Préserver sa charge mentale

 

Face à la crise, les incertitudes professionnelles ainsi que personnelles se renforcent. Les confinements et les réorganisations dans les entreprises ont engendré du stress, de l’anxiété et parfois des détresses psychologiques. La crise sanitaire provoque alors une charge mentale supplémentaire qui a de nombreuses répercussions sur la vie au travail.

preserver sa charge mentale

La charge mentale, qu’est-ce-que c’est ?

« C’est le fait d’avoir en permanence dans un coin de la tête la préoccupation des tâches domestiques et éducatives, même dans des moments où on n’est pas dans leur exécution. » affirme François Fatoux délégué général de l’Observatoire sur la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE).

En effet, au travail, nous subissons des charges physiques et mentales. Bien que la charge physique soit simple à définir, il n’en est pas de même pour la charge mentale. La charge mentale prend en compte plusieurs facteurs : la quantité d’information acquise, la complexité de ces informations, la manière dont elles sont traitées, le temps accordé et surtout l’état affectif. Lorsque ces paramètres ne sont pas accordé, la charge mentale devient une contrainte. L’excès de charge mentale amène un cadre de travail stressant qui peut, lui, engendrer des risques psychosociaux.

Aussi, la charge mentale est renforcé par de nombreux facteurs comme les nouvelles formes de management, l’intensification du travail, les nouvelles technologies et comprend de nombreuses tâches réalisée par un travailleur. Concentration, adaptation, attention, traitements d’informations, exigences, gestion des relations, etc, toutes se cumulent tout au long de la carrière professionnelle.

preserver sa charge mentale

Les risques liés à la charge mentale

L’intensification de la charge mentale a des répercussions sur la santé au travail. Cependant, cette dernière est très différente selon les individus et ne se manifeste pas de la même manière. Cette variabilité individuelle dépend des capacités d’acquisition, d’organisation, d’apprentissage, d’anticipation…

Le plus couramment, une charge mentale trop intense entraîne du stress qui peut porter atteinte à la santé des collaborateurs :

  • Les atteintes physiques : troubles musculosquelettiques, troubles gastro-intestinaux, accidents cardiovasculaires, migraines, asthme…
  • Les atteintes psychiques : fatigue, irritabilité, troubles du sommeil, angoisse, épuisement professionnel, brun out…
  • Troubles du comportement : agressivité, obésité, consommation d’alcool, de tabac, isolement social, baisse de la performance, hyperactivité…

Repérer les signes d’une charge mentale

Tout d’abord, il est important d’être attentif à la baisse de performance. Ce facteur est généralement lié au contexte ou à a tâche mais surtout à la quantité de travail imposé. Face à cela, le collaborateur cherche à corriger les défauts en puisant dans ses propres ressources, en négligeant ses postures, son humeur et en accumulant de plus en plus en charge.

Il est impératif d’être attentif au turnover, à la mauvaise ambiance, aux erreurs, aux troubles physiques et au surinvestissement qui sont des signes propres à une charge mentale trop élevé.

Pour faire face à ce phénomène, il faut repérer les leviers sur lesquels agir afin d’optimiser les situations de travail.

Les signes avant-coureurs d’une charge mentale

 

Fatigue, irritabilité, stress, troubles musculosquelettiques : la charge mentale s’exprime de nombreuses manières

Vous êtes épuisé : Le premier signe d’une charge mentale trop importante est l’insomnie. Bien qu’elle soit supportable lorsqu’elle est passagère, l’insomnie doit alerter lorsqu’elle dure dans le temps. En effet, cette dernière provoque de la fatigue, des difficultés de concentration, mais surtout une baisse productivité puisqu’elle puise les ressources mentales nécessaires au travail. Le manque de sommeil peut avoir des répercussions plus ou moins grave sur l’organisme comme une fatigue physique et mentale, des troubles de l’humeur, une irritabilité, de la nervosité…

Vous êtes à fleur de peau : L’humeur est également un facteur à prendre en compte. Les comportements excessifs, la colère permanente, l’irritabilité sont des signaux clairs d’une charge mentale trop élevée. Vous pouvez très bien piquer une crise de colère après une réflexion puis fondre en larme suite à une simple question. Il s’agit d’une « hyper-réactivité émotionnelle », due à une surcharge mentale trop lourde.

Vous êtes fatigué physiquement : Votre corps vous envoie des signes : maux de tête, problème digestifs, nausée, troubles musculosquelettiques, problème de peaux, baisse de la mémoire… Ces symptômes signifient que votre corps ne souhaite plus être délaissé. En effet, lorsque la charge mentale est trop importante, nous avons tendance à puiser toutes nos ressources afin d’y faire face.

Vous ne parvenez plus à vous concentrer et êtes de moins en moins productif : À ce niveau-là, vous avez l’impression que vos capacités sont diminuées et que vos idées sont confuses. Les tâches, habituellement réalisé avec facilité deviennent de plus en plus complexes et vous n’êtes plus aussi productif qu’avant. Attention, cela signifie que votre surcharge mentale augmente et le burn out n’est pas si loin.

Tous ces signes avant-coureurs d’une charge mentale trop lourde ne sont pas à négliger. En effet, la santé de vos collaborateurs doit être au centre de vos préoccupations. Il est important de savoir repérer ces signes et mettre en place des solutions pour pallier à cela.

Comment alléger sa charge mentale ?

 

Voici quelques astuces qui vous permettrons de diminuer mais surtout de préserver votre charge mentale.

Apprenez à dire non : Oui ! C’est possible ! Il est possible d’apprendre à dire non poliment et de cesser de vouloir plaisir aux autres en acceptant toujours plus de tâches. Evidemment ce n’est pas toujours facile mais dire oui à tout le monde vous garantie d’être débordé, de ne plus avoir de temps et de vous conduire au stress voir au burn out.

Déléguez : Certains accomplirons des tâches avec plus d’efficacité que vous ! N’hésitez pas à faire confiance à vos collaborateurs et déchargez vous de certaines missions que vous ne pouvez plus encaisser.

Posez des limites : faîtes des pauses, interdisez-vous de travailler une fois que vous avez quitté le bureau. C’est-à-dire ni le soir après le dîner, ni le Week end ou encore pendant les vacances. Apprenez à déconnecter, prenez de réelles pauses déjeuner et profitez-en pour vous divertir ou prendre l’air.

Optimisez votre espace : pour vous aidez à vous sentir bien et soulager votre charge mentale vous pouvez miser sur des éléments de décoration qui vous apaiseront comme des plantes, des cousins, des photos…

Organisez-vous : il est important de s’organiser de manière cohérente. Enchaînez vos tâches en suivant un ordre sans vous laisser distraire. Pour cela, pensez à lister vos tâches à l’aide de la fameuse to do list en leur accordant un ordre de priorité. Faites en priorité ce qui doit être fait rapidement et laissez-vous du temps pour le reste !

Soyez positif : Aborder vos tâches avec enthousiasme et ambition ! Installez-vous dans de bonne condition et laissez partir la négativité. Vous verrez, vos journées seront plus agréables et surtout plus productives.

preserver sa charge mentale

Enfin, la prévention de la charge mentale passe par la mise en place d’une organisation de travail adaptée. Les entreprises ont un réel travail de prévention à mettre en place. En effet, il est important de sensibiliser les collaborateurs face aux problématiques et aux conséquences d’une charge mentale trop lourde.

Vous vous sentez concerné par une charge mentale trop importante ? Découvrez nos solutions !

La charge mentale nécessite un réel accompagnement. Chez ATID consulting, nous développons des solutions sur-mesure afin de vous accompagner et vous permettre d’avoir une meilleure qualité de vie au travail. Découvrez notre webinaire pour alléger et préserver votre charge mentale.

Vous aimerez aussi

Les bienfaits d’une activité sportive

Les bienfaits d’une activité sportive

Les bénéfices de l’activité physique pour l’employé et l’employeur sont clairs : baisse des accidents du travail, meilleure productivité, moins d’absentéisme… Découvrez les bienfaits que le sport peut apporter à votre entreprise !

De la QVT à la QVCT

De la QVT à la QVCT

La QVT se transforme en QVCT, un changement qui annonce une bonne nouvelle pour la santé de vos collaborateurs et pour la performance de votre entreprise !

Demander des informations

Vous souhaitez mettre en place des actions pour améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise ? Faites-nous part de votre projet en quelques clics, notre équipe vous répond sous 48 heures !  

logo atid consulting blanc
Certification Qualiopi

6 boulevard Bineau,
92300 Levallois-Perret
01 47 85 83 54

NOS SOLUTIONS

Prévention santé

Programme HEAD

Management

Événementiel

RESSOURCES

Blog

Livre blanc

Webinars

Podcasts

Suivez-nous

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER