Les inquiétudes des cadres sont de plus en plus nombreuses. En effet, selon l’Apec, 24% des cadres se sentent menacés par la crise et le risque de licenciement. Un quart d’entre eux pointent du doigt l’incertitude de leurs avenirs.

Les inquiétudes des cadres face à leurs avenirs

Une grande majorité des cadres attendent une attention particulière de la part de leurs employeurs pour les aider à gérer leur stress et leur charge de travail engendré par la crise sanitaire. 57% d’entre eux estiment qu’il est risqué de changer d’entreprise. Le doute ne cesse d’augmenter et la crainte de perdre son poste est croissante, notamment chez les plus jeunes, les moins de 35 ans.

L’inquiétude est d’autant plus élevée chez les cadres en recherche d’emploi. En raison des confinements successifs, et de l’incertitude face à leurs avenirs, 76% des cadres en recherche d’emploi sont inquiets.

sante cadres

Cependant, certains projets de recrutement ont, malgré la crise, été maintenus. En effet, 10% des entreprises ont recruté au moins un cadre fin 2020. À l’inverse, 40%des entreprises ayant prévu de recruter un cadre fin 2020 ont annulé le projet et l’ont reporté à 2021. Le site de l’Apec compte une baisse de 29% des offres d’emploi de cadre par rapport à l’année précédente. 

 

Les nouvelles attentes des cadres 

Bien que la crise sanitaire rende les cadres de plus en plus inquiets vis-à-vis de leurs emplois, elle les a également incité à réfléchir à leurs avenirs professionnel. Selon l’Apec, le confinement et le télétravail ont entrainé le souhait d’une meilleure Qualité de Vie au Travail (QVT) et d’un management fondé sur la confiance et la communication.

Meilleur équilibre vie pro/vie perso, mobilité, développement de nouvelles compétences… Voici les aspirations des cadres.

  • La mobilité pour une meilleure qualité de vie professionnelle

Pour pallier aux inquiétudes des cadres, la recherche d’une meilleure qualité de vie au travail se généralise. C’est pourquoi, 30% des cadres se disent prêt à changer de région.

prévention santé cadres
  • Un télétravail qui persiste

72% des cadres souhaitent continuer à pratiquer le télétravail après la crise, au moins une fois par semaine. En effet, le travail à distance leur permet de travailler au calme, de façon flexible et de perdre moins de temps dans les transports. Beaucoup juge que le télétravail apporte une meilleure qualité de vie professionnelle ainsi qu’un meilleur équilibre vie pro/vie perso.

Cependant, la mise en place précipitée du télétravail n’a pas permis aux cadres de se préparer dans de bonnes conditions. Beaucoup semblent avoir mal vécu ce changement brutal. En effet, 40% d’entre eux ont rencontré des difficultés lors de a mise en place. Parmi eux :

  • 44% ont rencontré des difficultés pour détecter les collaborateurs en difficultés
  • 43% ont rencontré des difficultés pour gérer la fragilité des collaborateurs
  • 42% ont rencontré des difficultés pour maintenir du lien au sein de l’équipe
  • 40% évoquent une diminution des échanges informels
  • 30% ont rencontré des difficultés pour répartir la charge de travail
  • 29% ont rencontrer des difficultés pour ne pas favoriser ou défavoriser un collaborateur
  • 28% ont rencontrer des difficultés pour adapter leur mode de management

Le principal enjeu pour les cadres sera donc la formation.

Inquiétudes des cadres 

  • Le développement de nouvelles compétences

Face à la nouvelle organisation du travail, une nécessité de faire évoluer le management est présente. En effet, 89% des cadres managers et 88% des cadres non managers souhaitent développer leurs compétences managériales.

Beaucoup d’entre eux ne se sentent pas assez préparé et souhaitent être formé au leadership, au digital, à la gestion des conflits et à la communication. 68% des cadres sont donc intéressés par une formation aux bonnes pratiques face au télétravail. 

prevention sante cadres
  • Une attention particulière de la part des employeurs face aux inquiétudes des cadres

En plus des inquiétudes des cadres, la crise sanitaire a engendré de nombreuses conséquences auprès de l’ensemble des salariés.

Tout d’abord, la sédentarité a fortement augmenté avec la mise en place du télétravail :

  • 9 % des personnes n’atteignaient pas les recommandations d’au moins 30 minutes d’activité physique par jour
  • 4 % des personnes ont déclaré avoir augmenté leur temps quotidien passé assis
  • 5 % des télétravailleurs ont passé plus de 7h par jour assis
  • 9 % des télétravailleurs ne se sont pas levés plusieurs fois par heure

Il existe de nombreuses solutions pour lutter contre la sédentarité, nous vous invitons à découvrir nos conseils.

 Inquiétudes des cadres 

Avec la montée du télétravail, les douleurs musculaires, appelés TMS (Troubles musculosquelettiques) se manifestent de plus en plus. En effet, l’installation à son poste de travail n’est pas toujours optimale. Les TMS représentent 70% des maladies professionnelles déclarées et augmentent de 20% par an.

En plus des douleurs qu’elles provoquent, les conséquences sont multiples et peuvent être bien plus graves. Du côté des salariés, ces douleurs répétitives peuvent entrainer une restriction de l’aptitude, un handicap, et voire même une incapacité et la perte de travail. Du côté des entreprises, les conséquences sont également pesantes. Tout d’abord, une augmentation du taux d’absentéisme, une baisse de la productivité, plus d’organisation pour accueillir et encadrer des remplaçants,  un turn over élevé et également, des difficultés de recrutement.

Pour pallier à cela, il est important de prévenir les troubles musculosquelettiques. Découvrez nos conseils pour lutter contre les TMS.

 

La crise actuelle a également engendré une vague de mal-être dans toute la France. Entre le climat anxiogène et la hausse du chômage, la santé mentale des Français est mise à rude épreuve. La hausse du stress, de l’anxiété ou encore de l’ennui entraine une augmentation de la consommation des drogues et en particulier du tabac.

  • 81% craignent un risque d’hyperconnexion
  • 75% craignent une augmentation de leur consommation de tabac
  • 65% craignent une augmentation de leur consommation d’alcool
  • 55% craignent une augmentation de leur consommation de cannabis.

Au même titre que pour la sédentarité et TMS, les addictions doivent être contrées. Il existe de nombreuses solutions pour prévenir et lutter contre ses addictions. Nous vous invitions à découvrir notre podcast sur les addictions.

 

Pour 83% des représentants des salariés, la crise a aggravé les risques psychosociaux.

Au vu des conséquences provoquées par la crise, les entreprises se sont confrontées à une nouvelle organisation qu’elles n’avaient pas anticipée et pour certaines jamais mise en place. Cependant, cette nouvelle organisation peut engendrer de nombreux risques. Tout d’abord, le télétravail montre un gain de productivité lié à une intensification et une densification du travail. En effet, les travailleurs ont tendance à accroitre le temps de travail hebdomadaire. Ce fait est plutôt un fait positif sur le court terme mais devient néfaste sur le long terme. Il conduit à une surcharge de travail et agit sur le comportement des salariés. Afin de prévenir et anticiper les risques psychosociaux nous vous invitons à découvrir notre article.

 Inquiétudes des cadres 

Ces conséquences ne sont pas à négliger. Il existe une multitude de solutions permettant de lutter contre la sédentarité, les TMS, les addictions et les risques psychosociaux. Ces solutions contribuent également à améliorer la qualité de vie au travail des salariés.

Pour être performant, l’équilibre physique, mental et émotionnel est indispensable. ATID Consulting vous apporte des solutions sur mesure, basées sur le modèle du sport de haut niveau, pour maintenir cet équilibre. Pour plus d’informations, contactez-nous.

Retrouvez-nous également sur LinkedIn 

Vous aimerez aussi

Les bienfaits d’une activité sportive

Les bienfaits d’une activité sportive

Les bénéfices de l’activité physique pour l’employé et l’employeur sont clairs : baisse des accidents du travail, meilleure productivité, moins d’absentéisme… Découvrez les bienfaits que le sport peut apporter à votre entreprise !

De la QVT à la QVCT

De la QVT à la QVCT

La QVT se transforme en QVCT, un changement qui annonce une bonne nouvelle pour la santé de vos collaborateurs et pour la performance de votre entreprise !

Demander des informations

Vous souhaitez mettre en place des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ? Faites-nous part de votre projet en quelques clics, notre équipe vous répond sous 48 heures !  

logo atid consulting blanc
Certification Qualiopi

6 boulevard Bineau,
92300 Levallois-Perret
01 47 85 83 54

NOS SOLUTIONS

Prévention santé

Programme HEAD

Management

Événementiel

RESSOURCES

Blog

Livre blanc

Webinars

Podcasts

Suivez-nous

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER