Symptômes et conséquences des TMS

Symptômes et conséquences des TMS

Symptômes et conséquences des TMS

« Snooze ». Les troubles musculosquelettiques sont des atteintes du corps multifactorielles causées par l’environnement personnel et professionnel et par le rythme de vie quotidien. Les TMS touchent les muscles, ou tendons, les ligaments, les articulations ainsi que les nerfs. Ils se manifestent plus ou moins fréquemment d’une personne à une autre. Certains sont bien lotis alors que d’autres souffrent quasi quotidiennement de ces douleurs ; leurs degrés varient tant en fréquence qu’en intensité. C’est l’hypersollicitation d’une zone qui entrainera des douleurs musculo squelettiques. Les TMS surviennent lorsque le corps travaille trop et/ou mal, dans une mauvaise position ou de mauvaises conditions. .

Quels sont les différents symptômes des T.M.S. ? 

 

Les symptômes sont de plusieurs ordres et à différents niveaux. Ils peuvent être :  

 

  • Articulaires : C’est-à-dire qu’ils vont toucher les os, ils sont de 2 types principalement : Arthrose ou arthrite. On retrouvera une inflammation locale, une sensation de chaleur interne et/ou externe suivant le degré de gravité de la crise. Les douleurs peuvent être au niveau vertébral (sur la colonne au niveau cervical, dorsal ou lombaire), comme sur les articulations périphériques : au niveau des membres. Cela génère souvent une perte de souplesse de l’articulation et une raideur en plus de la douleur locale. 
  • Musculaires : alors que le claquage sera plutôt dû un traumatisme, un choc direct, la tendinite est une pathologie qui va s’installer durablement et dans le temps. Une mauvaise posture tenue trop longtemps, un mouvement répétitif désaxé ou mal adapté entrainera l’inflammation des attaches du muscle : les tendons, et c’est la tendinite. Une gêne aux mouvements, avec une perte d’amplitude dans les gestes quotidien et une douleur sont généralement associées.
  • Nerveux : lorsqu’un nerf est comprimé et à moins de place sur son trajet, il est surstimulé et envoie des signaux en continu. Les sensations ressenties peuvent entrainer une perte de sensibilité cutanée, ou à l’inverse une hyperesthésie (hypersensibilité). Il peut y avoir des atteintes motrices, avec une perte de force musculaire par exemple. Des picotements ou des décharges électriques sont assez souvent décrits par les patients atteints. 
  • Circulatoires : ils se manifestent par des sensations de gonflements ou de zone chaude ou froide dans le corps. Le plus classique est le syndrome de Raynaud où les pieds et les mains sont froids continuellement ou très fréquemment. 

Quelles sont les conséquences au quotidien des TMS ?

Comme nous l’avons vu, il existe différentes douleurs et différents degrés de douleur, en intensité et en fréquence. Si une douleur est transitoire et peut gêner une personne pendant quelques semaines, cela occasionnera des adaptions quotidiennes curatives et préventives pour que la douleur cède plus rapidement mais le fait que l’évolution aille dans le bon sens sera encourageant pour la personne qui verra son confort de vie revenir petit à petit.  

Avoir des douleurs de façon répétée et continue est une autre affaire. Quand les douleurs sont constantes et ne s’arrêtent plus, cela devient usant pour ne pas dire que cela rend fou. La fatigue générée par des mouvements entrainant des douleurs lancinantes, est source de stress et d’irritabilité. La patience est diminuée et cela retentit à la longue sur le moral. Sur notre moral mais aussi sur notre entourage. Que ces douleurs soient continues ou qu’elles soient par crise, il est souvent difficile pour l’entourage d’en mesurer les effets. La douleur est complètement subjective mais agira sur les autres domaines de notre vie. Moins de confort de vivre physiquement et du coup moins de patience émotionnelle, mais aussi moins d’envie, moins d’entrain, moins de motivation, moins d’énergie et du coup, moins d’efficacité dans les tâches quotidiennes. Le risque est grand de baisser les bras et de ne rien faire alors que les prises en charge possibles sont nombreuses et aidantes aujourd’hui.  

 

Les stratégies à adopter

Au-delà de son hygiène de vie à prendre en compte (sport régulier, hydratation, poids stable et optimal) il existe aussi des thérapies qui, en agissant sur la détente émotionnelle et le stress permettent d’aider. En diminuant le stress, les douleurs aussi sont modifiées. C’est un cercle vicieux ou vertueux. Les douleurs entrainent mal être et stress, et le stress entraine les douleurs. Travailler conjointement le corps et la tête aide à retrouver un confort quotidien.  

À propos d’ATID Consulting

ATID Consulting est un cabinet de conseil et organisme de formation spécialisé dans la prévention santé et la qualité de vie au travail.

Depuis plus de 15 ans, nous intervenons auprès des entreprises pour leur apporter des solutions sur-mesure en réponse à des enjeux de performance, d’engagement, d’organisation et de fidélisation pour l’ensemble des collaborateurs.

Notre particularité ? Transposer les méthodes du sport de haut niveau à celui de l’entreprise ! 
logo atid consulting blanc
Certification Qualiopi

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : Actions de formations

6 boulevard Bineau,
92300 Levallois-Perret
01 47 85 83 54

NOS SOLUTIONS

Prévention santé

Programme HEAD

Management

Événementiel

RESSOURCES

Blog

Livre blanc

Webinars

Podcasts

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Suivez-nous