Les soft skills, ou compétences comportementales, suscitent de plus en plus l’intérêt des entreprises. Salariés et Managers se doivent aujourd’hui de développer des qualités non professionnelles telles que la créativité ou l’empathie pour rester performants. En situation de crise ou de changement comme nous vivons actuellement, c’est ce qui permet à certains collaborateurs de se différencier des autres et de mener le bateau à flot !

Les soft skills à maîtriser

La résolution de problèmes

Dans un contexte de changement, les collaborateurs doivent être orientés solution. Ils doivent être en mesure d’améliorer une situation par eux mêmes rapidement ne pas impacter la performance dans la durée. soft skills

La confiance

C’est à la fois la confiance en soi, pour faire face, mais aussi la confiance aux autres et la confiance en l’avenir.

L’intelligence émotionnelle

 L’intelligence émotionnelle, ou la gestion des émotions, est le fait de  partir du postulat qu’il est possible de prendre du recul et identifier ses émotions et celles des autres afin de ne plus les subir.

L’empathie

Très liée l’intelligence émotionnelle, l’empathie est le fait de comprendre la réalité de l’autre et de s’adapter pour avancer ensemble. soft skills

 

La communication

Pour faire passer le message que l’on souhaite faire passer, il faut être clair et précis. La communication, c’est aussi ne pas avoir peur de dire les choses pour éviter l’effet “post-it”, situation dans laquelle rien n’est dit et tout explose à un moment souvent non approprié.

 

La gestion du temps

Cette notion part du fait de ne pas multiplier les tâches, ne pas subir le quotidien, et d’identifier les éléments qui font perdre du temps. En tête, le téléphone portable sur lequel nous passons de plus en plus de temps. Or, arrêter une tâche et la recommencer quelques temps après fait perdre environ 30% d’efficacité, le temps de se remettre sur le sujet. soft skills

 

La gestion du stress

 Il n’est pas normal d’être stressé chroniquement. Cela demande de l’énergie et est donc très fatiguant. Le cerveau a alors plus de mal à prendre des décisions, il devient alors plus difficile de travailler, d’être créatif, d’être confiant. 

La créativité

Il s’agit surtout de créer des connections entre les choses, les idées et les personnes. 

L’audace

C’est la capacité à oser. Tenter quelque chose de nouveau, proposer des idées nouvelles mène parfois à de grandes réussites.

La motivation

Il ne s’agit pas seulement de trouver de la motivation mais aussi d’en donner. Il faut  s’entraîner à donner un sens à ce que l’on fait. Par exemple, lorsque l’on perd l’envie d’aller courir, il faut en analyser le côté bénéfique comme les bienfaits sur sa santé physique et mentale, et foncer.

 

 

L'audace

Vision, visualisation

C’est la capacité à voir le chemin pour arriver à l’objectif. En sport de haut niveau, la visualisation est utilisée pour se préparer mentalement avant une épreuve. Elle permet de se projeter pour mieux préparer son mental. Cette technique est applicable en entreprise, pour se préparer avant une réunion importante ou une prise de parole en public par exemple. soft skills

 

La présence

On passe un temps considérable perdu dans nos pensées. Pourtant, il faut savoir être présent à la fois physiquement et mentalement pour être performant.

 

Le sens du collectif

Une équipe n’est pas seulement un rassemblement d’individus. Une équipe doit être un véritable groupe de travail. Chaque membre doit œuvrer non pas individuellement mais avec tous les autres pour atteindre un objectif commun.

 

La curiosité

Elle permet à la fois d’apprendre de nouvelles choses, mais aussi d’apprendre des autres et de soi. soft skills

Les compétences techniques sont fondamentales pour assurer une mission, mais elles ne suffisent plus. Il faut compter également sur les qualités humaines, ces savoir-être particulièrement appréciés par les entreprises et de plus en plus valorisés.