Les bienfaits de l’activité physique

Les bienfaits de l’activité physique

Les bienfaits de l’activité physique pour les collaborateurs

C’est maintenant de notoriété publique, le sport et plus globalement l’activité physique sont bénéfiques pour la santé physique et mentale des collaborateurs. Avec notre mode de vie extrêmement sédentaire, les études scientifiques sont unanimes en faveur d’une activité physique régulière.
Il est  recommandé de pratiquer un minimum de 30 minutes de marche active par jour (ou équivalent) ou de 3 séances de sport plus intenses de 20 minutes par semaine.

Pour vous donner de bonnes raisons de vous y mettre, voici quelques-uns des principaux bénéfices de l’activité physique :

L’activité physique améliore la capacité cardio-pulmonaire : En renforçant les muscles de la région cardiaque et en pompant plus de volume sanguin à chaque battement, l’activité physique régulière provoque une diminution de la fréquence cardiaque à l’exercice comme au repos. Les poumons se renforcent également en améliorant leur capacité à fournir au corps de l’oxygène.

Facilite la perte et le maintien d’un poids de forme : l’exercice physique permet au corps de brûler plus de calories et d’augmenter sa masse musculaire. Par ailleurs il entraîne également une augmentation du métabolisme, c’est à dire que votre corps continue à brûler plus de calorie même après l’effort pour réparer les muscles et revenir à la normale.

Réduit le risque d’ostéoporose : en vieillissant la densité osseuse diminue, l’activité physique ralentie ce processus et permet de garder des os plus solides plus longtemps.

Aide à se sentir mieux mentalement et réduit l’anxiété : en boostant la sécrétion de certaines hormones comme les endorphines et la dopamine, l’activité physique a une action importante sur le mental et notamment sur l’humeur, pour faire simple elle nous aide à nous sentir bien.

Améliore le sommeil : l’exercice régulier aide à s’endormir plus vite et à avoir un sommeil plus profonds. Il peut également améliorer la durée de sommeil et réduire les réveils nocturnes, améliorant ainsi la qualité du sommeil de manière générale.

L’activité physique peut également réduire les risques de maladies cardio-vasculaires et de développement d’un diabète de type 2, elle améliore la pression sanguine et la glycémie, réduit le risque d’AVC et de manière générale augmente les chances de vivre plus longtemps.

– A travers les changements physiques ou mentaux qu’il provoque, l’activité physique permet également d’améliorer l’estime et la confiance en soi.

On pourrait continuer cette liste avec de nombreux exemples mais pour résumer l’activité physique est tout simplement indispensable pour être au mieux de sa forme.

Maintenant que vous connaissez les principaux bénéfices du sport, comment se lancer ?

Que ce soit dans une salle de sport, en extérieur, ou chez vous, tous les moyens sont bons à partir du moment où vous commencez doucement et écoutez les conseils de professionnels. Adaptez vous également à vos contraintes et vos envies : trouvez une activité qui vous plaît et choisissez-en la durée.

Pour les plus pressés, vous trouverez facilement des exemples de HIIT (Entraînement à haute intensité par intervalle) qui ne dure pas plus de 5 minutes par jour !

A l’opposé, optez pour de la randonnée si vous avez tout votre temps. Mieux, mixez les différentes options en fonctions du moment (vacances, journée de travail ou week-end).

 

À propos d’ATID Consulting

ATID Consulting est un cabinet de conseil et organisme de formation spécialisé dans la prévention santé et la qualité de vie au travail.

Depuis plus de 15 ans, nous intervenons auprès des entreprises pour leur apporter des solutions sur-mesure en réponse à des enjeux de performance, d’engagement, d’organisation et de fidélisation pour l’ensemble des collaborateurs.

Notre particularité ? Transposer les méthodes du sport de haut niveau à celui de l’entreprise ! 
logo atid consulting blanc
Certification Qualiopi

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formations

6 boulevard Bineau,
92300 Levallois-Perret
01 47 85 83 54

NOS SOLUTIONS

Prévention santé

Programme HEAD

Management

Événementiel

RESSOURCES

Blog

Livre blanc

Webinars

Podcasts

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Suivez-nous

Les douleurs musculaires au bureau

Les douleurs musculaires au bureau

Les douleurs musculaires au bureau

 

Les douleurs musculaires : définition

Les douleurs musculaires, aussi appelées troubles musculosquelettiques (TMS), sont des maladies professionnelles courantes.

Les TMS représentent 70% des maladies professionnelles déclarées : le nombre de cas déclarés augmente de 20% par an !  – D’après le Figaro Santé

Comment apparaissent les TMS ? Selon l’INRS, ils affectent les tissus mous à savoir les muscles et les tendons et se traduisent par des douleurs et une gêne fonctionnelle. Bien que la définition des TMS soit relativement floue, ces douleurs ont un point commun essentiel : elles proviennent d’une inéquation entre les capacités du corps et les sollicitations ou contraintes auxquels il est exposé.

Les douleurs musculaires sont également définies comme un ensemble de pathologies pouvant être très différentes les unes des autres : cervicalgies, tendinites, lombalgies… Lors d’un travail sur écran, ce sont ceux de la nuque, des épaules, de la région lombaire, des poignets et des mains qui sont plus particulièrement atteints. D’une manière générale, la douleur signale à l’organisme d’arrêter de travailler. Chaque douleur à sa signification et son niveau de gravité à ne pas négliger.

Suite à un effort, les douleurs musculaires apparaissent 24 à 48 heures après… En fonction des lésions ou de l’accumulation de certaines substances au niveau des muscles, les symptômes sont différents.

Quelles sont les causes des douleurs musculaires ?

 La plupart des TMS apparaissent dans la durée et ont, en général, plusieurs causes. Il existe plusieurs types de facteurs, notamment des facteurs physiques et mécaniques, des facteurs organisationnels et psychosociaux et des facteurs individuels. Avec la montée du télétravail, ces douleurs musculaires se manifestent de plus en plus, à cause de l’installation à son poste de travail qui n’est pas toujours optimale. Ces facteurs de risques peuvent être nombreux et s’additionner :

Les facteurs physiques et mécaniques :

  • Mouvements répétitifs
  • Postures statiques prolongées
  • Les vibrations
  • Le manque de lumière
  • L’exposition prolongée au froid
  • La manutention de charges

Les facteurs organisationnels et psychosociaux :

Ils sont très difficiles à appréhender et à faire accepter. Pourtant, il ne faut pas les négliger car ils sont source de beaucoup de stress, de fatigue et d’anxiété qui a leur tour entraineront l’apparition de TMS.

  • Un rythme de travail très dense
  • Une absence de pause
  • Une faible autonomie
  • Des longues journées de travail
  • Un manque de satisfaction personnelle
  • Un manque de reconnaissance
  • Une intimidation, un harcèlement ou une discrimination

Les facteurs individuels :

  • L’âge, le sexe
  • La capacité physique
  • Les antécédents médicaux
  • Les modes de vie et habitudes

Quels sont les symptômes des troubles musculosquelettiques ? 

Les TMS se manifestent le plus fréquemment par la douleur. Ils peuvent provoquer des raideurs articulaires, des rougeurs, des gonflements, des engourdissements, un raccourcissement des muscles ou encore des picotements.

Les symptômes se présentent sous différentes phases et peuvent être de plus en plus graves. Tout d’abord, des douleurs et une fatigue peuvent apparaitre mais disparaissent le soir et pendant les jours de repos. Ces douleurs n’ont aucun impact sur la performance au travail. Lorsque cela s’aggrave, les douleurs et la fatigue persistent le soir et impactent la performance au travail. Enfin, la dernière phase est la faiblesse. Les douleurs et la fatigue persistent pendant les jours de repos. L’exécution du travail devient difficile et des insomnies peuvent apparaître. Soyez vigilants face à ces manifestations !

Les douleurs sont donc une alerte. Elles signalent aux muscles et aux tendons qu’ils ont besoin de repos et de récupération. Plus les symptômes sont détectés tôt, plus on peut agir rapidement. C’est pourquoi, il est important de connaitre chaque douleur afin de pouvoir la détecter.

 

Quels sont les types de douleurs musculaires ?

  • Les courbatures : sont un phénomène naturel, d’inflammation du muscle. En effet, elles sont dues à l’élimination des déchets accumulés pendant l’effort et à la reconstruction des éléments endommagés dans les cellules musculaires et la réparation prend 2 à 5 jours selon l’étendue des dégâts.
  • Les crampes sont une contraction soudaine et brève d’un muscle. En revanche, elles ne sont pas toujours liées à l’activité physique.
  • L’élongation est un étirement du muscle avec déchirure de quelques fibres et sans saignement.
  • La déchirure musculaire survient quand le muscle a été trop sollicité, ou qu’il n’a pas eu le temps de bien se reconstruire avant de refaire un effort. Une petite partie du tissu musculaire s’est déchirée et provoque un hématome. Elle demande donc un arrêt immédiat de l’exercice et un repos de 3 à 5 semaines.
  • La rupture partielle est une grosse déchirure. Elle est très douloureuse et oblige le sportif à cesser son activité immédiatement. Le muscle déjà très fragilisé a été sollicité brutalement et s’est rompu sur une grande partie. La récupération prend donc plusieurs mois.
  • La rupture complète encore plus grave, nécessite 6 mois de repos, et doit donc souvent être soignée par une opération chirurgicale et des séances de rééducation.
  • La contracture ressemble à une courbature, mais où le muscle reste contracté en permanence, comme une boule. La douleur peut durer 10 à 20 jours, nécessite du repos et des massages réguliers. C’est la douleur ressentie dans les douleurs musculaires.

 

Les conséquences des TMS

En plus des douleurs musculaires provoquées par les TMS, les conséquences sont multiples et peuvent être bien plus graves.

Du côté des salariés, ces douleurs répétitives peuvent entrainer une restriction de l’aptitude, un handicap, et voire même une incapacité et la perte de travail.

Du côté des entreprises, les conséquences sont également pesantes. Tout d’abord, une augmentation du taux d’absentéisme, une baisse de la productivité, plus d’organisation pour accueillir et encadrer des remplaçants,  un turn over élevé et également, des difficultés de recrutement.

Pour pallier à cela, il est important de prévenir les troubles musculosquelettiques. En effet, mieux vaut prévenir que guérir !

Les solutions pour prévenir les troubles musculosquelettiques

  • Bien s’hydrater :

Il est recommandé de s’hydrater régulièrement, c’est-à-dire 1 à 2 h avant le début d’une activité physique puis fréquemment au cours de l’effort et enfin, lors de la phase de récupération. De plus, la sensation de soif est un symptôme déjà avancé de déshydratation. Il ne faut donc surtout pas attendre de ressentir la soif pour boire. Des eaux alcalines, riches en minéraux contribuent à tamponner l’acidité musculaire et à limiter les risques de crampe.

  • Bien s’alimenter :

Une alimentation adaptée est indispensable à la pratique d’un sport. Certains régimes pauvres en « sucres » peuvent amener le corps à manquer d’énergie au cours de l’effort. Privé de carburant, le corps puise dans les muscles pour utiliser les stocks de protéines. Cette alternative n’est pas souhaitable car elle entame la masse musculaire et affaiblit l’organisme.  En conclusion, respectez vos besoins journaliers en protéines et enrichissez vos repas de fruits et de légumes.

  • Bien dormir :

Le sommeil est l’un des facteurs clés de la performance des sportifs de haut niveau comme des sportifs loisirs. Source de repos et de récupération accrue, le sommeil permet de réguler les émotions et la satiété. C’est pourquoi, les différentes phases du sommeil doivent être respectées. De plus, une fatigue accumulée affaiblit l’organisme et le rend plus vulnérable aux blessures.

  • Avoir un entrainement adapté :

Les blessures musculaires sont le signal que le corps ne travaille pas dans des conditions favorables. Il est recommandé de ne pas négliger la phase d’échauffement progressive avant de se lancer dans le cœur de l’activité physique. En effet, cela permet aux muscles de se préparer à l’effort sans passer brutalement du repos à l’activité. La charge d’entraînement doit être adaptée à votre rythme de vie. En clair, l’activité physique même légère, si elle est régulière, contribue à réduire les effets du stress et de la fatigue psychique.

  • S’étirer régulièrement :

Pour être bénéfiques, les étirements doivent être bien conduits et ne pas être appliqués jusqu’à la douleur. De plus, ils peuvent redonner de l’amplitude fonctionnelle, réduire le risque de blessures et améliorer la force. Leur avantage réside également dans leurs capacités relaxantes par une libération des tensions accumulées dans les muscles. Ces tensions musculaires pouvant être à l’origine de blessures si l’organisme est soumis à un effort trop brutal. Le recours à des professionnels de l’activité physique peut là aussi s’avérer judicieux pour accompagner son corps dans l’effort et sans faux pas.

 

Ces solutions de prévention ne sont pas à négliger. Elles permettent non seulement de réduire le risques de douleurs musculaires mais contribuent également à améliorer la qualité de vie au travail des salariés.

Pour être performant, l’équilibre physique, mental et émotionnel est indispensable. ATID Consulting vous apporte des solutions sur mesure, basées sur le modèle du sport de haut niveau, pour maintenir cet équilibre.

Pour plus d’informations, contactez-nous.

Retrouvez-nous également sur LinkedIn

 

 

 

Parlez-nous de votre projet !

Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

logo atid consulting blanc
Certification Qualiopi

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formations

6 boulevard Bineau,
92300 Levallois-Perret
01 47 85 83 54

NOS SOLUTIONS

Prévention santé

Programme HEAD

Management

Événementiel

RESSOURCES

Blog

Livre blanc

Webinars

Podcasts

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Suivez-nous

le coaching des managers

le coaching des managers

Le coaching managers :

Outil clé du développement managérial

 

Les managers doivent mettre en place leur soft skills pour gérer la performance de l’entreprise et le bien-être es équipes. Le coaching manager est une solution efficace pour les aider dans leur rôle.

De quoi s’agit-il ?

Le coaching manager est un accompagnement individuel et personnalisé.

À partir de la situation vécue ou actuelle, le coaching professionnel a pour but d’identifier les axes à développer et à mettre en place et mettre en place les compétences nécessaires pour atteindre l’objectif de départ.

Le manager a une position d’intermédiaire dans la hiérarchie entre la direction et les collaborateurs. Le manager permet de mettre en œuvre la stratégie business et accompagne les équipes pour leur épanouissement et les performances. Il est donc amené à s’adapter en permanence à la situation.

Être un manager demande alors d’utilises des soft skills principaux :

  • Le leadership. Cette compétence est indispensable pour motiver, dynamiser les équipes vers un objectif commun.
  • La communication. Le manager doit communiquer régulièrement avec le N+1 mais également avec les équipes.
  • L’intelligence émotionnelle. C’est être capable d’identifier ses émotions et celles des autres.
  • L’adaptabilité. Il doit s’adapter à des nouveaux process, une nouvelle équipe ou une nouvelle stratégie.‍

Pourquoi mettre en place un coaching dédié aux managers ?

 Les compétences managériales s’apprennent. De plus, les formations en management doivent être renforcer car peuvent être insuffisantes avec la réalité de l’entreprise. 

Il est donc nécessaire d’offrir aux manager des aides pour réussir à s’adapter à l’entreprise et aux besoins individuels des collaborateurs.

Pour accompagner un manager il faut prendre en compte le contexte et la personnalité. Puis, en l’encourageant tout au long de l’accompagnement pour atteindre ses objectifs. Ainsi, il développera rapidement les soft skills nécessaires pour  faire face à ses challenges professionnels.

3 exemple de situations pour lesquelles le coaching manager est important :

  • La prise de poste de manager

En devenant manager, le collaborateur devient la personne chargée de coordonner la performance et le bien-être d’une équipe. Avec cette nouvelle casquette, il met en place la stratégie de l’entreprise et anime l’équipe.

Ces responsabilités demandent au manager de prendre le temps de connaître les membres de son équipe. Pour cela, il doit mobiliser ses compétences et la liste des soft skills  (intelligence émotionnelle, gestion du stress, communication).

  • Être manager dans un contexte de crise

Certaines missions sont externalisées ? Votre organisation est en liquidation? L’un de vos collaborateurs a été victime d’un grave accident du travail ? Ces situations de crise perturbent de la performance globale et le bien-être des équipes.

Le manager est alors obligé de faire preuve d’adaptabilité, de réactivité, de gestion du stress et d’une bonne communication limiter l’impact sur l’équipe.

Dans un coaching de manager, le coach professionnel accompagne en fonction du contexte, pour observer la situation avec recul, prendre conscience des faiblesses, de ses forces et à mobiliser les ressources nécessaires pour faire face à la crise.

  • Le syndrome de l’imposteur

Le syndrome de l’imposteur affecte les décisions et les comportements du manager. Le coaching de manager est une solution pertinente pour l’aider à regagner en confiance et prendre du recul pour se rendre compte des axes d’amélioration possibles.  

Le coaching évolue

Le coaching a longtemps été réservé aux top managers et dirigeants. Mais le constat montre que l’ensemble des managers est concernés. De plus, contrairement aux middle managers, les tops managers et décisionnaires ne sont pas confrontés à la réalité de l’entreprise. Les top managers donnent l’axe à adopter pour la stratégie mais ce sont les managers intermédiaires qui la mettent en œuvre.

Vous souhaitez faire coacher vos managers pour les aider dans leurs missions ? Contactez-nous pour que nous puissions trouver l’accompagnement personnalisé adapté à votre situation !

Parlez-nous de votre projet !

Vous souhaitez déployer des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?

Faites-nous part de votre projet en quelques clics !

logo atid consulting blanc
Certification Qualiopi

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formations

6 boulevard Bineau,
92300 Levallois-Perret
01 47 85 83 54

NOS SOLUTIONS

Prévention santé

Programme HEAD

Management

Événementiel

RESSOURCES

Blog

Livre blanc

Webinars

Podcasts

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Suivez-nous

Margot Chevrier – La préparation physique d’avant saison

Margot Chevrier – La préparation physique d’avant saison

Margot Chevrier – La préparation physique d’avant saison

La préparation physique d’avant saison dans le saut à la perche comme dans nimporte quel autre sport, est la phase clé d’une saison, sans laquelle, il est impossible d’avoir des résultats.

@broolvideo

Margot Chevrier : « Je me sens plus forte que l’année dernière »

Sauter contre une athlète qui a une semaine de préparation en plus entraînera des performances bien différentes…. et ce n’est pas un hasard… ! Margot Chevrier en a bien conscience.

Suite à un stage de 18 jours au Portugal dans l’objectif de se préparer physiquement et mentalement pour la saison à venir, la jeune Niçoise nous livre ses sentiments sur son état physique et émotionnel.

Toute préparation physique se décompose toujours en blocs de travail. Durant 2 grosses semaines, Margot a pris le temps de travailler différents aspects de son sport : pas moins de deux séances par jours comprenant une session saut le matin et une partie musculation/VMA l’après-midi.

Entourée de son entraîneur et de ses copains de l’athlétisme, l’étudiante en médecine n’a négligé aucun aspect de sa préparation.

 « L’objectif était de sauter beaucoup, car c’est ce qui a péché l’an dernier, et ne surtout pas négliger les basiques. »

Un entraînement intense avec accent sur la préparation physique et musculaire, voici ce qui a rythmé la vie de la jeune femme durant les deux semaines écoulées. Une après-midi de repos tous les 4/5 jours, mais qui tourne toujours autour de la récupération, d’étirements ou séances très légères pour laisser son corps au repos.

 « J’ai fait de gros progrès physiques depuis un an. Je me sens plus forte que l’année dernière. »

Reprise de la compétition mi-janvier

Ses progrès en musculation boostent la confiance de la perchiste. Elle se sent plus à l’aise sur la piste, notamment lors des exercices d’aérobie. La coupure avec le quotidien lui faire également beaucoup de bien. Mentalement, tout est au top. Une ambiance conviviale, une météo clémente, tous les éléments sont réunis pour entrevoir une saison optimale.

Margot a d’ailleurs décidé de reprendre la compétition à la mi-janvier. Elle souhaite ne pas faire la même erreur que l’année dernière, à savoir prendre part aux concours trop tôt. Les compétitions régionales ont déjà repris, mais la Niçoise souhaite prendre son temps pour ne pas surcharger sa saison. 

Ses progrès en musculation boostent sa confiance en soi. Elle se sent plus à l’aise sur la piste, notamment lors des exercices d’aérobie.

À peine revenue sur le sol Français, la double championne de france repars aussitôt à la Réunion pour une deuxième phase de préparation. Accompagnée de 3 perchistes, Margot va pouvoir s’auto évaluer et sauter dans les conditions de compétitions. Rendez-vous en janvier !

À propos d’ATID Consulting

ATID Consulting est un cabinet de conseil et organisme de formation spécialisé dans la prévention santé et la qualité de vie au travail.

Depuis plus de 15 ans, nous intervenons auprès des entreprises pour leur apporter des solutions sur-mesure en réponse à des enjeux de performance, d’engagement, d’organisation et de fidélisation pour l’ensemble des collaborateurs.

Notre particularité ? Transposer les méthodes du sport de haut niveau à celui de l’entreprise ! 
logo atid consulting blanc
Certification Qualiopi

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formations

6 boulevard Bineau,
92300 Levallois-Perret
01 47 85 83 54

NOS SOLUTIONS

Prévention santé

Programme HEAD

Management

Événementiel

RESSOURCES

Blog

Livre blanc

Webinars

Podcasts

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Suivez-nous

Lancez des actions QVT dans votre entreprise !

Lancez des actions QVT dans votre entreprise !

Se lancer dans une politique de Qualité de Vie au Travail (QVT) permet d’améliorer la qualité du service ou des produits et d’impliquer son personnel. Une démarche gagnant/gagnant pour tout le monde. Qu’attendez-vous pour mettre en place des actions QVT dans votre en

La QVT, qu’est-ce-que c’est ?

La QVT (Qualité de Vie au Travail) désigne toutes les actions qui permettent d’améliorer les conditions de travail des salariés et ainsi, les performances globales d’une entreprise.

Aujourd’hui, 1 salarié sur 2 serait exposé au burn out. Afin d’être plus compétitives, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à mettre en place des actions de QVT pour que le bien-être de leurs collaborateurs passe au premier plan.

La qualité de vie au travail regroupe trois piliers :

  • Les conditions de travail des salariés: il s’agit de l’environnement dans lequel les salariés évoluent, les conditions d’accès à l’emploi ainsi que les conditions de vie des salariés en dehors de leur activité professionnelle.
  • La qualité de la communication de l’entreprise: la communication des résultats, l’implication et la valorisation des salariés, ainsi que les échanges au sein des équipes.
  • La mission professionnelle des salariés: il s’agit du cadre de travail, de la perception de leurs missions, la mobilisation des compétences ainsi que leurs responsabilités.

Les champs d’action de la QVT ?

QVT

La QVT, un levier de performance

La mise en place d’actions de QVT répond à plusieurs enjeux.

Tout d’abord, un enjeu social. En effet, face à la pression et au stress, les attentes des salariés évoluent. Ces derniers souhaitent se sentir valorisés et donner un sens à leur mission. Ils cherchent également à trouver le bon équilibre entre leur vie personnelle et leur vie professionnelle. La mise en place d’une QVT permet de motiver et l’impliquer les salariés dans leur travail. Ils sont donc plus productifs et performants.

L’instauration d’une démarche QVT est également un enjeu stratégique. En effet, cela apporte un avantage concurrentiel à l’entreprise en augmentant la productivité de ses salariés. Cette démarche innovante et motivante permet aux salariés d’atteindre plus facilement et plus rapidement leurs objectifs. Ils sont alors plus compétitifs et plus attractifs sur leur marché.

Enfin, miser sur la QVT a un enjeu organisationnel. Il s’agit de revoir la logique organisationnelle de l’entreprise afin de l’orienter sur le bien-être des salariés et ainsi, repenser l’organisation globale de l’entreprise.  

« 60 % des salariés français placent le bien-être au travail en tête de leurs priorités ». Plus que jamais, la QVT est aujourd’hui un critère de choix pour les salariés. Il n’y a plus que le salaire qui rentre en ligne de compte ! La QVT est un élément déterminant qui attire, motive et fidélise les salariés. Elle permet à l’ensemble de l’entité d’être plus performante.

 

Comment améliorer la QVT ?

Voici quelques conseils pour mettre en place un plan de QVT efficace :

Renforcez la cohésion d’équipe

Des teams building, des séminaires, des ateliers, des webinars interactifs… Beaucoup de solutions existent pour renforcer la cohésion au sein d’une équipe. Pour atteindre vos objectifs, vos collaborateurs doivent aller dans le même sens avec un bon esprit d’équipe. Ensemble, vos salariés avancent plus facilement, plus vite et surtout plus loin. Pour cela, il est important de créer une vision commune où chacun joue un rôle dans la réalisation des objectifs.

intelligence organisationnelle

Motivez les salariés

Donnez-leur de l’autonomie, valorisez leur travail, montrez-leur de la reconnaissance !

Pour motiver ses salariés, il faut commencer par leurs faire confiance. La confiance aide à développer ses aptitudes, à prendre plus de responsabilités et surtout à s’épanouir. La motivation des salariés peut également passer par des défis motivants afin de stimuler leur compétitivité et donc leur efficacité.

Ces méthodes ne sont pas innées chez tous les managers et s’apprennent. Cela peut se faire par des entretiens individuels avec un expert en management, par des tests de personnalité qui permettent de mieux se connaître et ainsi de mettre en place des actions en conséquence ou encore par des ateliers visant à mieux s’approprier les fondamentaux d’un bon management.

Prévenez les risques psychosociaux

« Pour 83% des représentants des salariés, la crise a aggravé les risques psychosociaux. »

Ces risques proviennent d’un déséquilibre entre la situation d’un salarié et son environnement de travail. Il est impératif de prendre des mesures préventives pour protéger la santé physique et mentale de vos collaborateurs. Pour mieux comprendre comment prévenir ces risques, consultez notre article sur les risques psychosociaux en télétravail.

burn out
QVT

Gardez le lien avec vos équipes

Surtout en période de crise, il est important de garder un lien avec vos collaborateurs. Gestion du stress, motivation, cohésion… Il s’agit d’un challenge de taille pour les entreprises. Face à cela, les managers doivent faire preuve d’imagination pour garder leurs équipes soudées et motivées. Pour découvrir nos astuces, rendez-vous sur notre article Comment garder le lien avec ses équipes ?

Privilégiez un bon équilibre vie personnelle / vie professionnelle

La recherche de l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle est une quête permanente pour bon nombre de personnes. D’ailleurs, parmi les difficultés que les salariés rencontrent au travail, celle de trouver un bon équilibre est souvent en tête. En effet, un déséquilibre peut entrainer du stress, de la fatigue, une perte de contrôle… Pour vous aider, nous vous proposons nos conseils dans notre article Équilibre vie professionnelle / vie personnelle

QVT
formation

Formez vos salariés

Aujourd’hui, tous les métiers sont en perpétuelle évolution. La formation professionnelle devient donc indispensable, d’autant plus qu’elle représente un véritable levier de croissance pour l’entreprise. Il s’agit également d’un facteur de motivation pour les salariés puisque la formation leur offre des perspectives d’évolution dans leurs métiers. Alors, pensez à vos budgets de formation ! Pour tout savoir sur ce sujet, c’est par ici.

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive. Il convient à chaque entreprise de bâtir sa propre politique de bien-être au travail. En effet, chaque entreprise et chaque collaborateur est différent, à eux de trouver, ensemble, le bon fonctionnement grâce auquel tout le monde s’épanouira.

Pour être accompagner sur ces sujets, il existe des cabinets de conseil et/ou organismes de formation proposant tout type d’interventions, ateliers, webinars, séminaires, etc., qui vous permettront de vous simplifier la tâche dans votre démarche.

 

Retrouvez-nous également sur LinkedIn ici

Vous aimerez aussi

 

Apprendre à se réveiller

Apprendre à se réveiller

Réveil brutal : apprendre à se réveiller« Snooze ». C’est l’anglicisme utilisé pour dire que l’on repousse son réveil le matin. N’avez-vous jamais utilisé cette fonction de votre téléphone ou de votre réveil ? Le fait de repousser le moment où l’on se réveille nous...

Les bienfaits de l’activité physique

Les bienfaits de l’activité physique

Les bienfaits de l’activité physique pour les collaborateursC'est maintenant de notoriété publique, le sport et plus globalement l'activité physique sont bénéfiques pour la santé physique et mentale des collaborateurs. Avec notre mode de vie extrêmement sédentaire,...