L’art de faire passer un message à distance

L’art de faire passer un message à distance

L’art de faire passer un message à distance

 

art de faire passer un message

La crise sanitaire a rappelé à tous l’importance de maîtriser sa communication à distance. Laissant de côté les discussions autour de la machine à café et les échanges quotidien, le manager ainsi que ses collaborateurs doivent trouver des solutions pour communiquer efficacement. Ces derniers doivent pallier au manque grâce à de nouveaux modes de communication ainsi que de nouveaux outils.

Cependant, le stress et l’angoisse provoqués par la crise sanitaire peuvent avoir un impact sur nos communications. Il est donc primordial d’adopter un comportement dit « assertif » !

Qu’est-ce-que l’assertivité ?

 

L’assertivité est l’art de pouvoir dire n’importe quoi à n’importe qui tout en se respectant et en respectant l’autre. Elle permet d’anticiper, de faire face et d’éviter de provoquer des situations de tension au travail en limitant l’agressivité, la manipulation ou la passivité.

Les techniques pour rester assertif sont nombreuses. Parmi elles, on retrouve :

  • Être transparent et clair sur les messages : pour obtenir la confiance et des relations saines, il est important d’être clair et transparent.
  • Être à l’écoute de son interlocuteur : vous pouvez instaurer un dialogue entre vos idées et celles de votre interlocuteur. Le but est de montrer à votre interlocuteur votre envie de comprendre ses idées et de partager son point de vue.
  • Savoir rassurer son interlocuteur : montrer à votre interlocuteur votre souhait de trouver une décision commune.
  • Savoir se remettre en question et changer d’avis : Être assertif ne veut pas dire être parfait. Il faut savoir reconnaitre ses tord et accepter les idées des autres pour construire de nouvelles solutions.
  • Être attentif à ses propres émotions et à celles des autres : La connaissance de soi et de ses émotions est primordiale pour être assertif. Cependant il ne faut pas oublier de se pencher sur les ressentis de l’autre, d’autant plus si vous sentez votre interlocuteur mal à l’aise.
  • Remplacer le « tu » par le « je » : il faut privilégier le « je ». En effet, le « tu » donne souvent tort. Il faut plutôt dire : « Voici ce que je pense, et toi que penses-tu ? ».

Communiquer en tant de crise

En temps de crise, la communication est nécessaire et malgré les restrictions et les tensions qui existent, elle demeure le nerf de la guerre. Il est primordial d’impliquer les collaborateurs ainsi que les managers. Tous doivent être informés de la démarche et de l’organisation afin qu’ils se sentent impliqué dans la stratégie de l’entreprise.

Une communication efficace est également essentielle pour maintenir la motivation et la cohésion de vos collaborateurs. Sur site comme en télétravail, vos équipes ont besoin d’une communication sur-mesure, claire et adaptée au contexte. Les managers doivent donc trouver les bons outils et les bonnes méthodes adaptés à leurs équipes.

art de faire passer un message

Les nouvelles méthodes de communication

  • Les outils de communication

Les outils de messagerie instantanée : Slack, Google Talk, WhatsApp… Ils sont indispensables pour la communication à distance mais aussi pour maintenir un lien avec vos équipes.

Les outils de visioconférence : Teams, Zoom… Eux aussi, sont indispensables pour assurer vos réunions d’équipe ou tout autre événement d’entreprise comme par exemple un webinar.

Les réseaux sociaux d’entreprise : Google +, Facebook, LinkedIn… Ces outils vous permettent de créer des pages « Équipe » afin de partager des moments, des informations extraprofessionnelles, des photos, des anecdotes…

La newsletter interne : La newsletter permet d’informer vos collaborateurs. Il est important de les envoyer de façon régulière afin de maintenir un niveau d’information identiques à tous.

  • Les outils collaboratifs

Ils représentent les logiciels permettent de travailler ensemble distance. Ils facilitent le partage de données, d’informations et sont accessible depuis un ordinateur, une tablette, un smartphone…

Un agenda partagé : L’agenda partagé permet de consulter les plannings de vos collaborateurs afin de vérifier les possibilités de chacun dans le cadre des réunions. Bien entendu, vos collaborateurs ne sont pas contraints d’afficher les motifs de leurs rendez-vous et peuvent garder une certaine intimité.

Un cloud : Le cloud permet de regrouper tous les fichiers volumineux afin de ne pas submerger les boîtes mail. Ils sont accessibles de partout et par tous les collaborateurs. Ils permettent également d’accéder aux dernières versions des fichiers puisqu’ils sont soumis à des synchronisation.

Gardez en tête qu’il est primordial de bien choisir ses outils de communication. Ils favorisent un lien humain qui motive vos collaborateurs et facilitent l’ensemble de vos communications à tous les niveaux hiérarchiques.

Les astuces pour communiquer efficacement à distance

Utiliser le même moyen de communication : Zoom, WhatsApp, Teams… Quel que soit la plateforme de communication, tous vos collaborateurs doivent être la même longueur d’ondes. D’autant plus si vous n’avez pas l’habitude de travailler à distance.

Maîtriser parfaitement l’outil : Pour cela, vous pouvez organiser des sessions de prise en main pour présenter l’ensemble des fonctionnalités. Vous pouvez également mettre en place des tutoriels. Il est important de s’assurer que tous les membres de votre équipe s’approprient et maîtrise l’outil choisi.

Mettez en place des habitudes : L’objectif est de rassurer vos collaborateurs. Mettez en place des visioconférences au moins une fois par semaine durant lesquelles vos collaborateurs pourront s’exprimer, donner des feedbacks. Ces rituels permettront à chacun de se sentir impliqué, écouté et renforcerons la cohésion d’équipe.

Échangez de manière informelle : Prenez quelques instants, en début de réunion pour échanger avec vos collaborateurs. En effet, la crise sanitaire empêche les discussions informelles à la machine à café ce qui peut avoir un impact sur la cohésion au sein de vos équipes.

Adopter un comportement assertif : Soyez transparent et cohérent dans vos messages, soyez à l’écoute de vos collaborateurs et apprenez à analysez vos émotions et celles des autres. N’oubliez pas, une posture assertive est un point primordial pour réussir et entretenir de bons rapports avec ses collaborateurs.

En résumer, il existe une multitude de solution pour communiquer efficacement à distance. Le plus important est de choisir les bons outils et d’adopter la bonne posture afin d’entretenir des relations saines et de maintenir une certaine cohésion d’équipe.

Si selon vous, votre communication à distance n’est pas efficace, découvrez nos solutions !

Une communication efficace nécessite un réel accompagnement. Chez ATID consulting, nous développons des solutions sur-mesure afin de vous accompagner et vous permettre d’avoir une meilleure qualité de vie au travail. Découvrez notre formation sur l’art de faire passer un message.

Vous aimerez aussi

Les bienfaits d’une activité sportive

Les bienfaits d’une activité sportive

Les bénéfices de l’activité physique pour l’employé et l’employeur sont clairs : baisse des accidents du travail, meilleure productivité, moins d’absentéisme… Découvrez les bienfaits que le sport peut apporter à votre entreprise !

De la QVT à la QVCT

De la QVT à la QVCT

La QVT se transforme en QVCT, un changement qui annonce une bonne nouvelle pour la santé de vos collaborateurs et pour la performance de votre entreprise !

Demander des informations

Vous souhaitez mettre en place des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ? Faites-nous part de votre projet en quelques clics, notre équipe vous répond sous 48 heures !  

logo atid consulting blanc
Certification Qualiopi

6 boulevard Bineau,
92300 Levallois-Perret
01 47 85 83 54

NOS SOLUTIONS

Prévention santé

Programme HEAD

Management

Événementiel

RESSOURCES

Blog

Livre blanc

Webinars

Podcasts

Suivez-nous

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

L’intelligence organisationnelle : le nouveau défi des entreprises

L’intelligence organisationnelle : le nouveau défi des entreprises

La complexité du monde des entreprises ainsi que la crise actuelle nous penchent sur le défi de l’intelligence organisationnelle. Problèmes du quotidien, surcharge de travail, épuisement des collaborateurs ou encore baisse de la rentabilité sont des symptômes classiques d’une intelligence organisationnelle déficiente.

L’intelligence organisationnelle, qu’est-ce-que c’est ?

Il s’agit du nouveau défi des entreprises. On entend par là, la capacité des individus à tirer le meilleur parti du potentiel de leur entreprise. Elle se définit par l’alignement des entités organisationnelles, des processus, des outils de production et des compétences.

C’est un puissant levier car elle est au cœur de la performance d’une entreprise. Améliorer l’intelligence organisationnelle d’une entreprise impose au dirigeant de clarifier sa vision, définir des priorités et conduire les changements attendus.

intelligence organisationnelle

Par où commencer…

Les objectifs ! Avant d’établir tout diagnostic, il est important de se fixer des objectifs. En effet, le diagnostic se dresse au regard des objectifs à atteindre. Il s’agit de savoir ce que l’on attend de l’organisation une fois qu’elle sera devenue intelligente : une diminution de la charge de travail ? Une augmentation de la motivation des salariés ? Une plus grande autonomie ? Une meilleure performance ?

Le quotidien d’un dirigeant peut l’éloigner de cette préoccupation, souvent par manque de temps ou de recul. Il a donc besoin d’avoir une vision claire des objectifs à atteindre et des moyens dont il dispose pour les atteindre.

Afin de trouver les bons leviers d’amélioration, il faut identifier les écarts entre la situation actuelle et les objectifs recherchés. L’analyse de la cause de ses écarts est d’autant plus intéressante. Elle permet, d’une part, d’obtenir une analyse plus précise et d’autre part, de trouver les bonnes actions qui serviront de levier d’amélioration.

Les effets d’une intelligence organisationnelle déficiente

« Près d’un salarié sur deux serait en surcharge de travail ».

Le ressenti des salariés face à la surcharge de travail nécessite une écoute renouvelée. Il s’agit de creuser, pour chaque métier, chaque tâche, ce qui fait défaut en termes de soutien auprès des salariés. L’intensification du travail est une réalité et se définit par la capacité à s’organiser face aux sollicitations permanentes. L’organisation au travail est donc partie intégrante du bien-être au travail des salariés. Il s’agit d’un vecteur qui favorise la coopération et implique de nouvelles pratiques managériales et organisation collaboratives. Cela permet également de prévenir les risques psychosociaux.

intelligence organisationnelle

Mettre en place une organisation intelligente

Hiérarchisez

Il est important d’avoir toutes ses tâches de la journée en tête. Pour vous aider, faites une to-do list ! Chaque jour, élaborez votre liste de tâches et classez-les par ordres de priorités. En premier, viendront les tâches les plus importantes, celles qui ont le plus d’impact dans la réalisation de vos objectifs. Ensuite, il s’agit des tâches secondaires, celles à réalisés une fois les premières terminées.

 

Planifiez

Une fois votre to-do list réalisé, donnez un temps de réalisation à chacune des tâches. L’intérêt de ce planning est de s’imposer un rythme de travail. Il est important de faire des pauses entre vos différentes tâches. Cela permet à notre cerveau de différencier les moments durant lesquels il doit se concentrer des autres moments.

Mettez en place de réel moments de concentration

Certains sont plus productifs le matin, d’autres le soir. Identifiez vos moments de forte productivité et utilisez les pour avancez sur vos tâches. Durant ces moments, concentrez-vous sur un seul projet et ne décrochez pas. En effet, le fait de quitter une tâche et d’y revenir perturbe la concentration.

Identifiez vos pertes de temps

Plusieurs actions ne sont pas nécessaires pour atteindre vos objectifs. Posez-vous les bonnes questions : « Cette tâche aura-t-elle une importance dans trois jours ? dans trois mois ? dans trois ans ? ». Ces questions vous aideront à déterminer le degré d’importance de la tâche à réaliser et du temps à lui consacrer.

Apprenez à dire non

Il est difficile de mener à bien chaque tâche, lorsque l’on s’engage trop. Apprendre à dire non est une qualité qui vous allégera la vie, avec diplomatie bien sûr. Lorsque l’on vous demande de réaliser une tâche, évaluez si vous avec le temps et les capacités pour la mener à bien. Une réponse négative vaut mieux qu’une tâche bâclée.

Déléguez vos tâches

Lorsque vous êtes débordé, impliquez votre entourage dans la résolution votre travail. Cela permettra également de montrer que vous avez confiance en vos collaborateurs et renforcera l’esprit d’équipe.

Rangez

Qu’il s’agisse de votre bureau, votre boîte mail, votre ordinateur, de bonnes habitudes de rangement ont un effet positif sur votre esprit et vous permettent de garder les idées claires.

Prenez du temps pour vous

Même lorsque vous êtes débordé, une pause est nécessaire pour prendre du recul et garder les idées claires. Prenez le temps de vous détendre avec du sport, une série, de la cuisine… Il est important d’apprendre à se déconnecter quelques minutes ou quelques heures, pour mieux se reconnecter par la suite.

 

Une meilleure organisation du travail contribue donc au bien-être des salariés et, dans le même temps, accroît la performance de leur entreprise. La mise en place d’une intelligence organisationnelle devient alors une démarche gagnant/gagnant.

Retrouvez-nous également sur LinkedIn ici

 

 

Reconfinement, quelles actions mettre en place pour ne pas craquer ?

Reconfinement, quelles actions mettre en place pour ne pas craquer ?

Face au reconfinement, les entreprises doivent adapter de nouvelles mesures. Beaucoup d’entre elles sont inquiètes pour la santé physique et mentale de leurs salariés. C’est pourquoi, elles doivent s’adapter au mieux aux contraintes sanitaires en étant d’autant plus vigilantes face aux risques psychosociaux. Tout d’abord, il y a le stress lié au virus, celui lié à l’avenir de son entreprise et parfois l’inquiétude concernant ses proches. Les risques d’épuisement et de burn out sont de plus en préoccupants et les enjeux sont de plus en plus importants pour les entreprises.

Le télétravail

Pour agir face au reconfinement, les entreprises basculent à nouveau vers un télétravail massif. Cependant, le télétravail n’est pas toujours une solution privilégiée et nécessite une bonne mise en place. Tout d’abord, le risque est l’absence réelle de repos et le déséquilibre vie professionnelle/vie personnelle.

9 salariés sur 10 considèrent que l’équilibre vie personnelle et vie professionnelle est un critère de bien-être.

Ce déséquilibre entraine du stress, de la fatigue, une perte de contrôle voire même des rapports sociaux tendus. Il est important de comprendre l’impact d’un tel déséquilibre sur votre santé et celle de vos collaborateurs.

Pour vous aider à instaurer de bonnes bases de télétravail, suivez nos astuces et conseils pour maintenir l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle.

reconfinement

De plus, le télétravail pousse à la sédentarité et entraine le développement des troubles musculosquelettiques. Ces troubles engendrent de nombreuses conséquences pour le salarié mais également pour l’entreprise puisqu’ils provoquent une baisse d’énergie et donc de productivité. Nos corps et cerveaux ne sont pas conçus pour rester immobiles pendant des heures devant un écran. La solution est donc de bouger, même en télétravail.

Afin de lutter contre la sédentarité pendant ce reconfinement, découvrez notre article dédié à la sédentarité en télétravail.

 

Enfin, le télétravail nécessite une mise en place stable à laquelle chacun peut s’adapter. Il s’agit de se mettre d’accord sur un fonctionnement collectif, de motiver ses collaborateurs et surtout de conserver des moments conviviaux.

Voici les clés pour bien fonctionner en télétravail.

sédentarité

Le management à distance

 Le reconfinement oblige également les entreprises à mettre en place un management à distance. En effet, dans cette période où le stress est très présent, les entreprises doivent entretenir la qualité de vie au travail de leurs collaborateurs.

Plus de 66% des 25-34 ans se disent prêts à quitter leur entreprise dans les deux ans à cause d’un mauvais management.

La communication est essentielle et demeure le nerf de la guerre. En télétravail, comme sur site, les collaborateurs ont besoin d’une communication sur-mesure et les managers doivent trouver les bons outils et les bonnes méthodes adaptés à leurs équipes. L’enjeu de cette bonne communication est de trouver de nouvelles méthodes de pilotage et de management permettant de fédérer les équipes, de maintenir la motivation, gérer les risques…

Afin de garder le lien avec vos équipes, voici nos conseils.

La gestion des risques

Le confinement a remis en tête la quête du bien-être au travail. Elle représente un challenge de taille pour les dirigeants. Les échanges virtuels remplacent les discussions autour de la machine à café et les déjeuners entre collègues. Cette situation a un impact direct sur la santé des salariés et perturbe le travail quotidien.

En effet, qui dit reconfinement dit retour du stress. Beaucoup partagent leurs inquiétudes à l’idée de revivre la situation du mois de mars dernier. Angoisse, isolement, sentiment d’échec, perte de sens… les symptômes sont nombreux et entrainent des risques psychosociaux qui impactent les salariés. Ces signes ne sont pas toujours identifiables par les dirigeants, cependant face aux nombreuses tensions dues à la crise sanitaire ces derniers doivent rester plus que vigilants.

Il est important de savoir qu’un stress constant et élevé peut conduire au burn out. Le burn out est un syndrome d’épuisement professionnel reconnu comme un état d’épuisement physique, mental et émotionnel. C’est pourquoi, il faut savoir anticiper les signes avant-coureurs et prévenir ce phénomène ! Pour cela, nous vous invitons à lire notre article sur le repérage et la prévention du burn out.

burn out

Le télétravail sonne donc à nouveau aux portes de vos entreprises. Plus que jamais, il est important de souder vos équipes, motiver vos collaborateurs et garantir leur bien-être. Cette période peut être l’occasion de les faire évoluer grâce à la formation professionnelle à distance.

En tant qu’organisme de formation certifié Qualiopi, ATID Consulting met à votre disposition une multitude de formations dans le cadre de votre plan de développement des compétences. En effet, la formation professionnelle augmente la productivité et réduit l’absentéisme. De plus, la plupart des salariés estiment que la formation professionnelle est un facteur de motivation.

Vous pouvez également mettre en place des ateliers sur des thématiques de prévention santé. Comment éviter les TMS en télétravail ? Comment gérer son stress ? En cette période, il s’agit de questions fondamentales.

Nous avons transformé nos ateliers habituellement en présentiel par des ateliers en visio-conférence, et vous proposons un pack afin de garantir une continuité à vos collaborateurs. Choisissez 8 ateliers parmi notre catalogue pour accompagner vos collaborateurs dans leur qualité de vie au travail !

Si vous souhaitez en savoir davantage et échanger avec l’un de nos experts, contactez-nous !

 

Retrouvez-nous également sur LinkedIn ici

Comment garder le lien avec ses équipes ?

Comment garder le lien avec ses équipes ?

Cohésion d’équipe, motivation, gestion du stress… Entretenir la qualité de vie au travail des collaborateurs est un challenge de taille pour les entreprises. En ce temps de crise et avec l’émergence du télétravail, le challenge est encore plus important. Les échanges virtuels et autres interactions en visio-conférence ont remplacé les conversations autour de la machine à café. Un contexte qui impacte directement la cohésion de groupe, la motivation et perturbe le travail quotidien.

Face à cela, les managers doivent faire preuve d’imagination pour garder leurs équipes soudées et motivées. Aujourd’hui, plus de 66% des 25-34 ans se disent prêts à quitter leur entreprise dans les deux ans à cause d’un mauvais management.

Comment gérer la perte de motivation de ses collaborateurs, la cohésion d’équipe, le stress ? Sur quels leviers s’appuyer ? Et comment garantir la sérénité des équipes à distance ?

La communication

Avant toutes choses, la communication est essentielle. Malgré les restrictions et les tensions qui peuvent exister, elle demeure le nerf de la guerre. En période de crise, l’importance d’impliquer les managers dans cette communication est primordiale. Les collaborateurs doivent être informés de cette démarche et de l’organisation, cela permet de les impliquer dans le processus et la stratégie mise en place. La communication est également essentielle pour maintenir la motivation des équipes et répondre aux éventuelles questions. Les collaborateurs sur site comme en télétravail ont besoin d’une communication sur-mesure, claire et adaptée au contexte. Les managers doivent donc trouver les bons outils et les bonnes méthodes adaptés à leurs équipes.

garder le lien

L’enjeu est ainsi de trouver des nouvelles formes de pilotage et de management qui répondent aux objectifs suivants :

  • Fédérer les équipes dans des situations différentes
  • Gérer les équipes : maintien de l’esprit d’équipe et de l’engagement des collaborateurs
  • Maintenir la motivation et le moral de chacun
  • Garder le lien entre tous
  • Rassurer les collaborateurs sur la situation de l’entreprise
  • Occuper les équipes
  • Continuer le recrutement
  • Concilier vie professionnelle et vie personnelle
  • Gérer les risques psychosociaux garder le lien
     Du côté des managers…

Voici donc quelques astuces pour vous permettre de répondre à ces objectifs et de manager vos équipes à distance : garder le lien

Identifiez l’état des collaborateurs

Un simple « ça va » ne suffit pas. Dans cet objectif, il est important de partager votre propre état d’esprit à vos collaborateurs pour les mettre en confiance. Pour cela, vous pouvez instaurer une sorte de « météo matinale » où chacun prend la parole sur son état émotionnel, ses attentes et ses objectifs de la journée.

Donnez un but ou un cap à ses équipes

Autrement dit, fixez des objectifs. Le rôle du manager consiste à rassurer ses équipes avec une vision claire, en identifiant les priorités, le rôle de chacun. Il s’agit de maintenir l’équipe en relation.

Responsabilisez les équipes

Motivez chacun de manière personnelle et continue. Donnez leurs des objectifs commun où chacun à un rôle défini. Il est également important de valoriser la performance collective. En effet, l’esprit d’équipe est bénéfique pour tout type de projet.

Soyez à leur écoute et donnez-leur la parole

Une bonne communication ne passe pas toujours par un simple dialogue entre collaborateurs. Pour parvenir à une bonne communication, réaliser des sondages afin d’avoir leurs ressentis sur la situation et témoigner votre attention est nécessaire.

Misez sur la force de l’individu et la puissance du collectif

L’équipe est forcément perturbée par la crise ce qui mène à une perturbation du système de manière relationnelle et opérationnelle. De plus, des réactions physiologiques peuvent se mettre en place comme la fuite (j’évite le contact et les collaborations), la paralysie (je n’arrive pas à avancer), l’attaque (j’agresse l’autre).

Organisez des réunions autour du télétravail pour proposer des points d’amélioration

C’est l’occasion de donner la parole à chacun, d’écouter les ressentis et de mettre en place, ensemble, des nouvelles règles. Profitez-en également pour mobiliser vos collaborateurs et recueillir les meilleurs pratiques.

Planifiez des rituels où les collaborateurs se rencontrent

Consacrer des moments hebdomadaires virtuels ou en présentiel afin de maintenir les équipes grâces à des plateformes : Zoom, Teams, Facetime, WhatsApp… C’est au manager de trouver l’outil le mieux adapter qui répondra à ses besoins de communication.

garder le lien
garder le lien
garder le lien
     Du côté des collaborateurs…     

Du côté des collaborateurs, voici quelques astuces pour garder le lien en télétravail : garder le lien

Des challenges entre collègues

Pour que le télétravail ne devienne pas synonyme de morosité, organisez des challenges via des groupes de messagerie instantanée. La réponse recevant le plus de vote est gagnante ! Pour vous inspirer : la meilleure recette de la semaine, le plus beau mug de la pauses café, la situation la plus difficile à gérer en télétravail…

Des pauses à distance

Ne pas réserver la visio-conférence que pour des réunions de travail. Gardez des moments d’échanges durant lesquels on parle de tout, sauf de travail ! Planifiez des pauses café, organisez un e-déjeuner…

Des bonnes nouvelles

Partagez autant de bonnes nouvelles que possible avec vos collègues pour aiguayer leurs journées. Vous créerez ainsi de l’interaction et du lien entre vous.

Des abdos-fessiers connectés

Pour lutter contre la sédentarité qui est de plus en plus croissante avec le télétravail, organisez des séances de sport virtuelles et collectives !

Des e-apéros à gogo

Sur le même principe que les pauses café ou les e-déjeuners, retrouvez vos collègues le soir autour d’un verre à distance. Par exemple, l’after-work du jeudi soir ou encore le pot du vendredi !

Des « bonjour » et « au revoir » connectés

Comme au bureau, il est important de se saluer matin et soir via des groupes de discussion instantanée. Ce rituel offre une déconnexion dans le travail, il permet d’éviter la surcharge et le déséquilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Ces essentiels du management à distance ont pour but de développer un climat de travail apaisant et la confiance au sein d’une équipe. Cependant, l’imagination est sans limites ! Vous êtes libres d’inventer vos propres rituels. Chaque entreprise, chaque équipe est différente. Le tout est de trouver l’organisation qui convient le mieux à chacun et à l’ADN de l’équipe !

Retrouvez-nous également sur LinkedIn ici

10 clés pour bien fonctionner en télétravail

10 clés pour bien fonctionner en télétravail

Le télétravail est un système nouveau pour de nombreuses entreprises. Il demande une certaine adaptabilité car les normes sont perturbées. Comment travailler efficacement en télétravail ? Comment garder le lien avec ses équipes ? Découvrez-le dans cette infographie !

Vous aimerez aussi

Les bienfaits d’une activité sportive

Les bienfaits d’une activité sportive

Les bénéfices de l’activité physique pour l’employé et l’employeur sont clairs : baisse des accidents du travail, meilleure productivité, moins d’absentéisme… Découvrez les bienfaits que le sport peut apporter à votre entreprise !

De la QVT à la QVCT

De la QVT à la QVCT

La QVT se transforme en QVCT, un changement qui annonce une bonne nouvelle pour la santé de vos collaborateurs et pour la performance de votre entreprise !

Les 15 soft skills à maîtriser en entreprise

Les 15 soft skills à maîtriser en entreprise

Les soft skills, ou compétences comportementales, suscitent de plus en plus l’intérêt des entreprises. Salariés et Managers se doivent aujourd’hui de développer des qualités non professionnelles telles que la créativité ou l’empathie pour rester performants. En situation de crise ou de changement comme nous vivons actuellement, c’est ce qui permet à certains collaborateurs de se différencier des autres et de mener le bateau à flot !

Les soft skills à maîtriser

La résolution de problèmes

Dans un contexte de changement, les collaborateurs doivent être orientés solution. Ils doivent être en mesure d’améliorer une situation par eux mêmes rapidement ne pas impacter la performance dans la durée. soft skills

La confiance

C’est à la fois la confiance en soi, pour faire face, mais aussi la confiance aux autres et la confiance en l’avenir.

L’intelligence émotionnelle

 L’intelligence émotionnelle, ou la gestion des émotions, est le fait de  partir du postulat qu’il est possible de prendre du recul et identifier ses émotions et celles des autres afin de ne plus les subir.

L’empathie

Très liée l’intelligence émotionnelle, l’empathie est le fait de comprendre la réalité de l’autre et de s’adapter pour avancer ensemble. soft skills

 

La communication

Pour faire passer le message que l’on souhaite faire passer, il faut être clair et précis. La communication, c’est aussi ne pas avoir peur de dire les choses pour éviter l’effet “post-it”, situation dans laquelle rien n’est dit et tout explose à un moment souvent non approprié.

 

La gestion du temps

Cette notion part du fait de ne pas multiplier les tâches, ne pas subir le quotidien, et d’identifier les éléments qui font perdre du temps. En tête, le téléphone portable sur lequel nous passons de plus en plus de temps. Or, arrêter une tâche et la recommencer quelques temps après fait perdre environ 30% d’efficacité, le temps de se remettre sur le sujet. soft skills

 

La gestion du stress

 Il n’est pas normal d’être stressé chroniquement. Cela demande de l’énergie et est donc très fatiguant. Le cerveau a alors plus de mal à prendre des décisions, il devient alors plus difficile de travailler, d’être créatif, d’être confiant. 

La créativité

Il s’agit surtout de créer des connections entre les choses, les idées et les personnes. 

L’audace

C’est la capacité à oser. Tenter quelque chose de nouveau, proposer des idées nouvelles mène parfois à de grandes réussites.

La motivation

Il ne s’agit pas seulement de trouver de la motivation mais aussi d’en donner. Il faut  s’entraîner à donner un sens à ce que l’on fait. Par exemple, lorsque l’on perd l’envie d’aller courir, il faut en analyser le côté bénéfique comme les bienfaits sur sa santé physique et mentale, et foncer.

 

 

L'audace

Vision, visualisation

C’est la capacité à voir le chemin pour arriver à l’objectif. En sport de haut niveau, la visualisation est utilisée pour se préparer mentalement avant une épreuve. Elle permet de se projeter pour mieux préparer son mental. Cette technique est applicable en entreprise, pour se préparer avant une réunion importante ou une prise de parole en public par exemple. soft skills

 

La présence

On passe un temps considérable perdu dans nos pensées. Pourtant, il faut savoir être présent à la fois physiquement et mentalement pour être performant.

 

Le sens du collectif

Une équipe n’est pas seulement un rassemblement d’individus. Une équipe doit être un véritable groupe de travail. Chaque membre doit œuvrer non pas individuellement mais avec tous les autres pour atteindre un objectif commun.

 

La curiosité

Elle permet à la fois d’apprendre de nouvelles choses, mais aussi d’apprendre des autres et de soi. soft skills

Les compétences techniques sont fondamentales pour assurer une mission, mais elles ne suffisent plus. Il faut compter également sur les qualités humaines, ces savoir-être particulièrement appréciés par les entreprises et de plus en plus valorisés.