la QVT au sein de votre entreprise !

      Parlez-nous de votre projet !

      Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

      Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

      logo atid consulting blanc
      Certification Qualiopi

      La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formations

      6 boulevard Bineau,
      92300 Levallois-Perret
      01 47 85 83 54

      NOS SOLUTIONS

      Prévention santé

      Programme HEAD

      Management

      Événementiel

      RESSOURCES

      Blog

      Livre blanc

      Webinars

      Podcasts

      RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

      Suivez-nous

      Les chiffres de l’obésité

      Les chiffres de l’obésité

      Le rapport de l’OMS

       

      D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.
      La masse grasse « normale » est habituellement plus faible chez l’homme (10 à 15 % du poids du corps) que chez la femme (20 à 25 % du poids).

      Dans un nouveau rapport, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’alarme d’une épidémie de surpoids et d’obésité en Europe. Ils seraient responsables de plus de 1,2 millions de décès par an.

      Sur le continent européen, près d’un quart des adultes sont considérés comme obèses, soit une prévalence plus élevée que dans toutes les autres régions du monde, sauf les Amériques, selon l’OMS.

      « L’augmentation de l’indice de masse corporelle est un facteur de risque majeur de maladies non transmissibles, notamment les cancers et les maladies cardiovasculaires », a déclaré Hans Kluge, directeur de l’OMS Europe.

      L’obésité et le surpoids continuent de progresser en Europe, à tel point que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’alerte sur « l’épidémie » qui est en train de frapper le continent, dans un nouveau rapport publié ce 3 mai. « Les taux de surcharge pondérale ont atteint des proportions épidémiques dans toute la région et continuent de progression », déplore la branche européenne de l’organisation dans un communiqué.

      A l’origine de 13 types de cancers différents

      L’obésité est considérée comme étant à l’origine d’au moins 13 types de cancers différents et est susceptible d’être directement responsable d’au moins 200.000 nouveaux cas de cancers chaque année dans la zone étudié. Une chiffre qui ne cesse d’augmenter. L’obésité augmente le risque de nombreuses maladies non transmissibles, les cancers, les maladies cardiovasculaires, le diabète type 2, les maladies respiratoires chroniques…

      Aujourd’hui, le surpoids et l’obésité figurent parmi les principales causes de décès et d’invalidité dans l’Europe et causeraient plus de 1.2 million de décès par an.

      L’impact de la crise sanitaire

      La crise sanitaire n’a pas été sans conséquence pour les personnes en surpoids ou souffrant d’obésité, entrainant des changements défavorables en matière de consommation alimentaire et d’activités physiques. Cette pandémie aura même des répercussions sur la santé de la population durant plusieurs année et des efforts considérables sont nécessaires pour inverser la tendance d’après l’OMS.

      Face à la problématique, le rapport de l’OMS recommande une série d’interventions et d’options politiques que les Etats membres peuvent envisager pour prévenir et combattre l’obésité. 

      L’obésité est complexe

      Les causes de l’obésité sont beaucoup plus complexes que la simple combinaison d’une mauvaise alimentation et de l’inactivité physique. Les facteurs environnementaux et les habitudes des la petite enfance jouent aussi un rôle déterminant.

      Le rapport analyse par exemple comment la commercialisation numérique de produits alimentaires malsains auprès des enfants et le prolifération des activités sédentaires ( jeux en ligne) contribuent à la hausse croisante de surpoids.

      « L’obésité est complexe, avec des déterminants et des conséquences sur la santé aux multiples facettes, ce qui signifie qu’aucune intervention unique ne peut stopper la montée de l’épidémie croissante« , pointe encore l’OMS.

       

      Des mesures concrètes

      Plus concrètement, l’OMS se positionne en faveur de la mise en place d’interventions fiscales (taxer les boissons sucrées ou incitants aux aliments sains) ou des restrictions sur la commercialisation d’aliments malsains pour les enfants. L’organisation souhaite l’amélioration de l’accès aux services de prise en charge de l’obésité et du surpoids dans les soins de santé primaires, dans le cadre de la couverture sanitaire universelle.

      En parallèle, elle souhaite renforcer les actions en vue d’améliorer l’alimentation et l’activité physique tout au long de la vie : renforcement des soins avant la conception et pendant la grossesse, promotion de l’allaitement maternel, intervention en milieu scolaire, accessibilité d’aliments sains, renforcer l’accès à l’activité physique.

       

      Parlez-nous de votre projet !

      Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

      Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

      logo atid consulting blanc
      Certification Qualiopi

      La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formations

      6 boulevard Bineau,
      92300 Levallois-Perret
      01 47 85 83 54

      NOS SOLUTIONS

      Prévention santé

      Programme HEAD

      Management

      Événementiel

      RESSOURCES

      Blog

      Livre blanc

      Webinars

      Podcasts

      RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

      Suivez-nous

      logo atid consulting blanc
      Certification Qualiopi

      La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formations

      6 boulevard Bineau,
      92300 Levallois-Perret
      01 47 85 83 54

      NOS SOLUTIONS

      Prévention santé

      Programme HEAD

      Management

      Événementiel

      RESSOURCES

      Blog

      Livre blanc

      Webinars

      Podcasts

      RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

      Suivez-nous